Isolation d’une façade extérieure : guide complet

Isolation d'une façade extérieure

L’isolation d’une façade extérieure est la méthode d’isolation thermique la plus efficace. Mais elle est aussi coûteuse et très technique. Mieux vaut donc bien s’informer sur le coût et l’intérêt d’un telle solution d’isolation des murs extérieurs. Notre entreprise d’isolation par l’extérieur en Île-de-France vous propose un dossier complet sur l’isolation extérieure d’une façade.

Qu’est-ce que l’isolation extérieure d’une façade ?

Isoler sa façade permet de réduire jusqu’à 20 % des déperditions thermiques d’une maison. Après l’isolation de la toiture, isoler les murs extérieurs doit donc être une priorité.

L’isolation d’une façade peut se faire de deux manières :

  • L’ITI : pour isolation thermique par l’intérieur.
  • L’ITE : ou isolation thermique par l’extérieur.

L’ITI a souvent concentré la majorité du marché de l’isolation, mais l’ITE s’avère de plus en plus populaire, notamment dans les bâtiments collectifs (immeubles en copropriété).

L’isolation extérieure d’une façade est également conseillée si votre maison nécessite à la fois un ravalement de façade complet, et des travaux d’isolation des murs extérieurs.
Demandez un devis d’ITE en région parisienne

Principes de l’isolation des façades par l’extérieur

Le principe d’une ITE de façade est simple : il s’agit d’envelopper la façade du bâtiment dans une couverture isolante.

Pour cela, on pose une couche d’isolant (souvent en panneaux rigides ou semi-rigides) par-dessus la façade existante. Une finition est ensuite posée pour protéger l’isolant et pour assurer l’étanchéité et l’esthétisme de la façade.

L’isolation extérieure d’une façade est donc un chantier qui permet de réaliser à la fois l’isolation des murs et le ravalement d’une façade.

Comment procéder à l’isolation par l’extérieur ?

L’isolation extérieure d’une façade doit être réalisée par une entreprise de ravalement spécialisée dans l’isolation. Ce type de travaux doit à la fois prendre en compte la nécessité d’isolation du bâtiment, et l’importance de l’étanchéité des murs extérieurs.

Concrètement, une isolation extérieure va passer par différentes étapes bien précises :

  • Diagnostic du bâtiment, pour déterminer l’épaisseur d’une isolation extérieure et le choix des matériaux.
  • Traitement de façade pour supprimer les mousses et végétations.
  • Réparations de la façade, si cette dernière souffre de désordres. Sur un bâtiment touché par l’humidité et les remontées capillaires, il est essentiel de traiter la façade avant de l’isoler.
  • Pose de l’isolant thermique.
  • Mise en œuvre de l’enduit ou bardage extérieur de façade.
  • Finitions du ravalement.

Il est impératif d’éviter les entreprises d’isolation extérieure qui appliquent systématiquement les mêmes techniques sur tous types de bâtiment.

L’isolation extérieure au polystyrène, par exemple, ne sera pas adaptée pour la rénovation d’un bâti ancien.

Isolation d'une façade par l'extérieur

L’isolation extérieure d’une façade doit être confiée à une société de ravalement et/ou de rénovation énergétique.

Faites estimer le prix d’une isolation extérieure en Île-de-France

Les différents types d’ITE

L’isolation d’une façade par l’extérieur peut être réalisée de différentes manières, en fonction des contraintes techniques et des préférences du propriétaire.

Isolation extérieure sous enduit

L’ITE la plus courante est une ITE sous enduit. On pose des panneaux isolants sur la façade, avec une finition en enduit extérieur.

Ce type d’ITE peut admettre différents enduits de façade (enduit à la chaux, enduit au ciment, etc.) et tous types de finitions d’enduit (enduit gratté, enduit lissé, etc.). Il permet ainsi de moderniser une façade et de profiter de murs extérieurs neufs.

Sur le marché, on voit même apparaître des solutions tout-en-un, type panneau sandwich, qui comprennent à la fois l’isolant et une couche de finition de façade. Ce ne sont néanmoins généralement pas les meilleures manières d’isoler une façade.

L’ITE sous enduit est l’isolation extérieure la moins coûteuse et la plus universelle. C’est notamment celle que l’on retrouvera lors de l’isolation extérieure d’un immeuble en copropriété.

ITE sous bardage

Il est également possible d’utiliser un bardage extérieur en finition d’une ITE. Cette technique nécessite généralement des précautions bien spécifiques. On peut globalement utiliser tous types de bardage (bardage bois, bardage PVC, etc.), en fonction des préférences du propriétaire.

Le prix d’une isolation extérieure sous bardage est plus élevé, car le bardage est plus coûteux et plus délicat à mettre en place qu’un enduit de façade.

En conséquence, cette solution n’a de réel intérêt que si vous souhaitez profiter d’un bardage extérieur de façade. Ce dernier est en effet parfois considéré comme plus esthétique et plus moderne qu’un enduit de façade.

D’un point de vue thermique, l’ITE sous bardage peut être légèrement plus efficace, mais ce n’est pas ce point qui doit vous décider.

Prix d'une isolation extérieure sous bardage

Il est possible de réaliser une isolation extérieure sous bardage, mais le coût des travaux sera nettement plus élevé.

Enduit isolant

Une dernière option d’isolation de façade par l’extérieur est l’enduit isolant. Dans les faits, cette option n’est pratiquement jamais réalisée. Et pour cause, elle sera soit peu efficace, soit extrêmement coûteuse.

L’enduit isolant est un enduit de façade enrichi d’isolant en vrac. Il offre donc une meilleure isolation thermique qu’un enduit traditionnel, mais qui n’égale en rien l’efficacité d’une ITE (car l’enduit isolant reste très peu épais).

Il existe deux principales solutions d’enduit isolant :

  • L’enduit chaux-chanvre : l’enduit chaux-chanvre est un enduit ancien, utilisé depuis des siècles. Il a certes une certaine efficacité thermique, mais qui ne peut en aucun cas être comparée à celle d’une ITE.
  • L’enduit à l’aérogel : l’aérogel est l’un des isolants les plus efficaces. Mais cet isolant synthétique est extrêmement coûteux (comptez 4 fois le prix d’une ITE classique). Le prix d’un enduit à l’aérogel ne sera ainsi justifié que sur les bâtiments patrimoniaux, qui ne peuvent être isolés autrement.

Notez qu’il existe d’autres isolants qui peuvent être utilisés dans des enduits. Mais, à part l’enduit à l’aérogel, aucun enduit isolant ne peut égaler l’efficacité énergétique d’une ITE.

L’enduit isolant doit donc être considéré avant tout comme une isolation supplémentaire, dans un bâtiment déjà protégé par une ITI.
Confiez-nous votre projet d’ITE en Île-de-France

Prix d’isolation extérieure d’une façade

Côté budget, le coût d’une ITE est nettement supérieur à celui d’une ITE. Si votre critère principal est le budget, il n’y a même pas à vous poser la question : isolez par l’intérieur !

Il faut néanmoins nuancer ce propos : une ITE permet la rénovation d’une façade, contrairement à une ITI. Il faut donc comparer le budget d’une isolation extérieure de façade avec le prix d’une isolation intérieure ET d’un ravalement de façade.

En moyenne, le prix d’une isolation extérieure de façade se situe entre 130 et 200 euros par mètre carré. L’ITE d’une façade de 80 mètres carrés peut donc coûter entre 10 400 et 16 000 euros TTC.

Le budget sera supérieur dans le cas d’une ITE sous bardage, dont le coût peut atteindre jusqu’à 300 euros du mètre carré (en fonction du type de bardage extérieur).

À savoir : il existe des aides financières pour l’isolation extérieure d’une façade. Il s’agit généralement de Ma Prime Rénov, des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) et éventuellement de certaines aides locales.

Pourquoi isoler une façade par l’extérieur ?

Si l’isolation des façades par l’extérieur est plus coûteuse, elle est également plus efficace. Il est dès lors intéressant de déterminer les atouts d’une ITE par rapport à une isolation intérieure.

Une isolation de façade optimale

Pour commencer, l’isolation extérieure offre les meilleures performances thermiques. Comme son nom l’indique, isoler un bâtiment consiste à le séparer de l’air extérieur, grâce à la pose d’un isolant.

Lors d’une ITI, il subsiste toujours des ponts thermiques, à savoir des défauts d’isolation. On les retrouve notamment au niveau des planchers, puisqu’il n’est pas possible d’isoler un plancher par l’intérieur.

Au contraire, l’ITE permet de couvrir toute la surface d’un mur extérieur, et donc d’offrir une isolation continue et sans faille. C’est d’autant plus vrai que l’épaisseur d’une isolation par l’extérieur est souvent conséquente (10 à 20 centimètres en moyenne).

Aucun impact sur l’intérieur

Comme les travaux se font par l’extérieur, l’ITE d’une façade facilite considérablement le chantier :

  • Le bâtiment reste habitable durant les travaux.
  • Il n’y a pas à vider les pièces.
  • Vous ne perdez pas de surface habitable.

C’est ce qui explique que l’isolation d’une façade extérieure est pratiquement incontournable dans une copropriété, car il serait impossible de coordonner des travaux d’ITI dans tous les appartements d’un immeuble.

Les performances thermiques de l’isolation de façade ITE

Isoler par l’extérieur permet d’obtenir les meilleures performances thermiques sur une façade.

On notera que le seuil minimal à viser pour percevoir les aides est une résistance thermique R de 3,7 m². K/W. Mais nous conseillons personnellement d’aller au-delà.

Les performances de l’ITE vont dépendre essentiellement :

  • Du choix de l’isolant,
  • De l’isolation actuelle du bâtiment,
  • De l’épaisseur de l’isolant.

Sur un bâtiment mal isolé, une ITE peut réduire des factures énergétiques de 10 à 20 % en moyenne. L’écart peut être supérieur quand on isole une passoire thermique. Le gain énergétique d’une ITE peut varier en fonction de différents critères.

Isolation de façade extérieure

Les travaux d’isolation de façade par l’extérieur n’ont aucun impact sur l’aménagement intérieur. Le bâtiment reste habitable durant le chantier.

Les limites de l’ITE d’une façade

Côté défaut ? En dehors d’un prix élevé, la principale limite d’une ITE est qu’elle modifie l’apparence d’une façade.

Sur un bâtiment moderne (construit après 1950), c’est un atout, car cela permet de moderniser certaines façades peu esthétiques.

Sur les maisons anciennes, l’ITE peut enlever le charme de l’ancien. Il est par ailleurs impossible de réaliser une ITE sur un bâtiment patrimonial.

Une alternative peut alors être l’enduit isolant à l’aérogel, dont le coût peut avoisiner les 500 euros du mètre carré…
Faites estimer le prix d’isolation extérieure d’une façade en région parisienne

Est-il obligatoire d’isoler une façade par l’extérieur ?

Si votre logement est une passoire thermique, il faut savoir que les travaux d’ITE sont obligatoires lors d’un ravalement de façade important.

Si votre façade doit être rénovée, la réalisation d’une isolation extérieure sera donc généralement obligatoire.

C’est un élément à prendre en compte sur une copropriété, car les travaux d’isolation extérieure en copropriété seront plus élevés que le prix d’un ravalement traditionnel.

Il existe certaines dérogations, notamment sur les bâtiments patrimoniaux, ou dans le cas où l’ITE pourrait entraîner des inconvénients de nature économique, architecturale ou technique.

Vous savez désormais tout sur l’isolation extérieure d’une façade. Si vous avez un projet d’ITE en Île-de-France, sachez que notre entreprise peut vous accompagner. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.