Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Isolation de façade : guide complet

L’isolation de façade est un chantier très pertinent pour réduire la consommation énergétique d’un bâtiment. Cependant, l’isolation des façades par l’extérieur n’est pas toujours une possibilité. Vous vous renseignez sur l’isolation d’une façade de maison ou d’immeuble ? Notre entreprise d’isolation extérieure vous explique tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Confiez-nous votre projet d’isolation de façade

L’importance de l’isolation thermique des façades

Les travaux d’isolation thermique permettent de réduire les déperditions de chaleur, et donc les factures de chauffage. En matière d’isolation, les murs extérieurs et la façade sont parmi les priorités à traiter pour un immeuble ancien.

Pourquoi isoler sa façade ?

S’il est intéressant d’isoler les façades, ce n’est pas un hasard.

En effet, les murs extérieurs d’un logement représentent jusqu’à 25 % des déperditions thermiques d’une maison. Ainsi,  la façade est le second responsable des déperditions thermiques d’un bâtiment, juste après la toiture.

Sur un logement non isolé, il est donc indispensable d’isoler en priorité la toiture (qui représente jusqu’à 30 % des déperditions thermiques), puis la façade. Or, si les propriétaires ont généralement compris l’intérêt d’isoler le toit, ils sont souvent plus rares à avoir réalisé des travaux d’isolation des murs.

Les deux solutions d’isolation des murs extérieurs

Il existe deux principales manières d’isoler les murs extérieurs d’un logement :

  • L’ITI : pour isolation thermique par l’intérieur, qui consiste à poser des isolants sur les murs intérieurs, puis à les protéger derrière des cloisons. Cette technique a l’inconvénient de ne pas isoler la totalité des murs extérieurs (les planchers, par exemple, ne peuvent pas être isolés par l’intérieur).
  • L’ITE : pour isolation thermique par l’extérieur, qui désigne ici l’isolation de la façade à proprement parler. Ici, on pose l’isolant sur les murs de façade, puis on le protège derrière un revêtement extérieur. Cela permet de créer une couche d’isolation uniforme sur la façade.

L’ITI a longtemps représenté la majorité du marché de l’isolation, mais l’isolation des façades extérieures s’avère de plus en plus populaire, notamment dans les bâtiments collectifs (immeubles en copropriété).

Isolation des façades
Correctement réalisée, une isolation de façade peut réduire jusqu’à 25 % des déperditions thermiques d’un logement. Isoler la façade par l’extérieur offre de meilleurs résultats, en apportant une couche d’isolant uniforme et continue.

Recevez un devis d’isolation de façade

Les étapes d’isolation d’une façade par l’extérieur

Si vous optez pour l’isolation de façade plutôt que pour l’ITI, il est intéressant de garder à l’esprit qu’un chantier d’isolation extérieure reste nettement plus complexe.

L’isolation d’une façade doit être réalisée par une entreprise de ravalement spécialisée dans l’isolation, car il s’agit à la fois d’une rénovation de façade et d’une isolation des murs.

Voici les principales étapes d’isolation d’une façade par l’extérieur :

  1. Étude du projet : on débute par un diagnostic du bâtiment, qui étudie la nature des murs et la complexité de la façade. Cette étude permet de vérifier la pertinence de l’isolation extérieure, et de choisir la méthode la plus adaptée (choix des isolants, technique de pose, etc.).
  2. Traitement de façade : l’isolation des façades ne peut être réalisée que sur un support propre et sain. On commence donc toujours par un traitement de façade, afin de supprimer les mousses et végétations.
  3. Réparations de la façade : si les murs extérieurs souffrent de désordres, il est impératif de réparer la façade avant toute isolation. On traitera ainsi l’ensemble des fissures ou problèmes d’humidité en façade, avant tout projet d’ITE.
  4. Pose de l’isolant thermique : l’isolant pour façade est posé directement sur les murs, côté extérieur. On utilise souvent la pose calée chevillée, qui permet de maintenir les panneaux isolants sur la façade. On pose l’isolant en continu, en accordant une attention particulière aux éléments singuliers de la façade (contour des fenêtres, blocs de volets roulants, etc.).
  5. Revêtement de façade : une fois l’isolant en place, on le protège sous un revêtement de façade adapté. Il s’agit très souvent d’un enduit de façade, mais on peut également utiliser un bardage extérieur.
  6. Finitions du ravalement : les finitions d’une isolation de façade seront les mêmes que pour un ravalement classique. Il peut notamment s’agir de refaire les décorations de façade, de rénover les ferronneries ou menuiseries, ou encore de remplacer les zingueries (descentes de gouttières, etc.).

Au moment de choisir une entreprise d’isolation extérieure des façades, veillez à opter pour un véritable spécialiste des façades. Votre professionnel doit toujours prendre le temps d’étudier le projet et de vous proposer une solution technique adaptée à vos contraintes (budget, nature du bâti, règles d’urbanisme en place, etc.).

Les étapes d'isolation de façade par l'extérieur
L’isolation extérieure d’une façade doit être confiée à une société de ravalement et/ou de rénovation énergétique. Un tel chantier passe par de nombreuses étapes, et nécessite une mise en oeuvre impeccable.

Faites estimer le prix d’une isolation extérieure

Les différentes techniques d’isolation des façades extérieures

L’isolation d’une façade par l’extérieur peut être réalisée de différentes manières, en fonction des contraintes techniques et des préférences du propriétaire.

On distingue trois principales manières d’obtenir une façade isolante :

  1. L’isolation de façade sous enduit, aussi appelée filière humide en ITE.
  2. L’isolation extérieure sous bardage, aussi appelée filière sèche.
  3. L’enduit isolant pour façade, qui peut être nécessaire pour certains chantiers.

Laissez-nous vous présenter ces trois principales techniques d’isolation des façades :

Isolation extérieure de façade sous enduit

L’isolation de façade la plus courante sur le marché est une ITE sous enduit.

Avec cette technique, on pose des panneaux isolants sur la façade, qui reçoivent par la suite une finition en enduit extérieur.

Ce type d’isolation des murs extérieurs peut admettre :

  • Différents enduits de façade : enduit à la chaux, enduit au ciment, etc.
  • Et tous types de finitions d’enduits : enduit gratté, enduit lissé, etc.

L’isolation de façade sous enduit permet ainsi de moderniser une façade et de profiter de murs extérieurs neufs. L’ITE sous enduit est l’isolation extérieure la moins coûteuse et la plus universelle.

À savoir : sur le marché, on voit même apparaître des solutions tout-en-un, type panneau sandwich, qui comprennent à la fois l’isolant et une couche de finition de façade. Ce ne sont néanmoins généralement pas les meilleures manières d’isoler une façade.

Enduit sur isolation de façade
L’isolation des façades sous enduit modifie à peine l’aspect extérieur d’une maison. Les isolants sont protégés derrière un enduit de façade parfaitement étanche, qui s’intègre harmonieusement à l’architecture de la maison.

Isolation de façade sous bardage

Il est également possible d’utiliser un bardage extérieur en finition d’une ITE. Cette technique nécessite généralement des précautions bien spécifiques.

On peut globalement utiliser tous types de bardage (bardage bois, bardage PVC, etc.), en fonction des préférences du propriétaire.

Le prix d’une isolation extérieure sous bardage est plus élevé, car le bardage est plus coûteux et plus délicat à mettre en place qu’un enduit de façade.

En conséquence, cette solution n’a de réel intérêt que si vous souhaitez profiter d’un bardage extérieur de façade. Ce dernier est en effet parfois considéré comme plus esthétique et plus moderne qu’un enduit de façade.

D’un point de vue thermique, l’ITE sous bardage peut être légèrement plus efficace, mais ce n’est pas ce point qui doit vous décider.

Prix d'une isolation extérieure sous bardage
Il est possible de réaliser une isolation extérieure sous bardage, mais le coût des travaux sera nettement plus élevé. Avec cette technique, l’isolant est généralement protégé derrière un écran pare-pluie, puis recouvert par un bardage de façade.

Enduit de façade isolant

Une dernière option d’isolation de façade est l’enduit isolant extérieur. L’enduit isolant est un enduit de correction thermique, qui permet d’améliorer légèrement l’isolation d’une façade, mais sans modifier drastiquement son apparence.

L’enduit isolant extérieur est un enduit de façade enrichi d’isolant en vrac. Il offre donc une meilleure isolation thermique qu’un enduit traditionnel, mais qui n’égale en rien l’efficacité d’une ITE (car l’enduit isolant reste très peu épais).

Il existe trois principales solutions d’enduits de façades isolants :

  • L’enduit chaux-chanvre : l’enduit chaux-chanvre est un enduit ancien, utilisé depuis des siècles. Il a certes une certaine efficacité thermique, mais qui ne peut en aucun cas être comparée à celle d’une ITE.
  • L’enduit chaux-liège : nos équipes ont tendance à conseiller un enduit extérieur chaux liège, qui bénéficie d’une résistance à l’humidité encore meilleure que l’enduit chaux chanvre.
  • L’enduit à l’aérogel : l’aérogel est l’un des isolants les plus efficaces. Mais cet isolant synthétique est extrêmement coûteux (comptez 4 fois le prix d’une ITE classique). Le prix d’un enduit à l’aérogel ne sera ainsi justifié que sur les bâtiments patrimoniaux, qui ne peuvent être isolés autrement.

De manière globale, les enduits isolants extérieurs sont avant tout recommandés quand les règles d’urbanisme interdisent les autres solutions d’isolation des façades. En effet, il faut comprendre que l’enduit isolant sera à la fois moins efficace et plus coûteux que l’ITE !

Dès lors, cette opération n’est conseillée que lorsque vous devez absolument refaire une façade à l’identique, comme ce peut être le cas sur l’isolation d’une façade patrimoniale ou dans un secteur classé (par exemple à proximité d’un monument historique).

Enduits isolants pour façade
L’enduit isolant extérieur (ici un enduit chaux liège sur façade à colombages) est un enduit de correction thermique. Il permet de réaliser une façade isolante en réduisant les ponts thermiques depuis l’extérieur, mais reste bien moins efficace qu’une isolation de façade avec panneaux isolants.

Confiez-nous votre projet d’isolation des façades

Atouts et limites d’une isolation de façade par l’extérieur

Au moment de se lancer dans des travaux d’isolation thermique d’une copropriété ou d’une maison, il est intéressant de définir l’intérêt de recourir à l’isolation de façade plutôt qu’à une ITI.

Les atouts de l’isolation de façade par l’extérieur

Isoler sa façade par l’extérieur est un chantier plus coûteux, mais aussi plus efficace que l’ITI. Pour justifier les dépenses supplémentaires (qui sont loin d’être négligeables), il est bon de rappeler les atouts d’une isolation des façades extérieures.

Voici les principaux atouts de l’ITE des façades :

  • Meilleure efficacité thermique : isoler les façades permet de supprimer l’intégralité des ponts thermiques au niveau des murs extérieurs. La pertinence d’une telle opération est donc incontestable par rapport à l’ITI.
  • Plus grande épaisseur d’isolant : isoler sa façade permet une épaisseur d’isolant plus conséquente (parfois plus de 20 cm !). Or, un isolant plus épais permet de profiter d’une meilleure résistance thermique et d’offrir une meilleure isolation acoustique.
  • Aucun impact intérieur : comme tous les travaux sont faits depuis l’extérieur, le logement reste occupable durant les travaux. L’isolation de façade permet par ailleurs de ne pas réduire l’espace habitable (contrairement à l’ITI). L’isolation d’une façade en copropriété est donc une évidence !
  • Chantier 2 en 1 : l’isolation de façade est aussi un chantier de ravalement. Il permet donc de rénover vos façades et de valoriser votre bien immobilier.
  • Les aides financières : si vous devez rénover une façade, l’isolation des façades peut permettre de percevoir des aides financières. Ce n’est pas le cas pour un chantier de ravalement de façade seul. On notera que le montant des aides peut dépendre de nombreux critères (situation fiscale, zone géographique, nature des travaux, etc.).

Tout le monde s’accorde pour dire que l’isolation de façade est la manière la plus efficace de réduire les ponts thermiques des murs extérieurs. En revanche, cela ne veut pas dire que cette opération est dénuée de défauts.

Isolation de façade extérieure
Les travaux d’isolation de façade par l’extérieur n’ont aucun impact sur l’aménagement intérieur. Le bâtiment reste habitable durant le chantier.

Les limites de l’isolation extérieure d’une façade

Si vous vous penchez sur les limites et inconvénients d’une isolation des façades, il paraît évident que le coût du projet sera évoqué. Mais là n’est pas le seul défaut de ce type de chantier !

Citons à présent les inconvénients d’une isolation extérieure des façades :

  • Un coût plus élevé : le prix d’une isolation extérieure est autrement plus élevé que l’ITI, et également plus élevé que le coût d’un ravalement de façade. Si vous cherchez des travaux de rénovation énergétiques rapidement rentabilisés, l’isolation de façade ne fait pas partie d’entre eux !
  • Une modification de l’aspect du bâtiment : en dehors de l’enduit isolant, l’isolation extérieure des façades va modifier l’apparence du bâtiment, notamment en créant une surépaisseur des murs. C’est rarement un problème sur un bâtiment moderne, mais cela peut devenir un frein sur de belles demeures anciennes (maisons à colombages, façades en pierre de taille, etc.).
  • Un chantier pas toujours autorisé :  les règles d’urbanisme peuvent interdire la réalisation d’une isolation extérieure de façade. Cela sera souvent le cas dans les zones protégées, par exemple à proximité d’un monument historique.
  • Des travaux complexes : la réalisation d’une ITE en rénovation ne doit pas être confiée à n’importe qui ! Il est impératif de trouver une société sérieuse et expérimentée pour de tels travaux, sous risque de souffrir d’une isolation imparfaite ou de désordres en façade.

Si vous cherchez une société d’isolation extérieure et de ravalement, n’hésitez pas à contacter nos équipes. DSD Rénov sera ravie de vous accompagner dans tous vos projets d’isolation extérieure des façades.

Faites estimer le prix d’isolation extérieure d’une façade

Quel est le prix d’une façade isolante ?

En matière d’isolation et de rénovation énergétique, la question du prix est toujours importante. Si vous cherchez avant tout un chantier d’isolation rentable, il faut garder en tête que les frais d’isolation d’une façade sont particulièrement élevés.

Ainsi, le coût d’une isolation de façade par l’extérieur est nettement supérieur à celui d’une ITI. Si votre critère principal est le budget, il n’y a même pas à vous poser la question : isolez par l’intérieur !

En moyenne, le prix d’une isolation de façade par l’extérieur se situe entre 135 et 320 euros par mètre carré. Le coût d’isolation d’une façade de 80 mètres carrés peut donc coûter entre 10 800 et 25 600 euros TTC.

Il faut néanmoins rappeler une chose : l’isolation d’une façade permet également de la ravaler intégralement, contrairement à une ITI. Il faut donc comparer le budget d’une isolation de façade avec le prix d’une isolation intérieure ET d’un ravalement de façade.

À savoir : il existe des aides financières pour l’isolation extérieure d’une façade. Il s’agit généralement de Ma Prime Rénov, des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) et éventuellement de certaines aides locales. N’hésitez pas à vous rapprocher des services d’urbanisme de votre mairie pour vous renseigner sur le sujet.

Prix d'une isolation de façade
Le prix d’une isolation de façade est généralement supérieur au coût conjugué d’une ITI et d’un ravalement de façade. Il faut donc bien comprendre que l’isolation par l’extérieur reste un chantier complexe. En contrepartie, il vous offre la meilleure isolation thermique et phonique possible, tout en conservant votre espace intérieur et en rénovant intégralement votre façade.

Quel isolant pour façade ?

Le choix d’un matériau d’isolation par l’extérieur ne doit pas être laissé à la légère. En effet, le choix d’un isolant de façade peut avoir un impact direct sur l’efficacité de votre isolation thermique ET phonique.

Les principaux isolants thermiques pour une façade

Si on cherche à les classer par ordre de prix (du moins cher au plus cher), on peut distinguer trois grandes familles d’isolants pour façade : 

Familles d’isolant pour façade Avantages Limites
Isolants synthétiques (polystyrène expansé, polyuréthane, mousse résolique, etc.) Peu coûteux,
Simples à poser,
Très bons isolants thermiques,
Possibilité de faible épaisseur,
Résistants à la compression.
Très polluants à produire,
Mauvaise résistance au feu,
Non respirants,
Mauvaise isolation phonique,
Aucun impact sur le confort d’été,
Non adaptés sur le bâti ancien.
Isolants minéraux
(laine de roche ou laine de verre)
Bons isolants thermiques,
Bons isolants phoniques,
Respirants,
Adaptés sur le bâti ancien.
Assez polluants à produire,
Assez coûteux,
Faible impact sur le confort d’été.
Isolants naturels
(Liège, fibre de bois, laine de chanvre, etc.)
Bons isolants thermiques,
Bons isolants phoniques,
Meilleur confort d’été,
Isolants écologiques,
Respirants,
Adaptés sur le bâti ancien.
Coûteux,
Délicats à poser.

De quoi dépend le choix d’un isolant de façade ?

Le choix d’un isolant pour façade devra toujours être réalisé en fonction des critères suivants :

  • Les maçonneries : sur le bâti ancien (murs en pierres, briques, torchis, etc.), il faudra opter pour des isolants perspirants. Il sera impossible d’opter pour des isolants synthétiques. Sur le bâti moderne (béton ou ciment), tous les types d’isolants peuvent être adaptés.
  • Le coût : une isolation de façade au polystyrène (PSE) sera l’option la moins coûteuse de toutes. Au contraire, opter pour des isolants naturels, comme la fibre de bois, fera grimper le budget total des travaux.
  • Les contraintes techniques : le choix de l’isolant peut influer sur la résistance thermique ou sur l’épaisseur de votre isolation de façade. Le choix se fait ainsi parfois par dépit, notamment si vous cherchez une isolation faible épaisseur.
  • Les objectifs : si votre projet d’isolation des façades vise notamment à réduire les bruits aériens (circulation routière, bruits du voisinage, etc.), il faudra à tout prix opter pour de bons isolants acoustiques (isolants minéraux ou naturels).

En tant qu’entreprise spécialisée, nous conseillons toujours la réalisation d’une isolation de façade à la fibre de bois. Ce matériau offre en effet un impact très intéressant sur l’isolation phonique et acoustique, ainsi que sur le confort d’été. Il est cependant parmi les choix les plus coûteux.

À défaut, nous vous conseillons à minima une isolation extérieure à la laine de roche, moins efficace sur le confort d’été, mais tout aussi efficace sur l’isolation thermique et acoustique.

Notre avis sur les isolants synthétiques : les isolants synthétiques comme le PSE ou la mousse résolique sont avant tout intéressants pour les projets qui exigent une faible épaisseur d’isolant (ce qui est une contrainte assez rare lors d’une isolation extérieure de la façade) ou sur les projets qui cherchent à réduire au maximum le coût des travaux. Leur mauvaise isolation phonique, leur impact nul sur le confort d’été et leur mauvais comportement au feu nous tendent à les déconseiller à nos clients. 

Quel isolant pour façade ?
Notre équipe conseille toujours le choix d’une isolation de façade à la fibre de bois (aussi appelée laine de bois), bien que ce matériau soit coûteux. Si votre budget est réduit, privilégiez la laine de roche, qui offre un meilleur rapport qualité/prix que les isolants synthétiques.

Quelle résistance thermique pour l’isolation des façades ?

Isoler par l’extérieur permet d’obtenir les meilleures performances thermiques sur une façade. Au moment de réaliser vos travaux, mieux vaut donc viser une excellente résistance thermique.

On notera que le seuil minimal à viser pour percevoir les aides financières suite à l’isolation d’une façade est une résistance thermique R de 3,7 m². K/W. Mais nous conseillons personnellement d’aller au-delà, quand cela est possible.

Idéalement une bonne isolation de façade permet d’atteindre un R de 5 m². K/W, ce qui est la valeur préconisée par la RE 2020.

On notera que la résistance thermique d’une façade dépendra systématiquement :

  • Du choix de l’isolant : car chaque isolant pour façade a sa propre conductivité thermique. Plus cette conductivité est faible, et plus l’isolation sera efficace.
  • De l’épaisseur de l’isolant : car la résistance thermique se détermine en multipliant l’épaisseur d’un isolant par sa conductivité thermique. Plus votre isolant est épais, et plus votre isolation de façade sera efficace (du point de vue thermique comme du point de vue acoustique).

Sur un bâtiment mal isolé, une bonne isolation de façade peut réduire des factures énergétiques de 10 à 20 % en moyenne. L’écart peut être supérieur quand on isole une passoire thermique.

Bon à savoir : le gain énergétique d’une ITE peut varier en fonction de très nombreux critères, et ne sera donc pas le même d’un chantier à l’autre.

Devis de rénovation de façade avec isolation extérieure

Vous aurez compris que l’isolation d’une façade permet de profiter de nombreux avantages. En rénovation, c’est une excellente manière de réduire les déperditions thermiques d’un logement sans avoir à faire de concession sur votre surface habitable.

En revanche, cela reste un chantier d’envergure, et qui nécessite un budget important. Voilà pourquoi il est impératif de toujours demander un devis avant la rénovation d’une façade avec isolation extérieure.

Besoin d’une estimation ? Bonne nouvelle : notre entreprise d’isolation extérieure peut vous proposer gratuitement un devis d’isolation des façades.

Il vous suffit pour cela de nous contacter pour nous présenter votre projet d’isolation de façade. L’un de nos spécialistes pourra se déplacer gratuitement pour étudier votre projet et vous proposer une estimation gratuite.

    Votre devis de rénovation gratuit

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation (toiture, ravalement, etc....). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.

    Isolation d'une façade extérieure

    DEMANDEZ UN DEVIS !

    À PROPOS

    DSD Rénov est une entreprise de rénovation spécialisée dans le bâti ancien.

    Nous réalisons des travaux de ravalement de façade, de rénovation de toiture et de surélévation sur maisons individuelles et immeubles en copropriété. 

    Notre blog vous informe et vous conseille sur vos travaux de rénovation.

    Demandez-nous un devis gratuit pour vos travaux de façade et toiture. Notre équipe vous répond sous 24 heures ouvrées !

    TARIFICATIONS 2024

    Depuis 2020, le marché du BTP est exposé à une hausse du coût des matériaux et à des difficultés d’approvisionnement.

     

    Ceci entraîne une grande volatilité du prix des fournitures. De ce fait, nos tarifs sont révisés régulièrement et peuvent être impactés par les coûts du marché.

     

    Tous nos devis restent gratuits et sans engagement. La meilleure manière de connaître le budget exact de vos travaux est donc de nous contacter ! Nous vous remercions pour votre compréhension.

    SUIVEZ-NOUS

    ARTICLES RÉCENTS

    À PROPOS

    DSD Rénov est une société spécialisée dans la rénovation de toiture, le ravalement de façade et la surélévation.

    Nos équipes interviennent sur les maisons individuelles et sur les immeubles en copropriété.

    Nous sommes notamment spécialistes du bâti ancien et patrimonial.

    © 2024 DSD Rénov - Couvreur et façadier