Quel enduit sur isolation extérieure ?

Enduit sur isolation extérieure

L’application d’un enduit sur isolation extérieure est la finition la plus fréquente lors de l’isolation d’une façade. Il est possible d’utiliser de nombreux enduits sur une isolation thermique par l’extérieur (ITE). Le choix d’un enduit pour ITE dépend néanmoins du type de façade et des spécificités du chantier. Nos façadiers en Île-de-France vous informent sur le choix d’un enduit pour isolation extérieure.

Le principe de l’isolation extérieure sous enduit

Avant toute chose, rappelons en quoi consiste une ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur). Une ITE sous enduit permet à la fois de réaliser le ravalement et l’isolation extérieure d’une façade.

La réalisation d’une isolation extérieure sous enduit se fait en deux principales étapes :

  1. On pose un isolant extérieur (souvent sous forme de panneaux isolants) par-dessus la façade existante. Cela permet de créer une enveloppe isolante tout autour de la façade, et de supprimer l’ensemble des ponts thermiques de vos murs extérieurs.
  2. Pour protéger l’isolant et réaliser la finition d’une ITE, on réalise un enduit de façade. Ce dernier va assurer l’étanchéité de la façade et permettre de finaliser son aspect extérieur. On réalise généralement un enduit armé, posé sur un treillis d’armature, qui est réalisé en une ou deux couches.

L’ITE sous enduit est la technique d’isolation extérieure la plus courante. On peut également réaliser une ITE sous bardage extérieur, qui est néanmoins un peu plus coûteuse.

N’hésitez pas à consulter notre dossier dédié si vous vous demandez quelle est la meilleure isolation extérieure pour une maison.

Enduit sur isolation extérieure avec armature

Il est fréquent qu’un enduit sur isolation extérieure soit armé, c’est-à-dire posé sur une armature qui facilite son accroche et évite l’apparition de fissures.

Demandez un devis d’isolation thermique par l’extérieur en Île-de-France

Quel enduit sur un isolant extérieur ?

Le choix d’un enduit sur isolant extérieur dépend avant tout du type de façade, mais aussi de l’isolant extérieur choisi. En la matière, on va distinguer le ravalement d’une façade de maison ancienne (en pierre, en torchis ou en briques) et l’isolation d’une façade moderne (en béton ou en parpaing) :

  • Les bâtiments anciens : auront besoin d’une isolation extérieure respirante, souvent de la laine de verre ou de la fibre de bois. Il s’agit alors de choisir un enduit extérieur écologique et respirant, notamment l’enduit à la chaux.
  • Les bâtiments modernes : vont souvent recevoir une isolation par l’extérieur au polystyrène et n’auront pas besoin d’enduit respirant. On pourra alors utiliser un enduit au ciment ou à base de résine.

L’enduit d’une ITE doit donc s’accorder avec le type d’isolant qu’il recouvre, qui s’accorde lui-même avec le type de bâtiment dont il est question.

Quel type d’enduit sur polystyrène ?

L’ITE au polystyrène expansé (PSE) est la plus courante, car la moins coûteuse. On utilise cet isolant synthétique sur les bâtiments modernes, c’est-à-dire construits à partir de parpaings ou de béton. Les murs extérieurs en béton ne sont pas respirants. Ils s’accordent donc sans problème avec le PSE et avec les enduits non respirants.

Les enduits modernes sont donc tout à fait conseillés pour une isolation extérieure au PSE :

  • Les enduits à base de résine synthétique (acrylique, siloxane, etc.) sont adaptés à l’application sur du polystyrène expansé. On les appelle également les enduits organiques. C’est généralement la solution la moins coûteuse, elle qui permet de réaliser un enduit mince, parfois en une couche.
  • Les enduits à base de ciment ou à base de ciment et chaux, aussi appelés enduits hydrauliques, sont également adaptés à la pose sur du PSE. Ils sont un peu plus longs à mettre en place, et donc plus coûteux.

On peut réaliser tous types de crépis de façades et de finitions à l’aide de l’un ou l’autre de ces enduits. Généralement, les préparations pour enduits modernes sont directement vendues en magasin (sous forme de pâtes prête à l’emploi pour les enduits organiques, ou de poudre à mélanger avec de l’eau pour les enduits hydrauliques), et ne nécessitent pas un dosage manuel.

À savoir : les enduits organiques sont vendus prêts à l’emploi. Le choix d’un enduit organique dépend donc généralement de la finition souhaitée, car certaines préparations sont conçues pour permettre de réaliser telle ou telle finition. 

Quel enduit extérieur écologique ?

Sur une façade ancienne, mieux vaut opter pour un enduit extérieur écologique ou respirant. Les murs anciens sont dits « respirants », c’est-à-dire qu’ils sont en mesure d’évacuer l’humidité intérieure. S’ils sont couverts par un enduit ou des isolants non respirants, ils risquent de souffrir de problèmes de condensation et d’humidité. D’où la nécessité d’utiliser un enduit respirant, et des isolants qui laissent passer l’humidité.

De manière globale, c’est l’enduit à la chaux hydraulique qui sera le mieux adapté sur les murs anciens et pour les projets d’isolation extérieure écologique. L’enduit à la chaux est adapté pour tous les isolants respirants (laine de roche, fibre de bois, liège, laine de chanvre, etc.), et s’accorde donc parfaitement pour l’isolation extérieure d’un bâtiment ancien.

On optera systématiquement pour un enduit traditionnel à la chaux, qui doit être dosé à la main. Attention à ne pas confondre entre cet enduit traditionnel et l’enduit hydraulique ciment-chaux que l’on peut parfois trouver dans les grandes enseignes de bricolage.

À savoir : au contraire, l’enduit à la chaux n’est pas conseillé sur un mur en parpaing, car il pourrait avoir tendance à fissurer sur les murs modernes. Il est aussi plus coûteux à réaliser, d’où la préférence pour un enduit organique ou un enduit au ciment sur les bâtiments modernes.

Quelle finition d’enduit pour une isolation thermique par l’extérieur ?

Il est bon de ne pas confondre le choix d’un isolant et la finition d’un isolant :

  • Le choix d’un type d’isolant dépend avant tout de la nature de la façade et de l’isolant extérieur choisi. On utilisera un enduit ciment ou un enduit organique sur les murs en béton ou parpaing, et un enduit hydraulique à la chaux sur les murs anciens (torchis, briques, pierres, etc.). Ce choix vise à assurer que l’ITE respecte le bâtiment et ne risque pas de créer des problèmes d’humidité ou de fissures.
  • La finition de l’isolant dépend essentiellement de vos préférences et des règles d’urbanisme locales. Il s’agira ici de choisir la couleur et l’apparence de votre enduit de façade (rugosité, grain, etc.). Un bon spécialiste du ravalement de façades pourra généralement vous proposer tous types de finitions sur un enduit d’isolation extérieure.

Ainsi, un enduit sur ITE peut être taloché, roulé, lisse, et peut se décliner en une multitude de couleurs. On notera par ailleurs que l’enduit pour isolation extérieure peut également recevoir des décorations et modénatures de façade (mosaïques, reliefs, briquettes de parements, etc.), si vous le souhaitez.

Sachez néanmoins que la finition d’une façade peut dépendre des règles locales d’urbanisme. La couleur ou la finition d’une ITE peuvent ainsi être dictées par votre commune.

Finition d'un enduit sur isolation thermique par l'extérieur

Un enduit ou crépi sur ITE peut recevoir tout type de finition (taloché, lissé, etc.), indépendamment du type d’enduit dont il est question

Faites estimer le prix d’une ITE en région parisienne

Enduit isolant extérieur : une alternative à l’ITE ?

Tant qu’à parler d’enduit de finition pour isolation extérieure, il paraît utile de mentionner ici l’enduit isolant extérieur. Si les règles locales d’urbanisme vous empêchent de réaliser une isolation thermique par l’extérieur, vous pourriez envisager la réalisation d’un enduit isolant.

L’enduit isolant extérieur est un enduit de façade qui contient de l’isolant en vrac. C’est une option moins efficace qu’une ITE, car l’épaisseur d’une isolation extérieure est bien plus élevée que celle d’un enduit isolant.

Néanmoins, c’est une option que l’on peut considérer dans certains cas :

  • L’enduit isolant ne modifie pas complètement l’apparence d’une façade, contrairement à une ITE sous enduit ou sous bardage, qui va augmenter l’épaisseur de façade et a tendance à dénaturer les façades anciennes.
  • En conséquence du point précédent, il est fréquent qu’une isolation extérieure sous enduit soit refusée par les règles locales d’urbanisme (notamment dans les zones classées ou pour les bâtiments inscrits au patrimoine). L’enduit isolant apparaît alors comme une alternative très utile.
  • L’application d’un enduit isolant permet de supprimer les ponts thermiques au niveau d’une façade, même si c’est une solution moins efficace que l’ITE pour une isolation thermique globale.

Néanmoins, le prix d’un enduit extérieur isolant est plus élevé que le coût d’une ITE dans le cadre d’une rénovation, car cette technique nécessite le piochage d’une façade. Voilà pourquoi les propriétaires n’ont généralement recours à l’enduit isolant que lorsqu’ils n’ont pas d’autre choix.

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir à propos de l’enduit sur isolation extérieure. Notez que si vous avez un projet d’ITE en Île-de-France, notre entreprise serait ravie de vous accompagner. N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir gratuitement un devis d’isolation extérieure ou d’enduit isolant à Paris et en Île-de-France.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.