Durée de vie d’une toiture en tuiles

Durée de vie d'un toit en tuiles

La durée de vie d’une couverture de toiture est toujours intéressante à connaître avant sa pose. Il faut savoir que la durée de vie d’une toiture en tuile est généralement inférieure à celle des toits en ardoise ou en zinc. Tâchons de déterminer ensemble quelle est la durée de vie d’un toit en tuiles, et comment la prolonger au maximum.

Demandez gratuitement un devis pour un toit en tuiles en Île-de-France

Quelle est la durée de vie d’une toiture en tuiles ?

En France, la couverture de toit en tuiles est parmi les plus appréciées. Il faut dire que la tuile en terre cuite offre l’un des meilleurs rapports qualité/prix. Comprenez que parmi les toitures les plus abordables, c’est l’une des solutions les plus durables et les plus efficaces.

Néanmoins, la durée de vie d’un toit en tuiles reste généralement inférieure à celle d’un toit en ardoise ou en zinc.

Durée de vie d’une couverture en tuile

On notera que la durabilité d’une toiture dépend notamment de son matériau. Chaque revêtement de toiture a sa propre durée de vie et sa propre longévité, et chaque genre de tuile peut être plus ou moins durable.

La couverture la plus commune est la tuile à emboîtement en terre cuite. En moyenne, on considère que la durée de vie d’une couverture en tuile à emboîtement se situe entre 30 et 70 ans.

Cette durabilité de couverture va essentiellement dépendre de la qualité de la tuile (qui dépend elle-même du choix du fabricant), de la qualité de sa pose ainsi que de l’entretien de la toiture. L’avantage des tuiles à emboîtement et qu’elles sont généralement très solides, et sont également faciles à remplacer en cas de casse.

Quelle est la durée de vie d’une couverture en tuile plate ?

Les couvertures en tuiles plates sont des toitures patrimoniales que l’on retrouve notamment en Île-de-France. Plus coûteuse à l’achat et à la pose, la tuile plate reste moins commune que les tuiles canal.

Néanmoins, la durée de vie d’une toiture en tuile plate oscille généralement entre 70 et 100 ans. Elle s’aligne donc davantage avec la durée de vie d’un toit en ardoise (qui peut dépasser le siècle).

Durée de vie de la tuile béton

La tuile en béton est un revêtement de toiture d’entrée de gamme. Si elle est solide et facile à poser, elle est moins durable qu’une tuile en terre cuite.

Globalement, la durée de vie d’un toit en tuiles béton est généralement située entre 40 et 50 ans. Il faut dire que ce matériau de toiture est moins résistant, d’où la plus grande popularité de la terre cuite.

Combien de temps dure une toiture de maison ?

Vous aurez compris que la durée de vie d’une toiture de maison dépend avant tout de son choix de couverture. Le tableau suivant vous présente la durée de vie d’une toiture, en fonction de son matériau :

Type de tuile Durée de vie de la toiture
Tuiles à emboîtement 30 à 70 ans
Tuiles plates 70 à 100 ans
Tuiles béton 40 à 50 ans
Ardoise naturelle 70 à 110 ans
Ardoise synthétique 30 à 50 ans
Shingle 20 à 30 ans

Il est toujours intéressant de se pencher sur la durée de vie d’une couverture avant la rénovation d’une toiture. Certes, un toit en zinc ou en ardoise naturelle nécessitera un surcoût important… mais ce sont des toitures que l’on ne change qu’une fois dans une vie. Ce n’est pas le cas d’un toit en tuiles.

Si la durée de vie d’un toit de chaume vous intéresse également, cliquez ici pour en savoir plus à son sujet.

À savoir : en tant qu’entreprise de rénovation de toiture à Paris, nous n’utilisons que des matériaux de toiture durables et de haute qualité. Voilà pourquoi nous n’utilisons jamais d’ardoise synthétique ou de shingle, qui offrent des performances thermiques et une durabilité que nous n’estimons pas satisfaisantes.

Comment savoir si les tuiles sont poreuses ?

Un signe de vieillissement d’une couverture en tuiles est la porosité de la couverture. Si un toit n’est pas entretenu et traité, les tuiles risquent de perdre de leur étanchéité.

La porosité des tuiles en terre cuite

Les tuiles de toiture ont tendance à devenir poreuses avec le temps. Sous l’effet des intempéries, les tuiles vont perdre de leur étanchéité et absorber l’eau.

La porosité d’une tuile peut entraîner deux problèmes majeurs :

  • Avec l’humidité, la mousse a tendance à s’accrocher et à se développer sur des tuiles poreuses. À terme, la végétation s’incruste et tend à créer des infiltrations d’eau.
  • Sous l’effet du gel, une tuile poreuse risque de se fissurer. En effet, l’humidité qu’elle contient se transforme en gel et peut l’abîmer.

Des tuiles devenues poreuses risquent de vieillir plus rapidement. Heureusement, il est possible d’appliquer un traitement hydrofuge de toiture pour rendre les tuiles étanches à nouveau. Un traitement hydrofuge s’applique tous les 10 ans environ.

Reconnaître une tuile poreuse

Pour identifier une tuile poreuse, il suffit tout simplement de l’examiner :

  • Une tuile neuve ou récemment traitée dispose d’un film brillant, comme verni.
  • Les tuiles couvertes de mousse sont certainement poreuses, car la végétation ne pourrait pas se développer sans un milieu humide.
  • Les tuiles poreuses sont souvent légèrement rugueuses et n’ont plus le caractère lisse de leur début. En les examinant de près, on peut parfois découvrir de tous petits trous dans leur surface.
  • Si vous versez de l’eau sur une tuile, vous pouvez voir si l’eau est immédiatement absorbée ou si elle s’écoule le long de la tuile.
  • Si des tuiles sont fendues ou perdent des morceaux en hiver, c’est certainement à cause du gel. La présence de tuiles cassées est donc signe potentiel de porosité.

Naturellement, la présence d’humidité, d’infiltrations d’eau ou de moisissures dans les combles peut vous indiquer que les tuiles sont devenues poreuses. Dans tous les cas, un traitement régulier d’une toiture permet de vous assurer de l’étanchéité de votre habitation pour plusieurs années.

Comment estimer la durée de vie d’une toiture de maison ?

Si vous vous posez des questions non pas sur la durée de vie d’une toiture neuve, mais sur la durée de vie de votre toiture en général, il est intéressant de savoir comment examiner l’état d’une couverture en tuiles.

Comment savoir si un toit est en bon état ?

Si vous cherchez à vérifier l’état d’une toiture, par exemple dans le cadre d’un achat immobilier, il est important de savoir quels sont les points de contrôle à examiner en priorité.

Voici les différents éléments qui vous informent sur le bon état d’une toiture :

  • L’état extérieur de la toiture : naturellement, commencez par examiner l’état général de la couverture. Une toiture dont la surface n’est pas plane peut vous alerter, de même qu’une toiture couverte de mousse ou visiblement mal entretenue.
  • L’apparence des tuile : des tuiles anciennes ou mal entretenues seront reconnaissables à la présence d’une surface noire, de tâches blanches ou d’une grande quantité de mousse. Des tuiles fendues ou abîmées vous informent également sur la porosité de la couverture. Une certaine irrégularité des tuiles ou des tuiles manquantes vous informent également sur des défauts évidents.
  • L’état des maçonneries : pensez à examiner tous les éléments de toiture, notamment les tuiles de rive, mais aussi les maçonneries ou les contours des fenêtres de toit. L’état de la gouttière peut aussi vous informer sur l’état d’entretien général d’un toit.
  • L’intérieur des combles : examiner les combles est primordial pour avoir une vision claire de l’état de la toiture. La présence de tâches d’humidité au sol ou un taux d’humidité trop élevé peut trahir un défaut d’étanchéité de toiture. L’accès au comble peut aussi vous permettre d’en savoir plus sur l’isolation de la toiture. Vous pouvez par ailleurs vérifier si les isolants sont humides.
  • La charpente : une couverture en bon état ne servirait à rien sur une charpente en ruine. Prenez donc le temps de toujours vérifier la solidité et l’état de la charpente, qui est elle aussi un indicateur de la santé générale de votre toit.

Si vous examinez votre propre toiture, notez qu’une hausse des factures d’énergie peut indiquer une baisse de qualité de votre isolation. Ce facteur peut par exemple être déclenché par une laine de roche humidifiée du fait d’un défaut d’étanchéité du toit.

L’âge de la toiture vous informe toujours sur sa durée de vie. Un toit en tuiles de 20 ans peut commencer à devenir poreux, mais il suffit alors de le nettoyer et de le traiter. Si une toiture de 40 ou 50 ans devient poreuse, cela peut être le signe qu’elle arrive en fin de vie.

Notre conseil : si votre toiture n’a pas été entretenue depuis longtemps, le mieux est de faire intervenir un couvreur professionnel pour un entretien général (démoussage, nettoyage, réparations, traitement hydrofuge).

Comment savoir si la toiture à refaire ?

Si vous hésitez à refaire une couverture de toit, il y a de fortes chances que son remplacement soit nécessaire !

Plus concrètement, différents signes doivent vous alerter sur la nécessité de refaire une toiture :

  • Si vous savez qu’un toit en tuiles a plus de 40 ans, il faut garder en tête que son remplacement peut devenir nécessaire.
  • Il peut être nécessaire de remplacer une toiture ancienne sur une passoire thermique. Si votre toit est très mal isolé, il pourrait être intéressant de réaliser un sarking de toiture. N’oublions pas que jusqu’à 30 % des déperditions thermiques se font par la toiture.
  • Si une grande partie de vos tuiles ne sont plus d’époque (par exemple suite à la chute de tuiles ou au remplacement de tuiles abîmées), mieux vaut réfléchir à une rénovation complète. Refaire toute sa toiture permet de l’uniformiser et de vous garantir sa parfaite étanchéité. Cela peut aussi éviter
  • En cas d’infiltrations d’eau et de problèmes d’humidité dans les combles, mieux vaut faire expertiser la toiture. N’oubliez pas que des défauts d’étanchéité de toiture peuvent attaquer la charpente, et entraîner des dégâts considérablement plus coûteux.

Avant l’achat d’un bien immobilier, il reste utile de vous informer sur l’âge de la toiture et de bien examiner son état, pour déterminer si elle va nécessiter un remplacement dans les années à venir.

Comment prolonger la durée de vie d’une couverture en tuiles ?

Pour conclure sur le sujet, il paraît intéressant de bien s’informer sur l’entretien d’un toit en tuiles. Et pour cause, l’entretien d’une toiture en tuiles permet de prolonger la durée de vie d’une toiture de plusieurs années, voire de plusieurs dizaines d’années.

Conseils d’entretien d’une toiture en tuile

Globalement, voici quelques réflexes à adopter pour prolonger la durée de vie d’un toit en tuiles :

  • Examen de la toiture : il est conseillé de vérifier l’apparence d’une toiture tous les 2 ans, ou après des tempêtes ou épisodes venteux. Vérifiez systématiquement que toutes les tuiles sont en place et que l’état général de la couverture est satisfaisant.
  • Nettoyage de la toiture : on conseille de nettoyer la toiture une fois par an, pour dégager les feuilles mortes et la végétation. Mieux vaut un entretien régulier au jet d’eau et à la brosse. On se méfiera des nettoyeurs à haute pression. S’ils peuvent facilement décrasser une toiture, ils ont également tendance à éroder les tuiles et à les rendre poreuses.
  • Démoussage de la toiture : l’application d’un produit de démoussage de toiture doit se faire tous les 5 ans environ. Il permet d’attaquer les mousses et de faciliter le nettoyage. Un traitement de toiture antifongique va également retarder l’apparition des mousses pour plusieurs années.
  • Hydrofuge de la toiture : un traitement hydrofuge permet de rendre les tuiles étanches. Comme le démoussage, on conseiller d’appliquer un traitement hydrofuge tous les 5 ans environ.

Idéalement, vous avez intérêt à nettoyer votre toiture et ses gouttières chaque année, et à faire intervenir une entreprise de nettoyage de toiture tous les 5 ans pour un démoussage et l’application d’un traitement hydrofuge.

Quelle fréquence pour l’entretien d’un toit en tuiles ?

Tout comme pour l’entretien d’un toit de chaume, la fréquence d’entretien d’un toit en tuiles dépend de son âge :

  • Une toiture en tuiles neuves ne nécessite pas d’entretien pendant au moins 10 ans (si ce n’est un nettoyage si ce dernier s’avère nécessaire).
  • Entre 10 et 30 ans, il est conseillé de faire contrôler la toiture tous les 5 ans par un couvreur professionnel. Le nettoyage doit se faire tous les 1 à 2 ans.
  • Au-delà de 30 ans, il est conseillé de faire contrôler sa toiture tous les 2 ans par un couvreur.

À partir de 10 ans, prévoyez un démoussage et un hydrofuge de toiture tous les 5 ans environ. L’application de ces traitements de toiture sont aussi l’occasion pour un couvreur de contrôler l’état de la toiture, et rénover des parties abîmées si nécessaire.

Un couvreur compétent sera le mieux à même de vous indiquer s’il estime que le remplacement de la couverture est nécessaire .

Demander un devis pour une toiture en tuiles en Île-de-France

Si vous cherchez à remplacer une couverture en tuiles en région parisienne, notez que DSD Rénov est une société spécialisée dans la rénovation complète de toitures. Couvreur 92 et partout en Île-de-France, nous intervenons sur tous les projets, y compris les plus complexes. Pour vos travaux de toiture, faites appel à une société spécialisée dans la rénovation du patrimoine.

Nos couvreurs sont notamment experts dans la tuile plate, mais réalisent également tous types de toitures en tuiles à Paris et en Île-de-France. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez un devis de toiture en tuiles gratuit et sans engagement, partout dans la région parisienne.

Nos couvreurs peuvent vous conseiller sur le choix d’un revêtement de toiture, et s’occuper de votre réfection de toiture de A à Z.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.