Isolation par l’extérieur (ITE) : le principe

Isolation thermique par l'extérieur ITE

L’isolation par l’extérieur (ITE) est une technique d’isolation des murs. On considère que l’isolation extérieure est la méthode la plus efficace pour isoler une façade. Néanmoins, il reste intéressant de bien s’informer sur la réalisation et sur le prix d’une isolation par l’extérieur. Et pour cause, l’ITE est un chantier qui s’avère coûteux, et qui a un impact sur l’aspect extérieur d’une maison ou d’un immeuble.

ITE : définition

Le terme « ITE » est l’acronyme de l’expression « Isolation thermique par l’extérieur« . On parle d’ITE pour désigner toutes les techniques d’isolation d’une façade par l’extérieur.

Cette solution d’isolation de façade consiste à créer une enveloppe thermique autour d’un mur existant, de manière à supprimer les ponts thermiques d’une façade et à améliorer ses performances énergétiques.

L’ITE se réalise en deux temps :

  1. Des matériaux isolants (souvent en plaques) sont fixés sur la façade existante.
  2. Une finition de façade (souvent enduit ou bardage) recouvre les isolants et assure l’étanchéité du mur extérieur.

Un chantier d’ITE permet ainsi de rénover une façade, tout en améliorant son isolation. Mieux vaut faire appel à un professionnel pour ces travaux, lui qui sera le mieux à même de traiter les points singuliers de la façade, pour éviter les risques de fissures ou de défauts d’étanchéité.

À savoir : entre 20 et 25 % des déperditions thermiques d’une maison se font par la façade, d’où la nécessité d’isoler les murs d’une maison ou d’un immeuble.

ITE définition

L’ITE consiste à poser une couche isolante, comme enveloppe thermique, tout autour de la façade.

Contactez-nous pour vos travaux d’ITE en Île-de-France

Pourquoi isoler par l extérieur ?

L’isolation d’un mur par l’extérieur est la technique d’isolation la plus performante. Mais avant de préparer votre budget d’isolation d’une façade par l’extérieur, il est bon de vous renseigner sur les pour et les contre de cette méthode.

Avantages d’une isolation par l’extérieur (ITE)

Si vous cherchez la meilleure isolation possible pour vos murs extérieurs, l’ITE sera clairement un choix à privilégier.

Et pour cause, isoler un mur par l’extérieur offre de nombreux avantages :

  • Contrairement à l’isolation par l’intérieur, une ITE supprime tous les ponts thermiques sur une façade. En isolant l’intérieur des murs, vous laissez en effet des zones de déperditions thermiques, notamment au niveau des planchers. L’isolation extérieure permet de supprimer ce défaut et de vous faire réaliser d’importantes économies d’énergie.
  • Par ailleurs, isoler par l’extérieur préserve votre espace habitable. Vous n’avez pas à poser des matériaux isolants en intérieur, dont l’épaisseur réduirait fatalement l’espace disponible dans chacune des pièces.
  • Un chantier d’ITE permet de réaliser à la fois le ravalement d’une façade et son isolation. Si vous devez rénover un bâtiment ancien, dont la façade est fortement abîmée, c’est une manière efficace de réaliser à la fois un ravalement et la rénovation énergétique du bien.
  • En cas de revente ou de location, une ITE participe à valoriser un bien immobilier. Elle peut notamment améliorer l’étiquette énergie d’un bâtiment, améliorer le confort de vie des occupants grâce à une isolation acoustique et thermique au haut niveau de performance.

Pour les mêmes raisons, l’isolation d’une toiture par l’extérieur (par exemple avec la méthode du sarking) est l’option la plus efficace pour isoler une couverture de toit.

Les limites de cette méthode d’isolation thermique

Néanmoins, il est bon de comprendre que cette solution d’isolation comporte aussi certaines limites, si bien qu’elle pourra parfois être impossible à réaliser.

Les techniques d’isolation par l’extérieur comportent différents défauts :

  • Le prix d’une ITE est très élevé. On considère qu’il est deux à trois fois plus cher d’isoler les murs par l’extérieur plutôt que par l’intérieur.
  • Ensuite, ces travaux modifient l’aspect extérieur d’une façade. Si cela peut être un avantage, notamment au moment de refaire une façade en très mauvais état, l’ITE sera tout bonnement impossible sur un bâtiment protégé, ou pourrait dénaturer une façade ancienne.
  • Enfin, la réalisation d’une ITE reste complexe. Pour le particulier qui cherche à faire ses travaux, mieux vaut se rabattre sur l’isolation par l’intérieur. Une ITE nécessite notamment bien traiter les points singuliers de la façade (menuiseries, angles, soubassement, etc.) pour assurer une façade étanche et qui ne se fissure pas.

Si votre immeuble ou votre maison dispose de modénatures ou de décors de façade, l’ITE pourrait lui faire perdre son charme, ce qui serait dommage. De même, si vous cherchez une technique d’isolation pas chère, l’ITE ne sera pas une solution pour vous.

Isolation extérieure à la laine de roche

L’isolation par l’extérieur (ici à la laine de roche) permet de supprimer tous les ponts thermiques au niveau d’une façade.

Les différents procédés d’isolation par l’extérieur

Le terme « ITE » peut désigner différentes méthodes et techniques, qui varient en fonction des matériaux utilisés et de la finition de la façade.

Les différents types d’isolation d’un mur extérieur

Globalement, on peut distinguer trois types d’ITE dans le bâtiment :

  • L’isolation sous enduit : l’option la plus fréquente est l’isolation sous enduit. On pose des plaques d’isolation sur la façade existante, que l’on protège ensuite par la réalisation d’un enduit de façade. Certaines plaques isolantes sont déjà directement équipées d’un parement extérieur.
  • L’isolation sous bardage : il est également possible de fixer l’isolant sur le mur extérieur, puis de poser un bardage protecteur en bois, en PVC, en métal ou en bois composite. Cette technique modifie radicalement l’apparence de la façade.
  • Le double mur (ou mur à double paroi) : dernière option, la moins courante, est de poser un isolant sur le mur existant, puis de dresser un nouveau mur maçonné (qui peut recevoir un enduit ou un parement). Cette technique d’ITE maçonnée reste assez peu utilisée, car elle est plus complexe et peut représenter un défi en matière d’étanchéité de façade.

Avant le choix d’une méthode, il est important de se renseigner sur les règles d’urbanisme, sur le budget et sur l’état global de la façade. Quelle que soit la solution choisie, il est important de bien réfléchir à l’étanchéité de la façade à l’air et à l’eau, et d’accorder une attention toute particulière aux points singuliers du mur extérieur.

Quelle est la meilleure isolation de façade par l’extérieur ?

S’il est évident que l’ITE est plus efficace que l’isolation des murs par l’intérieur, certains propriétaires se demandent quelle est la meilleure méthode d’isolation d’une façade par l’extérieur.

En la matière, il n’y a pas de réponse universelle à cette question, car le choix d’une technique d’isolation dépend systématiquement :

  • Des règles d’urbanisme local,
  • Du budget du projet,
  • Des caractéristiques architecturales,
  • Des préférences du propriétaire (finition de façade, etc.).

L’isolation sous enduit polystyrène est la plus fréquemment utilisée en France, car elle offre le meilleur rapport qualité/prix. En revanche, on considère que la mousse résolique est un isolant thermique plus efficace.

De même, la pose d’un bardage en bois sur isolant est souvent considérée comme plus efficace, mais cette solution nécessite un entretien fréquent de la façade. On comprend dès lors que la meilleure solution est avant tout celle qui s’adapte le mieux à la situation.
Demandez gratuitement un devis pour une isolation extérieure en Île-de-France

Quels matériaux pour une isolation par l’extérieur ?

Une isolation de mur par l’extérieur peut être réalisée à l’aide de différents matériaux isolants et de différents matériaux de façade. Faisons le tour des principales options qui s’offrent à vous.

Quel isolant pour l’ITE ?

Il existe une grande quantité de matériaux isolants sur le marché (laine de roche, laine de mouton, fibre de coco, fibre de bois, polyuréthane, etc.).

Néanmoins, la plupart des projets d’isolation par l’extérieur vont utiliser l’un des isolants suivants :

  • Le polystyrène expansé : la plupart des projets d’ITE sont réalisés avec des panneaux de polystyrène expansé. Cet isolant synthétique est très robuste et offre d’excellentes performances thermiques, mais on l’apprécie particulièrement pour son prix abordable. Néanmoins, ce matériau est inflammable, et doit donc être mis en œuvre avec certaines précautions. Pour l’ITE d’un immeuble, on le combinera régulièrement à de la laine de roche, qui peut faire office de coupe-feu.
  • La laine de roche : isolant minéral, la laine de roche est ininflammable et dispose de caractéristiques isolantes égales à celles du polystyrène. Elle est néanmoins plus coûteuse, ce pourquoi on la retrouve plus souvent pour des projets d’ITE de maisons individuelles, ou en association avec le polystyrène expansé.
  • La mousse résolique : isolant synthétique, la mousse résolique pourrait un jour remplacer le polystyrène expansé. Et pour cause, elle permet d’utiliser une épaisseur d’isolant moindre pour les mêmes capacités d’isolation, et s’avère aussi facile à utiliser. Elle est également résistante au feu… Mais s’avère nettement plus coûteuse.
  • La fibre de bois : parmi les isolants naturels utilisés en ITE, on retrouve la fibre de bois. Il est particulièrement adapté aux projets qui souhaitent un isolant plus écologique et respectueux de l’environnement. Néanmoins, une ITE à la fibre de bois sera considérablement plus coûteuse que l’ITE au polystyrène. Voilà pourquoi on ne retrouve jamais ce matériau sur un projet d’isolation d’immeuble en copropriété.

Les contraintes liées au choix d’un isolant pour ITE sont les suivantes : la solidité du matériau, ses performances thermiques, son prix et enfin sa résistance à l’humidité.

Dans la grande majorité des cas, le choix sera réalisé entre le polystyrène expansé et la laine de roche, qui répondent le mieux à ces différents critères.

ITE polystyrene

Les panneaux de polystyrène expansé sont parmi les plus utilisés pour l’isolation extérieure, du fait de son coût abordable.

Quelle finition pour une ITE ?

Le choix d’une finition d’isolation par l’extérieur dépend avant tout des préférences du propriétaire et des règles d’urbanisme locales.

Les deux principaux choix ont déjà été évoqués plus haut :

  • L’enduit de façade : est l’option la plus commune, car il est accepté par la plupart des communes. On notera qu’on peut choisir tous types de coloris et de finitions d’enduit (le crépi de façade par exemple).
  • Le bardage : la pose d’un bardage extérieur est plus rare, car c’est une solution plus coûteuse et potentiellement plus difficile d’entretien (surtout le bardage en bois). Le choix du bardage est avant tout un choix esthétique, car il permet de changer radicalement l’aspect extérieur de la façade.

Le prix est un facteur important dans le choix d’une finition. En effet, le prix d’un bardage est bien plus élevé que celui d’une ITE sous enduit.

Quel bardage pour une ITE ?

Dans le cadre d’une ITE comme dans le cadre d’une pose sans isolation, le choix d’un matériau de bardage dépend de différents critères : prix, esthétisme, entretien, etc.

Si vous cherchez l’option la plus isolante, le bardage en bois reste le meilleur choix, car un bardage clin permet d’apporter une isolation supplémentaire, en plus du matériau isolant. Les bardages en bois nécessitent cependant un entretien régulier, qui peut rendre ce revêtement de façade contraignant.

L’isolant se suffisant généralement à lui-même, libre à vous d’opter pour les autres types de bardage : le PVC est l’option la moins chère, mais vous pouvez également opter pour un bardage composite (mélange de PVC et de fibre de bois) ou pour un bardage métallique.

ITE sous bardage

Le choix d’un bardage lors d’une ITE dépend notamment du budget, des règles d’urbanisme et des préférences du propriétaire.

Quelle épaisseur pour une isolation extérieure ?

Tout comme pour le choix des matériaux, il n’y a pas une épaisseur universelle pour un chantier d’ITE. Globalement, l’épaisseur moyenne d’une isolation extérieure se situe entre 8 et 15 centimètres.

Le choix de cet épaisseur dépend :

  • Du choix de l’isolant,
  • De la résistance thermique souhaitée,
  • Des contraintes techniques,
  • De l’isolation existante du bâtiment,
  • Du budget total.

En cas de surface limitée, on optera pour un matériau isolant plus efficace. Par exemple, une épaisseur de 9 cm de mousse résolique équivaut à 12 à 14 centimètres de polystyrène expansé (mais sera plus coûteux).

Un professionnel de l’isolation thermique par l’extérieur sera le mieux à même de vous conseiller sur le choix et l’épaisseur d’un isolant.
Besoin d’une ITE en région parisienne ? Recevez un devis gratuit

Quel est le prix d’une isolation thermique extérieure ?

Côté budget, il faut bien comprendre que le coût d’une ITE est élevé. En tant qu’entreprise de façade à Paris et en Île-de-France, nous pouvons vous donner quelques repères en matière de budget.

À titre indicatif, nos tarifs pour une ITE en Île-de-France sont généralement situés entre 135 et 320 euros par mètre carré. L’isolation extérieure d’une façade de 90 m² peut ainsi coûter entre 12150 euros et 28 800 euros.

Comme nous l’avons déjà vu, le coût d’une ITE varie en fonction de la méthode choisie. Le tableau ci-dessous vous donne une vision plus complète du prix d’une isolation extérieure de façade :

ITE choisie Prix d’une isolation par l’extérieur (pose comprise)
Polystyrène expansé (avec enduit) Entre 135 et 160 € par m²
Laine de roche (avec enduit) Entre 150 et 190 € par m²
Mousse résolique (avec enduit) Entre 160 et 190 € par m²
Fibre de bois (avec enduit) Entre 220 et 240 € par m²
ITE avec bardage PVC Entre 180 et 210 € par m²
ITE avec bardage bois Entre 190 et 320 € par m²

Notez que seul un devis d’ITE peut vous assurer un tarif précis à 100 %. Si vous devez isoler une maison individuelle ou un immeuble par l’extérieur en région parisienne, n’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement.

À savoir : certains foyers peuvent percevoir des aides financières pour la réalisation d’une ITE. Pour connaître les éventuelles aides financières à l’isolation d’une façade, nous vous invitons à vous rapprocher du site gouvernemental France Rénov.

Quelle isolation extérieure choisir ?

Vous aurez compris que l’isolation extérieure d’un bâtiment est un domaine complexe et complet. Il existe de nombreuses techniques, de nombreux isolants et de nombreuses finitions de façade.

Le choix d’une isolation extérieure va toujours dépendre d’une série d’éléments :

  • Règles d’urbanisme locales,
  • Budget du projet,
  • Préférences en matière de construction (matériaux écologiques ou synthétiques, etc.),
  • Contraintes architecturales,
  • Préférences en matière d’aspect extérieur de façade,
  • Résistance thermique souhaitée,
  • Entretien du revêtement extérieur souhaité,
  • Isolation globale du bâtiment avant les travaux, etc.

La meilleure manière de préciser votre projet d’isolation extérieure est de faire appel à un spécialiste local.

Si votre projet d’ITE et vos travaux travaux de rénovation énergétique se situent en Île-de-France, notez que DSD Rénov peut vous accompagner dans sa réalisation. N’hésitez pas à nous contacter si vous cherchez un devis gratuit et sans engagement pour l’isolation d’une façade en région parisienne.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.