Isolation extérieure biosourcée

Isolation extérieure biosourcée

Une isolation extérieure biosourcée va utiliser exclusivement des matériaux isolants naturels et écologiques. Si vous cherchez à réaliser une ITE biosourcée, vous devez donc bien vous informer sur le choix d’un isolant. Notre entreprise d’isolation extérieure en Île-de-France vous donne toutes les infos à connaître sur le choix d’un isolant biosourcée pour isoler sa maison par l’extérieur.

Qu’est-ce qu’une isolation extérieure biosourcée ?

Le principe de l’isolation par l’extérieur est de poser une couche d’isolant thermique par-dessus une façade existante, puis à protéger cet isolant à l’aide d’une finition (isolation sous enduit ou sous bardage). Une isolation extérieure biosourcée fera très attention à la provenance et au caractère écologique du matériau isolant utilisé.

Les matériaux de construction biosourcés sont des matériaux d’origine biologique (végétale ou animale), essentiellement naturels et renouvelables. Parmi les principaux matériaux de construction biosourcés, on retrouve notamment :

Pour une isolation extérieure biosourcée, vous allez donc accorder une grande attention à votre choix d’isolant thermique.
Demandez gratuitement un devis d’ITE en région parisienne

Les différents matériaux isolants biosourcés

Pour une isolation thermique par l’extérieur (ITE), les matériaux d’isolation utilisés doivent être résistants et durables. On utilise généralement des isolants sous forme de plaques, qui peuvent être fixés directement sur une façade, à l’aide d’une pose collée-chevillée.

Faisons le tour des principaux isolants thermiques biosourcés pour une isolation extérieure de façade :

ITE à la fibre de bois

L’un des principaux isolants extérieurs biosourcés est la fibre de bois. Les panneaux de fibre de bois sont composés de sciures et déchets de bois, qui sont traités thermiquement pour former des panneaux solides et résistants.

Cet isolant thermique est composé d’au minimum 80 % de fibres de bois, et parfois plus, ce qui en fait un matériau biosourcé de très bonne qualité. Une isolation extérieure à la fibre de bois s’avère à la fois facile à mettre en place, durable et très efficace. La fibre de bois est d’autant plus conseillée qu’elle permet aussi bien une isolation extérieure sous enduit que sous bardage, du fait de sa solidité.

La conductivité thermique de la fibre de bois oscille entre 0,036 à 0,049 W/mK, ce qui la rend très efficace (en savoir plus sur l’épaisseur de la fibre de bois en ITE). Par ailleurs, ce matériau permet notamment de conserver la fraîcheur en été, mais dispose aussi d’une excellente isolation acoustique.

À savoir : la conductivité thermique est une donnée transmise par un fabricant d’isolant. Elle indique à quel point un matériau conduit la chaleur ou non. Rappelons ici que les meilleurs isolants thermiques ont la conductivité thermique la plus faible (ils ne conduisent pas la chaleur, mais au contraire la bloquent). Au moment de choisir un isolant, préférez donc les matériaux qui affichent une très faible conductivité thermique.

Isolation biosourcée à la fibre de bois

La fibre de bois est un isolant extérieur très efficace pour ceux qui veulent une isolation écologique.

Isolation extérieure au chanvre

Les panneaux de chanvre isolants sont assez similaires à la fibre de bois. Ce matériau est composé de 40 à 80 % de fibres de chanvre, auxquelles ont ajoute des fibres de polyester ainsi que différents liants.

La laine de chanvre est donc un matériau d’isolation écologique, mais dont la part de matériaux biosourcés est limitée (le chanvre seul ne permettrait pas d’obtenir des panneaux solides). S’il s’agit d’un excellent matériau d’isolation thermique et phonique, le chanvre ne s’utilise que lors d’une ITE sous bardage, car il s’accorde mal avec un enduit de façade.

La conductivité thermique du chanvre est située entre 0,039 et 0,050 W/mK, ce qui en fait un isolant thermique légèrement moins efficace que la fibre de bois.

Isolation thermique par l’extérieur au liège expansé

Le panneau en liège est l’un des meilleurs isolants biosourcés pour une ITE. Cet isolant est composé entièrement de résidus d’écorce de chêne-liège, qui est broyée puis traitée thermiquement pour obtenir des panneaux isolants. L’intérêt de ce matériau est que l’écorce repousse tous les 8 à 10 ans, ce qui permet d’obtenir un matériau biosourcé sans couper l’arbre.

Excellent régulateur de chaleur et très bon isolant, le liège est le seul isolant biosourcé imputrescible, lui qui résiste parfaitement à l’humidité. Ainsi, on peut conseiller la pose de panneaux en liège pour isoler les supports concernés par l’humidité, y compris la façade dans le cadre d’une isolation thermique par l’extérieur.

La conductivité thermique du liège est située entre 0,038 et 0,045 W/mK, ce qui le rend aussi efficace que la fibre de bois. Son inconvénient majeur est son prix, qui fait qu’il est rarement utilisé comme isolant principal pour une ITE.

À savoir : on peut néanmoins utiliser le liège comme isolant au niveau des soubassements (qui sont plus exposés à l’humidité) et un autre matériau pour le reste de la façade.

Liège en isolation extérieure biosourcée

Le liège est l’un des meilleurs isolants biosourcés… mais il s’avère très coûteux.

Contactez-nous pour une isolation thermique par l’extérieur en Île-de-France

Quelle option choisir pour une isolation par l’extérieur biosourcée ?

Le choix d’un isolant thermique dépend toujours de différents critères bien précis. Chez DSD Rénov, entreprise d’isolation extérieure en Île-de-France, nous avons tendance à privilégier la fibre de bois comme isolant extérieur biosourcé. En effet, nous considérons que c’est le matériau isolant qui offre le meilleur rapport qualité/prix pour nos clients qui veulent une isolation extérieure écologique.

Ceci dit, il est important de garder en tête que tous les matériaux biosourcés représentent un surcoût important sur votre chantier. On considère que le choix de matériaux biosourcés va entraîner un surcoût de 40 à 60 % sur le prix d’une isolation thermique par l’extérieur. Ce n’est donc pas un hasard si l’isolation extérieure au polystyrène, qui est l’option la moins coûteuse, est nettement plus populaire.

Quel enduit pour une ITE biosourcée ?

Si vous cherchez à réaliser une ITE biosourcée, notez que le choix de l’enduit de façade ne doit pas être laissé au hasard. Il est impératif d’utiliser un enduit à la chaux hydraulique extérieur pour ce type d’ouvrage. Seuls les enduits à la chaux permettent de laisser vos matériaux respirer. Pour la pose d’un bardage sur maison ancienne, nous vous conseillons donc d’opter pour un isolant en fibre de bois, avec une finition d’enduit à la chaux.

Une autre option peut être la pose d’un bardage en bois. Et pour cause, le bois est le bardage biosourcé par excellence, en particulier si vous optez pour une essence de bois durable et non traitée.

Pour finir, notez que notre société, DSD Rénov, réalise tous types d’isolation par l’extérieur en Île-de-France. Si vous cherchez à réaliser une isolation extérieure biosourcée en région parisienne, n’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.