Refaire une toiture en tuile : guide complet

Refaire une toiture en tuiles

Mieux vaut bien s’informer avant de refaire une toiture en tuiles. Et pour cause, même si la tuile est l’une des couvertures de toit les plus fréquentes, elle ne doit pas être confiée à n’importe qui. Comment rénover une couverture en tuiles ? Quel budget pour refaire une toiture en tuiles ? Comment choisir ses tuiles ? Nos couvreurs franciliens vous informent en détail sur la réfection d’une toiture en tuiles.

Quand faut-il rénover une couverture en tuiles ?

La première question à se poser en tant que propriétaire est simple : quand refaire sa toiture ? En la matière, les toitures en tuiles ne sont pas forcément les plus durables. Le principal défaut de la tuile est qu’elle peut devenir poreuse. L’eau va alors s’infiltrer dans la tuile, ce qui va entraîner l’apparition de mousse. Les tuiles poreuses risquent par ailleurs de se fissurer en hiver, quand l’humidité qu’elles contiennent se met à geler.

Globalement, une toiture couverte de mousse doit vous alerter. Si la mousse est présente, c’est que les tuiles sont poreuses. Au mieux, elles doivent être nettoyées puis traitées à l’aide d’un traitement hydrofuge pour toiture. Au pire, il peut être nécessaire de les remplacer.

Les signes suivants vont vous alerter sur la nécessité de refaire une toiture en tuile :

  • Déformation de la couverture (la pente de toiture n’est plus droite),
  • Mousse en quantité très importante,
  • Infiltrations d’eau dans la couverture,
  • Présence de nombreuses taches noires ou blanches sur les tuiles,
  • Disparités dans la couleur ou l’aspect des tuiles (qui peut vous indiquer de précédentes rénovations partielles),
  • Tuiles fissurées, abîmées, fragiles,
  • Charpente abîmée ou déformée, etc.

On considère que la durée de vie d’une toiture en tuiles est de 30 à 70 ans environ. Cette durée de vie varie en fonction de la qualité des tuiles et du sérieux de leur entretien. Si votre toiture a plusieurs dizaines d’années et qu’elle accuse son âge, son remplacement peut être nécessaire.

Notre conseil : lors de l’achat d’un bien immobilier, n’hésitez pas à visiter également le grenier et les combles. L’état de la charpente est un bon indicateur. La présence de moisissure ou un taux d’humidité élevé indique que la toiture souffre d’infiltrations. Si l’état extérieur de la toiture est mauvais (déformations, mousse, tuiles manquantes…), mieux vaut anticiper de lourds frais de rénovation. 

Quand refaire un toit en tuile ?

L’apparence générale d’une toiture en tuiles vous donne une bonne vision de son état général.

Faites estimer gratuitement le prix d’une toiture en Île-de-France

Quel budget pour refaire une toiture en tuile ?

La question du budget est particulièrement importante au moment de rénover un toit en tuiles. Certes, le prix de l’ardoise naturelle ou du zinc est nettement plus élevé que le prix des tuiles. Mais il serait naïf d’imaginer que la réfection d’un toit en tuiles ne nécessite pas un budget important. C’est d’autant plus vrai depuis 2020, du fait des pénuries et de la hausse des coûts des matériaux.

Prix de rénovation d’une toiture en tuiles au m2

La rénovation d’un toit en tuiles est coûteuse, car elle exige la pose d’un échafaudage, le retrait de l’ancienne couverture et la pose des nouvelles tuiles.

En moyenne, on considère que la rénovation complète d’une toiture en tuiles va coûter entre 190 et 260 euros par mètre carré, tous frais compris. Le budget à prévoir va dépendre de la nature de votre couverture :

  • Le coût de rénovation d’un toit en tuile grand moule oscille entre 190 et 210 euros par mètre carré.
  • Il faut prévoir entre 200 et 220 euros par mètre carré pour la rénovation de tuiles petit moule.
  • Le prix d’une toiture en tuile canal se situe entre 200 et 220 euros par mètre carré.
  • Le coût d’une toiture en tuiles plate oscille entre 220 et 240 euros par mètre carré.
  • Prévoyez entre 240 et 260 euros par mètre carré pour rénover une couverture en tuiles plates patrimoniale.

Notez bien qu’il s’agit là de tarifs complets TTC, qui comprennent tous les frais relatifs à la réfection complète d’une toiture. En ligne, vous trouverez de très nombreux sites qui vous indiquent des tarifs qui comprennent uniquement la pose de la couverture, et qui sont donc bien en dessous du budget total à prévoir pour refaire son toit en tuiles.

C’est d’autant plus vrai que de nombreux sites internet n’actualisent jamais leurs prix, à une époque où le prix de la tuile au mètre carré peut changer radicalement d’un mois sur l’autre !

Prix pour refaire une toiture de 100 m2 en tuiles

Alors, quel est le budget pour refaire un toit en tuiles de 100 mètres carrés ? Comme vous avez pu le calculer, le prix pour refaire une toiture de 100 m2 en tuiles se situe entre 19 000 et 26 000 euros TTC en moyenne. On gardera à l’esprit qu’une toiture de 100 m2 est déjà assez conséquente, car la plupart des maisons individuelles ont une surface de toiture moindre.

Le prix d’une toiture en tuile dépendra systématiquement des éléments suivants :

  • Surface totale de la toiture,
  • Difficulté d’accès aux travaux,
  • Type de tuile,
  • Choix d’un couvreur,
  • Frais complémentaires (isolation de toiture par exemple).

Pour connaître un budget précis à 100 %, l’idéal est de demander un ou plusieurs devis de toiture à des couvreurs locaux.

À savoir : n’hésitez pas à contacter notre entreprise de couverture à Paris si vous cherchez une estimation gratuite pour refaire un toit en tuiles dans la capitale ou en Île-de-France.

Quel prix pour refaire une toiture en tuiles ?

Attention à ne pas sous-estimer le prix de réfection d’une toiture en tuiles. Seul un devis de couvreur récent et sur mesure vous donnera une indication fiable du budget à prévoir.

Demandez gratuitement un devis de toiture en région parisienne

Comment choisir des tuiles de toiture ?

Remplacer une couverture en tuiles va exiger de choisir ses tuiles de terre cuite. Concrètement, il est plus simple de choisir le même modèle de tuiles pour remplacer votre couverture (mêmes dimensions, même couleur). Si votre commune n’a pas imposé de règles d’urbanisme locales, cela vous permettra de réaliser les travaux sans autorisations. Malgré tout, attention au choix de votre couverture.

Toutes les tuiles se valent-elles ?

Première chose à préciser : toutes les tuiles n’ont pas la même qualité. Si vous cherchez des tuiles pas cher, méfiez-vous tout de même de leur qualité. Certaines tuiles industrielles peuvent souffrir d’une durée de vie médiocre, ou s’avérer plus cassantes à la pose. Résultat : l’économie faite sur l’achat des tuiles se perd dans les pertes ou dans la faible durée de vie de la toiture.

Notre conseil est de toujours opter pour des tuiles de qualité. Fiez-vous notamment à l’épaisseur des tuiles et à leur niveau de finition. Une tuile bas de gamme aura tendance à être plus fine, mal finie, avec des lots potentiellement disparates. L’idée étant de vous assurer une couverture durable et de qualité, mieux vaut éviter l’entrée de gamme en matière de couverture de toit.

En dehors de ce critère de qualité, les dimensions et le modèle des tuiles ont un impact non négligeable sur leur coût. Fiez-vous toujours au prix des tuiles au mètre carré et non à l’unité, car la dimension d’une tuile aura fatalement un impact sur le nombre de tuiles au mètre carré.

Choisir des tuiles pour sa toiture

Contrairement aux idées reçues, toutes les tuiles ne se valent pas. Une tuile plate patrimoine peut ainsi avoir une durée de vie trois fois supérieure à une tuile grand moule d’entrée de gamme.

Couverture en tuiles mécaniques

Si vous cherchez avant tout une couverture de toit au bon rapport qualité/prix, la tuile mécanique sera le meilleur choix. La tuile mécanique est celle que l’on retrouve sur la plupart des pavillons modernes. Comme vu plus haut, il reste important d’éviter les tuiles mécaniques pas chères, dont le niveau de finition et la qualité pourraient vous décevoir.

Il faut savoir qu’il existe deux grandes familles de tuiles mécaniques :

  • La tuile petit moule : qui dispose d’une densité située entre 15 et 22 tuiles par mètre carré. Il s’agit souvent de tuiles plates, qui peuvent s’avérer plus délicates à poser.
  • La tuile grand moule : qui permet une densité inférieure à 15 tuiles par mètre carré. C’est celle qui se décline en le plus de formes et de gabarits.

L’option la plus facile est donc d’opter pour des tuiles grand moule. Pour le reste, tout est affaire de goût et de couleurs… voire parfois de règles d’urbanisme !

Couverture en tuiles plates artisanales

Si les tuiles mécaniques sont les plus fréquentes dans la construction moderne, la tuile artisanale reste la plus conseillée sur une toiture de maison ancienne.

La petite tuile plate est par exemple une tuile artisanale de très bonne facture. Elle est souvent plus coûteuse à poser que la tuile mécanique, mais dispose d’une bien meilleure durée de vie. Réalisée de manière traditionnelle, par une tuilerie, la tuile plate du pays peut parfois dépasser le siècle de durée de vie.

Nous parlons ici volontairement de tuiles plates, car nous sommes couvreur du 92 et d’Île-de-France (pays de la petite tuile plate !). Mais nous pourrions également parler de tuiles canal artisanales, comme on peut en trouver dans le sud de la France.

Notre conseil : on peut trouver tous types de tuiles patrimoine, y compris chez les grands fournisseurs de tuiles. Une fois encore, la qualité peut varier grandement entre une tuile type patrimoine conçue en usine et une tuile artisanale.

Comment refaire une toiture en tuiles ?

La réfection d’une toiture en tuiles nécessite un minimum de savoir-faire. Notre meilleur conseil reste de trouver un couvreur professionnel pour réaliser ce type de travaux. C’est d’autant plus vrai que le recours à une société de toiture vous permettra de bénéficier de la garantie décennale, qui vous assure une couverture de toit étanche et correctement réalisée, pour de longues années.

À titre indicatif, il est bon de savoir que la réfection d’une couverture en tuiles va passer par les étapes suivantes :

  1. Demande d’autorisation : le remplacement d’une toiture à l’identique n’exige en théorie pas d’autorisation spécifique. Mais certaines communes vont exiger une déclaration préalable pour tous les travaux de toiture. Le remplacement d’une couverture par une autre (remplacer de la tuile par de l’ardoise par exemple) exigera systématiquement une déclaration préalable. Des autorisations complémentaires peuvent être nécessaires pour la rénovation d’un bâtiment classé.
  2. Pose d’un échafaudage : l’installation d’un échafaudage est nécessaire pour accéder à la couverture et réaliser les travaux en toute sécurité. Si l’échafaudage doit être placé sur la voie publique, une autorisation d’occupation est nécessaire. Elle s’obtient auprès des services d’urbanisme de la commune.
  3. Retrait de l’ancienne couverture : les travaux débutent par le retrait et la mise en gravats des anciennes tuiles. Selon l’état de la couverture et les travaux nécessaires, il peut également être nécessaire de retirer les liteaux et l’écran de sous-toiture.
  4. Isolation et sous-toiture : toujours selon les besoins, il peut être nécessaire de positionner un écran de sous-toiture et des liteaux. On peut également profiter de cette étape pour réaliser l’isolation de toiture par l’extérieur. Cette dernière consiste à poser une couche d’isolant entre la charpente et les liteaux.
  5. Pose des tuiles : la pose d’une couverture en tuiles peut varier en fonction du modèle de tuiles. Comme leur nom l’indique, les tuiles à emboitement vont s’emboîter les uns dans les autres, pour permettre de concevoir la couverture. Dans la majorité des cas, les tuiles se posent du bas vers là-haut et de gauche à droite.
  6. Les finitions de toiture : la couverture se finit par la rive (côté des ouvrants) et la faîtière (arrête de la toiture). Naturellement, la réfection d’une couverture exige également de mettre à neuf les zingueries, pour assurer la parfaite évacuation des eaux pluviales.

Les travaux de toiture restent des tâches particulièrement techniques, que nous vous conseillons toujours de confier à des professionnels de la toiture. C’est d’autant plus vrai qu’ils nécessitent des travaux en hauteur, et ne sont donc pas sans danger.

Si vous cherchez un couvreur dans le Val-de-Marne et en Île-de-France, notez que nos compagnons peuvent vous accompagner dans tous vos travaux de toiture en tuiles. N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir gratuitement un devis de toiture en région parisienne, gratuitement et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.