Quelle est la durée de vie d’une toiture ?

Quelle est la durée de vie d'une toiture ?

La durée de vie d’une toiture de maison dépend notamment de son revêtement et de la qualité de son entretien. La durée de vie d’un toit en tuiles, par exemple, est inférieure à celle d’une couverture zinc ou ardoise. Cette page vous explique tout ce que vous devez savoir sur la durée de vie d’un toit de maison ou d’immeuble, et vous conseille sur le choix des revêtements de toiture.

Combien de temps dure une toiture de maison ?

La durée de vie d’une toiture est un sujet important, notamment dans le cadre d’un achat immobilier ou d’une rénovation. En moyenne, on considère que la durée de vie d’une toiture de maison se situe entre 20 et 60 ans dans la plupart des cas.

On peut considérer que la durée de vie moyenne d’un toit est de 30 ans. Mais cette durée de vie peut varier en fonction du type de toiture dont il est question.

Quoi qu’il en soit, mieux vaut bien examiner une couverture de toit qui a déjà 20 ans et plus. L’état général de la toiture, mais aussi des combles et de la charpente, peut vous informer sur sa santé globale.

Pour le reste, c’est le type de couverture qui vous informera de la durabilité d’un toit.

Durée de vie d'un toit

L’apparence d’une toiture (couverture, tuiles manquantes, zinguerie, etc.) peut vous donner une idée générale de son état de santé.

Comparatif des durées de vie des revêtements de toit

Chaque revêtement de toiture a une durée de vie plus ou moins longue. Au moment de rénover une toiture, n’examinez pas seulement le prix, mais aussi la durée de vie de votre couverture.

Attardons-nous plus en détail sur la durée de vie des différentes couvertures de toit :

Durée de vie du fibrociment

Le fibrociment est une toiture ancienne, que l’on retrouve généralement sur des préaux ou des dépendances (et plus rarement sur des surfaces habitables). Cette toiture est malheureusement devenue célèbre, car elle était notamment composée d’amiante, avant l’interdiction de ce matériau cancérigène en 1997.

En moyenne, la durée de vie d’un toit en fibrociment est située entre 25 et 40 ans. C’est une couverture solide et durable, mais dont l’isolation médiocre (aussi bien thermique que phonique) rend impropre à une utilisation sur une maison.

Attention : si un toit en fibrociment a été posé avant 1997, il contient très certainement de l’amiante. Le retrait de cette couverture peut donc nécessiter des frais de désamiantage, parfois importants. Le fibrociment conçu après 1997 ne souffre pas de ce défaut.

Toiture en shingle (bardeau)

Le shingle, ou bardeau bitumeux, est une couverture de toit généralement composée de fibre de verre et de bitume. Issue des États-Unis, cette couverture imite, assez mal, le toit en ardoise naturelle.

Si le shingle peut sembler attractif grâce à un prix très abordable, la qualité s’en ressent malheureusement. La durée de vie d’une toiture en shingle ou bardeau bitumeux se situe entre 20 et 25 ans en moyenne.

Ajoutez à cela une faible isolation thermique et phonique, et nous déconseillons formellement ce type de toiture pour une maison individuelle. En revanche, c’est un excellent matériau pour une toiture d’abri de jardin.

Durée de vie du shingle de toiture

Le shingle est une couverture de toit peu chère, mais aussi peu durable.

Toiture en tuiles

La toiture en tuiles est l’une des plus répandues en France. Il peut s’agir de tuiles patrimoniales (notamment les tuiles plates dans le Nord et l’Île-de-France, ou les tuiles canal proches de la Méditerranée) ou de tuiles à emboitement, plus fréquemment utilisées.

La durée de vie d’un toit en tuiles oscille entre 30 et 70 ans en moyenne. On peut considérer que c’est la couverture qui apporte le meilleur rapport qualité/prix. Certaines tuiles traditionnelles peuvent durer jusqu’à un siècle, mais elles sont également plus coûteuses à la pose.

Duree de vie toiture tuile

La tuile offre généralement un bon rapport qualité/prix, d’où sa popularité.

Quelle est la durée de vie d’une toiture en ardoise ?

Alternative à la tuile, le toit en ardoise s’avère généralement plus résistant. En effet, l’ardoise naturelle est une couverture de toit extrêmement durable. Mais il paraît intéressant de bien la différencier de l’ardoise synthétique, qui ne fait qu’imiter l’ardoise traditionnelle.

La durée de vie d’un toit en ardoise varie en fonction du type de couverture :

Une fois encore, tout est histoire de prix : le coût d’un toit en ardoise naturelle est nettement plus élevé, mais cela s’en ressentira sur l’apparence et la durabilité de la toiture de maison.

L’ardoise synthétique est plus proche de la tuile dans sa durée de vie, et peut donc commencer à faiblir après une trentaine d’années.

À savoir : si vous cherchez une alternative à l’ardoise naturelle, il va sans dire que l’ardoise synthétique est un choix nettement plus recommandable que le shingle, qui est à la fois moins durable, moins isolant et moins esthétique.

Bac acier : durée de vie

Les toitures métalliques, comme la couverture zinc ou le bac acier, brillent par leur durée de vie. Ces toits ont aussi l’avantage d’être adaptés à des toitures faible pente.

La durée de vie d’un toit bac acier se situe entre 30 et 60 ans en moyenne, et certaines toitures peuvent dépasser cette longévité. L’ennemi premier du bac acier est la corrosion, l’acier étant plus sensible à la rouille que le zinc, et donc moins durable. La pose du bac acier laisser par ailleurs des vis apparentes et des éléments sensibles à la rouille, ce qui n’est pas le cas de la couverture zinc.

Sur des maisons individuelles, le bac acier reste rare. Il faut dire que c’est un mauvais isolant phonique et thermique. Mieux vaut donc systématiquement le renforcer à l’aide d’une isolation efficace. Autre défaut du bac acier : il s’adapte très mal aux toitures sur mesure. La pose d’un toit en bac acier sera privilégiée sur des formes simples. Sur les toitures complexes et sur-mesure, le zinc sera nettement plus facile à poser.

Toiture en zinc

La couverture zinc est clairement la toiture la plus durable. Côté longévité, la durée de vie d’un toit en zinc se situe entre 60 et 100 ans en moyenne (certaines toitures en zinc dépassent le siècle).

Ceci est dû à la résistance du zinc à la corrosion. Avec le temps, le zinc va créer une oxydation de surface, qui le protège contre la rouille. Par ailleurs, la réalisation d’une couverture zinc joint debout ou sur tasseaux ne laisse aucune vis apparente, ce qui limite les points d’attaque de la rouille.

Ce n’est donc pas un hasard si le zinc est encore la couverture de toit majoritaire à Paris. Son principal défaut néanmoins est un coût élevé. La durée de vie va donc avec le prix.

À savoir : la durée de vie d’un toit en cuivre est similaire… Mais c’est un matériau encore plus cher que le zinc, et qui n’est donc plus vraiment utilisé en toiture de nos jours.

Toit en chaume

La couverture chaume est une toiture traditionnelle, assez peu répandue en France, mais qu’il reste intéressant de mentionner ici. Composée de matériaux végétaux, souvent du jonc de roseau ou de la paille de seigle, la toiture chaume est plus durable qu’on l’imagine.

En moyenne, la durée de vie d’un toit de chaume se situe entre 40 et 50 ans. C’est une toiture à la fois écologique, durable et isolante. Mais son point faible est un coût assez élevé, et un entretien qui nécessite souvent de faire appel à des spécialistes (on conseille une visite d’entretien tous les 4 à 5 ans).

N’hésitez pas à nous contacter si le toit de chaume vous intéresse, car nous disposons d’un réseau de couvreurs chaumiers capable de se déplacer partout en France.

Durée de vie d'un toit de chaume

Le toit de chaume a une durée de vie de 40 à 50 ans, s’il est régulièrement entretenu.

Durée de vie d’une toiture plate

La toiture plate, ou toiture-terrasse est une couverture très spécifique. Souvent, l’étanchéité d’une toiture-terrasse est réalisée à l’aide d’une membrane de bitume.

Il faut bien comprendre que la durée de vie d’un toit dépend notamment de sa capacité à évacuer les eaux de pluie. Or, une toiture plate est nettement plus sensible que les toitures inclinées. On estime que la durée de vie d’un toit plat se situe entre 25 et 30 ans en moyenne, après quoi il peut être nécessaire de refaire l’étanchéité du toit plat.

Précisons ici que les toitures-terrasses ou les toits à faible pente sont généralement moins durables que les toitures inclinées.

De quoi dépend la durée de vie d’une toiture ?

Si vous cherchez la toiture la plus durable, il est bon de comprendre ce qui va influer la durée de vie d’une couverture.

Concrètement, voici les éléments qui vont jouer sur la durabilité d’une couverture de toit :

  • Le type de toiture : comme vu plus haut, choisir sa couverture aura un impact élevé sur la durabilité de l’ouvrage. Mais attention : ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte.
  • La qualité des matériaux : le choix des tuiles, de l’ardoise, du zinc, du bac acier ou encore du chaume peut avoir un impact sur sa durabilité. Renseignez-vous toujours sur la marque et le modèle de tuile qui vous est proposé. En effet, les couvertures de toit à petit prix sont souvent moins durables.
  • La qualité de pose : il est essentiel de faire appel à une entreprise de couverture sérieuse. Et pour cause, une mauvaise mise en œuvre peut réduire la durée de vie de votre couverture de maison.
  • La qualité d’entretien : un même matériau peut voir sa durée de vie prolongée de plusieurs dizaines d’années grâce à un entretien sérieux. Il est important de démousser régulièrement sa toiture et de réparer les parties abîmées quand cela est nécessaire.
  • La pente de toiture : l’eau aura plus de mal à s’évacuer sur un toit plat ou un toit à faible pente. Au contraire, les toitures les plus inclinées sont souvent moins sujettes à des infiltrations d’eau.
  • Les conditions climatiques : une couverture de toit en bord de mer ou dans une zone très exposée au vent et aux intempéries sera forcément moins durable.
  • L’implantation de la maison : enfin, il faut savoir que la position de la maison peut aussi avoir son impact. Une toiture située à l’ombre ou mal exposée au soleil sera plus à même de souffrir d’humidité. De même, la présence de végétation à proximité va faciliter l’apparition de mousses de toiture.

Dans l’ensemble, il est important de demander conseil à un couvreur local au moment de choisir une couverture de toiture. Il faut non seulement choisir une couverture durable, mais aussi adaptée aux spécificités de votre maison (localisation, pente de toiture, météo locale, etc.).

Par exemple, on déconseille la pose d’une couverture zinc en bord de mer, car les embruns marins peuvent attaquer le zinc.

Quelle toiture dure le plus longtemps ?

Au moment de poser une couverture de toit, on peut s’intéresser au matériau le plus solide et durable.

Parmi les couvertures les plus populaires, l’ardoise naturelle est la couverture qui offre la meilleure durée de vie. En effet, le toit en ardoise est la toiture de toute une vie, dont la durabilité peut atteindre les 110 ans ou plus.

En seconde place, on peut citer la toiture en zinc ou le toit en cuivre, qui ont une durée de vie légèrement inférieure (souvent proche du siècle), mais ont aussi l’avantage de nécessiter moins d’entretien.

Durée de vie d'un toit en ardoise

L’ardoise naturelle est la couverture qui a la meilleure durée de vie.

Comment savoir si la toiture est à refaire ?

Pour conclure sur le sujet, il est intéressant de savoir quand rénover sa toiture. L’âge d’une toiture est un indicateur quant à son état général, mais ce n’est pas le seul élément à prendre en compte.

Voici différents éléments qui peuvent vous indiquer qu’une couverture de toit est en mauvaise santé :

  • L’apparence du toit : recherchez la présence de mousses ou de traces blanches. Un toit recouvert de mousse vous indique que le dernier entretien date de plusieurs années. Si la mousse est présente en excès, il y a des risques d’infiltrations d’eau. La forme générale de la toiture peut aussi vous alerter. Si une couverture se tasse, il se peut que la charpente soit attaquée.
  • Les gouttières et zingueries : l’état des gouttières vous informe également sur la qualité d’entretien d’un toit. Une gouttière abîmée ou totalement dégradée est le signe d’un manque d’entretien général.
  • L’état de la charpente : examinez non seulement la couverture, mais aussi la charpente. Une charpente attaquée par les moisissures et/ou les champignons risquent d’entraîner des frais très importants.
  • Le grenier (les combles) : difficile d’examiner l’état d’une toiture sans visiter les combles. La présence d’infiltrations d’eau ou de moisissures dans les combles vous informe que la toiture est en mauvaise santé. Vous pouvez en profiter pour examiner la qualité d’isolation des combles (présence d’isolants au niveau du plancher ou entre les poutres de charpente).

Si vous êtes déjà propriétaire, faites intervenir régulièrement un couvreur pour le nettoyage et l’entretien d’une toiture. Ce dernier sera le mieux à même de vous informer sur les travaux à prévoir dans les mois ou années à venir.

Notez que notre entreprise, DSD Rénov, réalise vos projets de rénovation de toiture en Île-de-France. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.