Isolation extérieure d’une maison : épaisseur conseillée

Isolation extérieur d'une maison : épaisseur

L’isolation extérieure d’une maison nécessite la pose d’une épaisseur d’isolant, par-dessus la façade existante. Mais quelle est l’épaisseur nécessaire pour isoler sa maison par l’extérieur ? Il faut comprendre que l’épaisseur d’une ITE varie en fonction de nombreux critères. Cette page vous informe sur l’épaisseur d’une isolation thermique par l’extérieur, et sur les différents facteurs qui l’influencent.

De quoi dépend l’épaisseur d’une isolation thermique extérieure ?

Pour rappel, une ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) consiste à poser une épaisseur d’isolant par-dessus votre façade. L’isolant est ensuite protégé à l’aide d’un enduit ou d’un bardage extérieur.

Quels facteurs influencent l’épaisseur d’un isolant ?

Un chantier d’ITE va forcément augmenter le volume d’une façade, puisque l’épaisseur de l’isolant va empiéter sur la rue. L’avantage de l’isolation extérieure d’une façade est que vous gardez votre surface habitable.

On notera que l’épaisseur d’une isolation thermique extérieure de maison dépend de différents critères :

  • Le choix de l’isolant : pour commencer, il faut savoir que les matériaux isolants sont plus ou moins efficaces. La conductivité thermique d’un matériau influencera l’épaisseur nécessaire. Par exemple, la mousse résolique permet d’utiliser une épaisseur moindre que le polystyrène expansé (PSE).
  • La résistance thermique recherchée : l’épaisseur d’isolant à installer peut dépendre des performances thermiques souhaitées. Plus vous avez besoin d’une isolation efficace, et plus il faudra prévoir une épaisseur d’isolant importante.
  • L’isolation thermique actuelle : enfin, l’épaisseur de l’isolant peut dépendre de l’isolation déjà mise en place. Par exemple, si vos murs sont déjà isolés par l’intérieur, ou s’ils sont composés d’un matériau isolant (comme la brique monomur), vous pourrez vous permettre une isolation moins épaisse.

L’épaisseur de l’isolation va donc notamment dépendre des performances énergétiques actuelles du bâtiment à isoler.

Qu’est-ce que la résistance thermique ?

Pour mieux comprendre l’épaisseur nécessaire d’un isolant thermique, il est intéressant de revenir sur le principe de résistance thermique. La résistance thermique (R) désigne la capacité d’un matériau ou d’une cloison à maintenir la chaleur. Elle se calcule en m2 Kelvin par Watt (m2. K/W). Plus un R est faible, et moins le matériau est isolant.

La résistance thermique d’un matériau se calcule comme suit :

Résistance thermique (en m2. K/W) = Épaisseur d’un matériau (en mètres) / Conductivité thermique du matériau (W/m.K)

En toute logique, le calcul de l’épaisseur d’un isolant se fait donc comme suit :

Épaisseur d’un matériau (en mètres) = Conductivité thermique du matériau (W/m.K) * Résistance thermique (en m2. K/W)

L’épaisseur d’un isolant va donc dépendre de la résistance thermique que vous visez, et de la conductivité thermique du matériau.

À savoir : la conductivité thermique d’un matériau désigne sa faculté à transmettre la chaleur. Plus la conductivité thermique est faible, et plus le matériau est isolant.

Quelle épaisseur pour une ITE ?

L’épaisseur d’une ITE dépend de la résistance thermique souhaitée, et de la conductivité thermique de l’isolant.

Exemple de calcul de l’épaisseur d’un matériau

Pour comprendre de quoi dépend l’épaisseur d’un isolant, le mieux est de suivre un exemple simple.

Imaginons que nous souhaitions atteindre une résistance thermique R de 5 m2. K/W.

Nous pouvons utiliser au choix des panneaux de laine de roche dont la conductivité thermique est 0,040 W/m.K, ou des panneaux de mousse résolique, dont la conductivité thermique est de 0,025 W/m.K.

Le calcul de l’épaisseur se fera comme suit :

  • Avec la laine de roche : 0,040 * 5 = 0,2 mètre. Il me faut 0,2 mètre, soit 20 centimètres, pour atteindre la résistance thermique R souhaitée.
  • Avec la mousse résolique : 0,025*5 = 0,125 mètre. Il me faut 0,125 mètre, soit 12,5 centimètres, pour atteindre la résistance thermique R souhaitée.

Dans notre exemple, la pose de 12,5 cm de mousse résolique sera aussi efficace que la pose de 20 cm de laine de roche.

À savoir : les indices de conductivité thermique sont donnés ici à titre d’exemple. Chaque fabricant de matériaux isolants communiquera la conductivité thermique de ses produits.
Recevez gratuitement un devis d’ITE en Île-de-France

Isolation extérieure d’une maison : épaisseur recommandée

Si vous envisagez d’isoler les murs par l’extérieur, il est intéressant de déterminer quelle épaisseur d’isolant appliquer.

Quel R pour l’isolation d’un mur de façade ?

Comme vu plus haut, l’épaisseur d’isolant va dépendre de la résistance thermique recherchée. La Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020), qui remplace la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), donne des préconisations en matière d’isolation dans la construction neuve.

Ainsi, la RE 2020 conseille une résistance thermique égale ou supérieure à 5 m2. K/W pour les murs de façade (quand la RT 2012 recommandait 4 m2. K/W).

Dans le cadre d’une rénovation, il n’est donc pas inintéressant de chercher à viser également cette mesure de résistance thermique. Si ce n’est pas réalisable, on conseille de viser au grand minimum une résistance thermique de 3,7 m2. K/W, nécessaire pour obtenir les aides du gouvernement, comme MaPrimeRénov et les CEE.

Quelle épaisseur pour une bonne isolation extérieure ?

Selon l’isolant thermique choisi, on conseille une épaisseur de 8 à 20 centimètres pour l’isolation thermique par l’extérieur. Sur des murs non isolés, prévoyez 15 à 20 centimètres d’isolants.

Comme vu plus haut, le choix de l’isolant a un impact important sur l’épaisseur :

  • L’épaisseur de laine de roche : on conseille une épaisseur de 14 à 20 cm avec des panneaux de laine de roche.
  • L’épaisseur de polystyrène : on recommande une épaisseur de 15 à 20 cm avec du PSE, tout comme avec du polystyrène extrudé.
  • L’épaisseur de fibre de bois : la fibre de bois en ITE nécessite également une épaisseur de 14 à 20 cm.
  • L’épaisseur de mousse résolique : la mousse résolique permet une épaisseur de 8 à 15 cm pour une ITE.

Dans les faits, il est assez rare d’utiliser plus de 20 cm d’épaisseur pour une isolation par l’extérieur, mais certains systèmes de fixation d’une ITE peuvent supporter jusqu’à 35 cm d’épaisseur.
Contactez nous pour une ITE en région parisienne

Quelle est la meilleure isolation extérieure pour une maison ?

Le choix d’un matériau isolant peut dépendre de l’épaisseur souhaitée, mais aussi d’autres éléments. Le meilleur isolant thermique est l’isolant le plus adapté à vos besoins. Tout va donc dépendre de vos attentes.

Quel est le matériau le moins cher pour isoler sa maison par l’extérieur ?

Pour les budgets les plus limités, le polystyrène expansé est l’isolant extérieur le moins cher. Ce n’est donc clairement pas un hasard s’il s’agit de l’isolant le plus répandu sur le marché. On le retrouve tout particulièrement sur l’isolation extérieure des immeubles, car il permet de grandes économies sur le coût des travaux.

En contrepartie, cet isolant nécessite une vaste épaisseur. Il est par ailleurs très polluant à produire, et toxique en cas d’incendie.

Quel isolant pour une faible épaisseur ?

Si vous cherchez une isolation thermique par l’extérieur à faible épaisseur, la mousse résolique est l’un des matériaux les moins épais pour une ITE.

De la même famille que le PSE (en tant qu’isolant synthétique), la mousse réso dispose d’une meilleure conductivité thermique, et résiste bien mieux aux flammes. C’est la solution à prévoir si vous cherchez une épaisseur limitée.

Quel est l’isolant le plus écologique ?

Votre objectif premier est d’avoir un matériau isolant respectueux de l’environnement ? Dans ce cas, la fibre de bois est l’isolant extérieur le plus écologique, puisqu’il est entièrement conçu à partir de sciures de bois. Il s’agit par ailleurs d’un excellent isolant acoustique, contrairement au PSE.

Néanmoins, isoler à la fibre de bois représente un coût supplémentaire très important. Si votre budget est réduit, mieux vaut vous tourner vers la laine de roche. Cette dernière est plus coûteuse que le polystyrène, mais s’avère un peu plus respectueuse de l’environnement, et profite d’une bonne isolation acoustique.

Vous en savez désormais plus sur l’épaisseur d’un isolant pour une ITE. Si vous souhaitez en savoir plus sur le gain énergétique d’une isolation extérieure, nous avons créé un dossier sur le sujet.

Notez au passage que notre société, DSD Rénov, réalise tous types d’ITE à Paris et en Île-de-France. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.