Isolation extérieure écologique : bien choisir

Isolation extérieure écologique

Pour une isolation extérieure écologique, il est important de choisir des matériaux biosourcés et respectueux de l’environnement. Notre entreprise d’ITE en Île-de-France vous accompagne et vous conseille dans le choix d’une isolation thermique par l’extérieur écologique. Nous vous expliquons également quel budget prévoir pour une isolation extérieure respectueuse de l’environnement.

Qu’est-ce qui définit une isolation par l’extérieur écologique ?

Le caractère écologique des travaux est un élément de plus en plus important en France comme ailleurs. Ce n’est pas pour rien que la réglementation thermique 2012 (RT 2012) a été remplacée par une réglementation environnementale 2020 (RE 2020), rappelant l’importance majeure de l’environnement dans le domaine des travaux.

En soi, les travaux d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) sont déjà écologiques par nature. Ils visent en effet à réduire la consommation énergétique d’un bâtiment, et donc à faire des économies d’énergie. Néanmoins, il est fréquent que le secteur de l’isolation utilise des matériaux polluants.

Ainsi, on parlera d’une isolation par l’extérieur écologique pour des chantiers d’ITE qui s’intéressent tout particulièrement à la provenance des matériaux utilisés.

Une ITE écologique utilisera ainsi de préférence des matériaux de construction :

  • Naturels et biosourcés : l’idée est d’utiliser des matériaux peu polluants à produire. On privilégie des matériaux biosourcés, à savoir conçus totalement ou majoritairement à partir de matériaux d’origine biologique (bois, chaume, laine de mouton, etc.).
  • Efficaces : il faut également veiller à trouver un isolant efficace, c’est-à-dire qui sera à même de réduire la consommation énergétique d’une maison.
  • Locaux ou peu polluants à acheminer : on pensera également à réfléchir à l’énergie grise liée au transport du matériau. On va privilégier des matériaux locaux (produits en France, voire en Europe) plutôt que des matériaux lointains (issus des autres continents).
  • Durables : on pensera enfin à veiller à la durabilité et à l’efficacité des matériaux utilisés. Tout chantier d’isolation extérieure aura un impact en énergie grise. Mieux vaut donc veiller à ce que les travaux soient résistants et durables.

Tâchons justement de nous pencher sur ces matériaux écologiques pour isoler une maison par l’extérieur.

ITE au polystyrène

Le polystyrène expansé (PSE) est l’un des matériaux les plus utilisés pour une ITE… mais aussi l’un des plus polluants !

Demandez un devis d’ITE écologique en Île-de-France

Quel matériau biosourcé pour isoler par l’extérieur ?

Pour que votre chantier d’isolation extérieure de maison soit le plus écologique possible, il faut tant se faire que peut utiliser des matériaux biosourcés ou géosourcés. Ce choix se fait aussi bien au niveau de l’isolant thermique (partie clé d’une ITE) qu’au niveau du choix de revêtement de façade.

Pour une ITE, c’est très souvent la filière bois qui permettra de réaliser des travaux respectueux de l’environnement.

Choix d’un isolant écologique

Le principal matériau d’isolation thermique par l’extérieur est le polystyrène expansé (PSE). Et pour cause, c’est l’isolant le moins cher pour une ITE. Néanmoins, sa fabrication est particulièrement polluante, puisqu’il s’agit d’un isolant synthétique réalisé à partir de pétrole et de différents produits chimiques. On a donc vu plus respectueux de l’environnement !

Pourtant, il existe différents matériaux biosourcés pour isoler une maison par l’extérieur, à savoir :

  • La fibre de bois : qui forme des panneaux composés de sciure de bois chauffée. C’est le matériau écologique le plus utilisé en ITE, car il est résistant et facile à poser.
  • Le chanvre isolant : les rouleaux ou panneaux de chanvre sont également utilisés pour une isolation extérieure. Ils sont réalisés à partir de paille de chanvre.
  • Les panneaux de liège : sont réalisés à partir d’écorce de chêne-liège. Ils ont l’avantage d’être imputrescibles, et sont donc parfois utilisés pour l’isolation extérieure des soubassements (le bas de la façade). On les utilise rarement sur la totalité d’une façade, car ils s’avèrent très coûteux.
  • Les panneaux de lin : on peut également citer les panneaux en laine de lin, une fibre végétale particulièrement utilisée dans l’industrie textile.

On notera que toutes ces solutions s’avèrent nettement plus coûteuses que le PSE ou que la laine de roche, ce qui explique pourquoi leur utilisation n’est pas plus répandue.

Chez DSD Rénov, entreprise d’isolation par l’extérieur à Paris et en Île-de-France, nous considérons que la fibre de bois est l’isolant écologique le plus pratique pour une ITE. Mais il nous arrive d’utiliser d’autres matériaux, comme le liège et le chanvre, en fonction des contraintes techniques et des spécificités du chantier.

À savoir : si votre budget est limité, l’isolation extérieure à la laine de roche reste considérée comme moins polluante qu’une ITE au polystyrène expansé. La laine de roche a aussi l’avantage de laisser les matériaux respirer, et peut donc être posée sur une façade ancienne (briques, façade en pierre, etc.).

Laine de chanvre en isolation extérieure

On peut notamment utiliser la laine de chanvre comme isolant extérieur écologique.

Revêtement de façade écologique

Une isolation extérieure nécessite la pose d’un isolant, certes, mais aussi d’un revêtement de façade, qui va venir protéger l’isolation et assurer l’étanchéité du mur extérieur.

Une isolation thermique par l’extérieur écologique fera également attention à l’utilisation des matériaux de façade. La finition d’une ITE peut être réalisée de deux manières :

  • Isolation extérieure sous enduit : pour une finition d’ITE à l’enduit, on va privilégier les enduits traditionnels, à savoir l’enduit à la chaux. Il s’agit d’un matériau géosourcé utilisé depuis des siècles, qui a l’avantage de laisser respirer vos murs.
  • ITE sous bardage : pour une isolation sous bardage, c’est sans surprise le bardage bois qui l’emporte en termes de respect de l’environnement. Le choix d’un bardage bois doit néanmoins être réalisé avec attention. On se méfiera par exemple des bois exotiques, issus de continents lointains. Les bardages en douglas, en mélèze ou en châtaignier sont généralement les essences de bois les plus locales (produites en France, voire en Europe).

Un enduit à la chaux hydraulique sur fibre de bois sera donc l’un des exemples de chantier d’ITE respectueux de l’environnement.

Important : notons au passage que tous les isolants naturels ne s’accordent pas avec n’importe quel revêtement de façade. Il est important de confier vos travaux à un professionnel de l’isolation extérieure, qui sera le mieux à même d’assurer une mise en œuvre correcte des différents matériaux utilisés.

Intérêt d’une ITE écologique

Il est important de ne pas négliger l’impact du choix des matériaux sur le prix de vos travaux d’isolation thermique. Concrètement, choisir une isolation extérieure écologique fera grimper la facture de plusieurs milliers d’euros. Voilà pourquoi on trouve très rarement des matériaux naturels pour une ITE en copropriété, car la surface de façade et l’accord des copropriétaires mènent plus souvent vers les matériaux les moins coûteux, notamment le PSE.

Néanmoins, utiliser des matériaux de construction écologiques pour une ITE vous offrira différents atouts essentiels :

  • Un chantier écologique : il s’agit d’un avantage avant tout partisan, mais vous serez satisfait(e) de savoir que le bilan en énergie grise de votre chantier est contrôlé, et que vos travaux ne vont pas nuire à l’environnement.
  • Des matériaux sains et sans danger : la fibre de bois, le liège ou le chanvre sont des isolants sains et résistants. Au contraire, le PSE est un matériau très sensible au feu, et qui dégage des fumées toxiques en cas d’incendie.
  • Une excellente isolation acoustique : la plupart des isolants naturels disposent d’une excellente isolation thermique, certes, mais aussi d’une isolation phonique de qualité. Une fois encore, ce n’est pas le cas du polystyrène expansé.
  • Des matériaux respirants : pour la rénovation d’une maison ancienne, vous devez absolument choisir des matériaux respirants. Autrement, vos murs vont souffrir de problèmes de condensation et d’humidité. Les matériaux naturels et biosourcés laissent votre façade respirer et vous garantissent un air sain et une humidité contrôlée.

On comprendra que l’isolation extérieure écologique est plus coûteuse, certes, mais qu’elle offre aussi des avantages non négligeables.

Isolation extérieur écologique

Les matériaux de construction écologiques laissent les murs respirer, et garantissent donc un air intérieur plus sain et moins humide.

Besoin d’une ITE en région parisienne ? Faites appel à DSD Rénov

Quel prix pour une isolation extérieure écologique ?

Et qu’en est-il du côté budget ? Comme vu précédemment, l’isolation extérieure écologique ne sera pas le choix privilégié des propriétaires qui cherchent une ITE pour pas cher.

Coût d’une isolation écologique au mètre carré

Notre entreprise d’isolation extérieure en région parisienne peut vous donner quelques idées des tarifs.

En moyenne, le prix d’une isolation extérieure écologique se situe entre 220 et 260 euros par mètre carré.

Il s’agit là d’un budget TTC, tout compris, dans le cadre d’une rénovation en Île-de-France. Pour avoir une estimation précise, n’hésitez pas à demander un devis à une entreprise locale.

Surcoût lié à l’emploi de matériaux biosourcés

À titre comparatif, le prix d’une ITE avec polystyrène expansé se situe entre 135 et 190 euros par mètre carré (en fonction du revêtement de façade). Le surcoût lié à une isolation écologique représente donc entre 70 et 85 euros supplémentaires par mètre carré.

Pour une façade de 90 mètres carrés, le prix sera situé entre 19 800 et 23 400 euros pour une ITE écologique. En comparaison, la même isolation vous coûterait entre 12 150 et 17 100 euros avec du polystyrène expansé. Le choix de matériaux écologiques représente donc ici un surcoût de 6300 à 7650 euros.

Si vous avez un projet d’isolation thermique écologique en Île-de-France, n’hésitez pas à faire appel à DSD Rénov. Notre équipe sera ravie de vous proposer différents matériaux biosourcés pour isoler votre façade par l’extérieur. Nous pourrons également vous permettre de comparer les tarifs entre la fibre de bois, la laine de roche ou encore le PSE. Nous intervenons partout en Île-de-France, et chaque chantier commence par une estimation gratuite et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.