Guide du ravalement de façade

Guide du ravalement de façade

Vous vous posez des questions sur le ravalement d’une façade de maison ou d’immeuble ? Notre société de ravalement en Île-de-France a préparé pour vous un guide du ravalement de façade. Nos façadiers répondent aux questions les plus communément posées par nos clients. Ce guide pratique vous donne une vision claire et complète de tout ce qu’il faut savoir avant de ravaler une façade.

Le guide du ravalement de façade

Réaliser un ravalement de façade permet d’assurer l’étanchéité et l’esthétisme d’une façade de maison ou d’une façade d’immeuble. Vous vous posez des questions sur les travaux de ravalement ? La liste de questions/réponses ci-dessous vous renseigne en détail sur vos travaux de ravalement extérieur :

C’est quoi des travaux de ravalement ?

Le ravalement d’une maison désigne toutes les opérations qui permettent d’étanchéifier et d’embellir les murs extérieurs d’une maison.

Selon les situations, le ravalement d’une façade peut avoir différents rôles :

  • Rendre la façade étanche et protéger un bâtiment contre les intempéries.
  • Embellir la façade d’une maison ou d’un immeuble.
  • Améliorer l’isolation des murs d’une maison.

Le ravalement doit idéalement être confié à un façadier professionnel, le mieux à même de diagnostiquer la façade et d’identifier les meilleures manières de la rénover.

Quels sont les travaux de ravalement de façade

Un façadier peut réaliser différentes opérations, en fonction de l’état de la façade et des besoins du client.

Les principaux travaux de ravalement sont les suivants :

  • Nettoyage de façade : il peut s’agir d’un nettoyage à l’eau claire, de l’utilisation d’un nettoyant pour façade, d’un nettoyage haute pression ou encore de techniques bien spécifiques (comme le sablage d’une façade ou l’hydrogommage d’un mur extérieur).
  • Traitement de façade : on peut utiliser des traitements algicides et fongicides (qui suppriment les végétaux et empêchent leur apparition) ou encore des traitements hydrofuges (qui rendent la façade parfaitement étanche).
  • Peinture de façade : la peinture de façade permet de changer la couleur d’une façade, ou de lui donner une nouvelle jeunesse. Elle ne peut néanmoins pas corriger des défauts de façade.
  • Enduit de façade : l’enduit de façade peut être indispensable pour réparer des façades fortement abîmées. Un ravalement D3, par exemple, utilise une fibre de verre qui va permettre d’éviter l’apparition de fissures ou de défauts de façade.
  • Bardage de façade : la pose d’un bardage consiste à protéger la façade derrière un nouveau revêtement (bardage en bois, bardage métallique, bardage PVC, etc.).
  • Isolation thermique par l’extérieur : l’ITE consiste à poser un isolant par-dessus une façade, puis à protéger ce dernier sous un enduit ou un bardage. C’est une opération qui conjugue le ravalement d’une façade et l’isolation des murs extérieurs.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous avons accordé un dossier spécifique aux différents types de ravalement de façade.

Le ravalement de façade est-il obligatoire ?

Il est bon de savoir que certaines communes rendent le ravalement de façade obligatoire. Par défaut, ces travaux ne sont pas obligatoires. Néanmoins, chaque commune peut décider de rendre le ravalement obligatoire, par arrêté préfectoral. Il existe par exemple une obligation de ravalement à Paris, mais aussi dans de très nombreuses communes françaises.

Si votre commune décide d’appliquer cet arrêté, le ravalement d’une façade peut être obligatoire tous les 10 ans. Auquel cas, la procédure appliquée est la suivante :

  • Dans les communes concernées, la déclaration préalable est très souvent obligatoire pour tous les travaux de ravalement.
  • Si une copropriété ne respecte pas la fréquence de ravalement décennale, la mairie peut envoyer une injonction de ravalement aux propriétaires. Cette lettre exigera la réalisation des travaux sous un délai d’un an.
  • Sans réaction des propriétaires, les travaux peuvent être réalisés d’office, à la charge des propriétaires, et assortis d’une amende forfaitaire de 3750 euros.

Si vous ne savez pas si votre commune est concernée ou non pas le ravalement obligatoire, n’hésitez pas à contacter votre mairie (ou plus spécifiquement son service d’urbanisme dans les grandes villes).

Faut-il une autorisation pour le ravalement de façade ?

En théorie, le ravalement d’une façade à l’identique ne nécessite pas d’autorisation de la mairie. Néanmoins, il existe de nombreux cas particuliers, qui vont exiger que vous soyez correctement renseigné(e) sur le sujet.

Voici les différents cas de figure qui peuvent se poser en matière d’autorisation de ravalement : 

  • Un ravalement sans autorisation est théoriquement possible pour tous les ravalements de façade à l’identique. Il convient néanmoins de vérifier auprès de votre mairie (et de son service d’urbanisme) que c’est bel et bien le cas. Certaines communes rendent en effet la déclaration préalable obligatoire pour tous les ravalements.
  • Un ravalement avec déclaration préalable de travaux sera nécessaire pour toutes les communes qui l’exigent systématiquement. C’est par exemple le cas pour un ravalement de façade à Versailles ou à Paris. Dans les autres communes, la déclaration préalable sera obligatoire si les travaux modifient l’apparence de la façade (changement de couleur ou de revêtement, création d’une ouverture, remplacement des menuiseries, etc.).
  • Un ravalement en zone protégée, notamment le ravalement d’un monument historique ou d’un bâtiment en zone classée, nécessitera l’accord d’un architecte des Bâtiments de France. Il exigera alors une déclaration obligatoire, sous la forme d’une demande d’autorisation spécifique.

En cas de doute sur les autorisations nécessaires, pensez toujours à consulter le service d’urbanisme de votre mairie. Une entreprise de ravalement de façade locale sera également à même de vous informer et de vous accompagner dans les différentes démarches nécessaires.

Important : si l’échafaudage doit être positionné sur la voie publique, n’oubliez pas qu’il faudra également demander une autorisation d’occupation du domaine public, ce qui se fait une fois de plus auprès de votre mairie.

Quel est le prix d’un ravalement de façade ?

Le prix d’un ravalement de façade peut aller du tout au tout, en fonction de très nombreux critères. Ainsi, on considère que le coût d’un ravalement au mètre carré peut se situer entre 20 et 300 euros par mètre carré en moyenne. Cela correspond donc à un budget situé entre 2000 et 30 000 euros pour réaliser le ravalement d’une façade de 100 mètres carrés.

Le coût dépend bien évidemment de la nature des opérations :

  • Sous les 30 euros du mètre carré : on retrouve les travaux de petit entretien, comme le nettoyage, le traitement, voire certaines peintures de façade.
  • Entre 30 et 80 euros du mètre carré : on va retrouver la plupart des ravalements de façade de maison avec enduit ciment. C’est le budget à prévoir pour ravaler un bâti moderne en bon état relatif.
  • Entre 80 et 150 euros du mètre carré : on va retrouver le ravalement à la chaux et le ravalement des maisons anciennes. C’est également le budget à prévoir pour la restauration de façades en mauvais état.
  • Au-delà de 150 euros par mètre carré : on va entrer dans les ravalements techniques, type ravalement de pierre meulière ou de pierre de taille. C’est également le budget à prévoir pour certains bardages, et pour la majorité des projets d’isolation thermique par l’extérieur (ITE).

Notez que ces tarifs se calculent en fonction de la surface du mur à ravaler, et non pas en fonction de la surface habitable du bâtiment.

Dans tous les cas, seul un devis d’entreprise locale peut vous permettre de connaître précisément le coût d’un ravalement. Si vous avez besoin de ravaler une façade en Île-de-France, sachez que notre entreprise peut vous proposer une estimation gratuite et sans engagement.

Qui doit payer le ravalement d’une façade ?

Le ravalement de façade est systématiquement à la charge du propriétaire, et jamais du locataire. Dès lors, deux cas de figure se posent :

  • Le ravalement d’une maison ou d’un immeuble individuel : sera entièrement à la charge du propriétaire des lieux.
  • Le ravalement d’un immeuble en copropriété : sera à la charge des copropriétaires. Ce type de travaux sera voté en assemblée générale de copropriété. Les frais de ravalement seront divisés entre les copropriétaires, en fonction des tantièmes de chacun. Pensez à lire votre règlement de copropriété pour en savoir plus sur le sujet.

Notez que les frais de ravalement en copropriété sont divisés en fonction des quotes-parts. C’est la surface de votre appartement qui déterminera le pourcentage des travaux à payer, et non pas la surface de façade que votre appartement occupe.

Est-ce que le ravalement de façade est déductible des impôts ?

Même si le ravalement de façade peut être obligatoire, sa réalisation n’entraîne aucun bénéfice fiscal. Ainsi, le ravalement de façade n’est pas déductible des impôts et ne donne droit à aucune aide.

Seuls certains travaux d’isolation par l’extérieur peuvent donner droit à des subventions (notamment MaPrimeRénov), sous certaines conditions bien précises.

Si vous êtes une copropriété en difficulté ou un propriétaire aux ressources limitées, nous vous conseillons de vous rapprocher de l’ANAH (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) pour en savoir plus sur les éventuelles aides financières qui peuvent s’ouvrir à vous.

Combien de temps dure un ravalement de façade ?

Il est évident que les travaux de ravalement peuvent entraîner une certaine gêne : bruit, fenêtres masquées par l’échafaudage, occupation des trottoirs… Il est dès lors intéressant de savoir combien de temps peut durer un ravalement.

En moyenne, la durée des travaux de ravalement va s’étaler entre deux semaines et deux mois. Mais elle peut s’avérer plus élevée pour certaines restaurations de façade :

  • Le ravalement d’une façade de maison en bon état va durer entre deux semaines et un mois.
  • Le ravalement de façade d’un immeuble en bon état dure en général entre un mois et deux mois.
  • La restauration d’une façade d’immeuble en très mauvais état va durer entre deux et cinq mois en moyenne.

Naturellement, votre société de ravalement de façade vous informera préalablement de la durée totale des travaux. On gardera en tête que c’est une information qui ne s’improvise pas, puisqu’elle est notamment nécessaire pour les demandes d’occupation du domaine public (si l’échafaudage est positionné sur la voie publique).

Quelle est la fréquence d’un ravalement de façade ?

Le ravalement d’une façade fait partie des frais d’entretien régulier de tout propriétaire, au même titre que la rénovation d’une toiture. Un ravalement de façade régulier permet de préserver l’apparence et l’étanchéité de votre façade. C’est d’autant plus important pour le ravalement d’une façade de maison ancienne, car le façadier pourra préserver les éléments anciens (menuiseries, modénatures, etc.).

La fréquence d’un ravalement de façade va dépendre du type de façade dont il est question :

  • En cas de ravalement de façade obligatoire, si votre commune l’exige, la fréquence minimale de ravalement est de 10 ans. Vous êtes ainsi tenu par la loi de réaliser une rénovation de façade tous les 10 ans.  C’est par exemple la fréquence d’un ravalement à Paris.
  • Sur un bâtiment fortement exposé au vent et aux intempéries, on conseille de réaliser un ravalement de façade tous les 8 à 10 ans.
  • Si votre façade est solide et résistante, vous pouvez envisager un ravalement tous les 10 à 15 ans.
  • Il est vivement déconseillé de laisser plus de 15 ans entre deux ravalements de façade.

L’important est de rester attentif à l’état de votre façade. Si vous voyez cette dernière se salir, être couverte de mousse ou de fissures, mieux vaut faire intervenir un spécialiste. En parallèle d’un ravalement de façade complet, un nettoyage de façade tous les 2 à 5 ans peut permettre de prolonger la durée de vie d’une façade.

Avant-après ravalement de façade

Un ravalement de façade complet permet de rattraper tous les défauts d’une façade, pour l’uniformiser.

Les étapes d’un ravalement de façade

Nous espérons que notre guide du ravalement de façade a répondu à vos différentes questions. Vous envisagez la réalisation d’un ravalement extérieur ? Dans ce cas, il est bon de connaître les différentes étapes d’un ravalement de façade.

La rénovation d’une façade va généralement passer par les étapes suivantes :

  1. La budgétisation des travaux : en premier lieu, il paraît utile de diagnostiquer la façade et de demander un devis de ravalement. C’est le meilleur moyen de connaître les travaux à réaliser et le budget à prévoir.
  2. Les demandes d’autorisations : avant les travaux, il faut demander les autorisations de travaux (déclaration préalable ou permis de construire) et d’occupation du domaine public (pour la pose d’un échafaudage ou d’une benne à gravats).
  3. Le nettoyage de la façade : tous les travaux, y compris une ITE ou la pose d’un bardage, vont exiger le nettoyage des murs extérieurs, et l’application d’un traitement antifongique. L’idée est de travailler sur un support sain, propre et sec.
  4. La réparation de la façade : en cas de fissures ou de défauts importants, le façadier va réparer les murs extérieurs à l’aide du traitement approprié. Il est impératif de travailler sur un mur sain, car refaire une façade qui souffre de désordres (remontées capillaires par exemple) ne serait pas durable.
  5. Le revêtement de façade : selon l’état initial de la façade, l’entreprise procèdera à une simple peinture de façade, à la réalisation d’un enduit ou encore à la pose d’un bardage ou à l’isolation extérieure de la façade.
  6. Les finitions : le ravalement s’accompagne parfois de travaux de toiture et d’évacuation pluviales (rénovation des gouttières), dans l’optique de garantir un bâtiment durable et étanche.

Comme nous l’avons déjà évoqué, mieux vaut faire appel à un spécialiste du ravalement de façade pour vos travaux. Refaire soi-même sa façade comporte de nombreux risques, et pourrait entraîner différents désordres si les travaux sont mal exécutés.

Demander un devis de ravalement de façade en Île-de-France

Nous espérons que notre guide du ravalement de façade aura répondu à toutes vos questions. Pour information, DSD Rénov est une société de ravalement de façade en Île-de-France, qui peut vous accompagner dans tous vos travaux de réfection immobilière en région parisienne.

Si vous cherchez un devis de ravalement de façade à Paris et sans sa région, n’hésitez pas à nous contacter pour une estimation gratuite et sans engagement. Nos spécialistes de la façade seront ravis de vous accompagner dans vos travaux extérieurs, y compris les plus exigeants.

DSD Rénov intervient notamment sur le ravalement des façades en pierre de taille ou en pierre meulière, et sur la rénovation des bâtiments classés.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.