Ravalement d’une façade en pierre

Ravalement d'une façade en pierre

Le ravalement d’une façade en pierre nécessite certaines précautions. Et pour cause, ravaler une façade ancienne en pierre peut abîmer le bâti, si les travaux ne sont pas réalisés dans les règles de l’art. Notre entreprise de ravalement en Île-de-France détaille pour vous tout ce qu’il faut connaître sur les travaux de ravalement sur une façade en pierre.

En quoi le ravalement d’une façade en pierre est-il spécifique ?

On trouve de très nombreuses façades en pierre dans le bâti ancien. S’il s’agit d’un matériau de construction solide et très esthétique, la pierre doit être traitée avec attention. Le ravalement d’une façade en pierre ne doit donc pas être réalisé par n’importe qui, sous peine d’entraîner de nombreux désordres dans le bâtiment.

Histoire de la construction en pierre

La pierre est un matériau de construction utilisé depuis des siècles. On la retrouve dès l’Antiquité, pour la construction de temples et d’édifices religieux. Puis, l’Empire romain l’utilisera en abondance, notamment pour concevoir ses célèbres aqueducs. La pierre a ensuite permis de bâtir de nombreux châteaux moyenâgeux, ainsi que des églises et cathédrales qui tiennent encore aujourd’hui.

En France comme ailleurs, la pierre a eu un impact important sur l’architecture, y compris au niveau régional. En fonction des carrières et pierres à proximité, on retrouve des maisons en pierre bien différentes aux quatre coins de l’hexagone. On peut ainsi citer la façade en pierre meulière, maison bourgeoise fréquente en Île-de-France durant le XXe siècle, du fait de l’abondance de cette pierre dans la région. Evoquons également les longères bretonnes en granit, maisons paysannes dont certaines peuvent dater du XIXe siècle.

Dès la première moitié du XIXe siècle, l’arrivée du chemin de fer a permis de faciliter le déplacement des matériaux, et a continué à populariser la pierre de construction. Cela explique notamment un véritable essor des bâtiments en pierre de taille entre le XIXe et le XXe siècle. L’un des exemples les plus parlants est la façade haussmannienne en pierre de taille, qui devient la façade incontournable lors de la modernisation de Paris en 1870. On retrouve également la pierre comme matériau principal dans les styles Art Nouveau, puis Art Déco, qui utilisent conjointement la pierre sur les façades, mais aussi la brique et la mosaïque.

C’est l’industrialisation de la construction, à partir de la seconde moitié du XXe siècle, qui voit la pierre de construction peu à peu disparaître, au profit du parpaing, du ciment et du béton. Aujourd’hui, la plupart des bâtiments en pierre ont été construits entre 1800 et 1950. Les autres seront bien évidemment les bâtiments patrimoniaux, plus anciens et plus rares, mais aussi les maisons modernes construites en pierre, qui sont systématiquement des maisons haut de gamme (type maisons d’architectes).

Ravalement meulière : façade en pierre meulière

La maison meulière est un bon exemple de l’essor des façades en pierre en Île-de-France entre le XIXe siècle et le XXe siècle.

Demandez un devis de ravalement de façade en pierre en Île-de-France

Les spécificités d’un ravalement de façade en pierre

Si la pierre est un matériau de construction solide et qui peut traverser les siècles (voire les millénaires), elle s’avère paradoxalement plus fragile et sensible que les matériaux de construction modernes que sont le béton et le ciment.

Ainsi, le ravalement des façades en pierre doit prendre en compte les spécificités et la faiblesse de la pierre naturelle :

  • Pour commencer, chaque pierre a ses propres spécificités. On ne traite pas une façade en moellons comme une meulière ni une façade en pierre de taille. Il s’agit donc de comprendre et de connaître la composition exacte de chaque façade en pierre.
  • Nous l’avons vu, les bâtiments en pierre sont anciens. Une construction en pierre de moins de 70 ans peut en effet être considérée comme « jeune ». Dès lors, le ravalement de ces murs exige toutes les précautions liées à la rénovation de façade de maison ancienne. Mal réalisé, le ravalement pourrait notamment entraîner des désordres, dont les plus fréquents sont des problèmes d’humidité.
  • Ensuite, la pierre ne s’accorde pas avec les matériaux de construction modernes. L’utilisation de joints ou d’enduits au ciment peut entraîner de nombreux désordres, en plus de dénaturer la façade. Voilà pourquoi il est primordial de faire appel à une entreprise de ravalement de façade spécialisée dans l’ancien.
  • Par ailleurs, la pierre peut être abîmée par des traitements trop agressifs. Utiliser un nettoyeur haute pression, par exemple, peut suffire à rendre une façade en pierre poreuse et à entraîner des dégâts irréversibles.
  • Enfin, le caractère patrimonial de certains bâtiments en pierre entraîne une difficulté supplémentaire. S’il s’agit de restaurer ou préserver des modénatures en pierre, par exemple, cela ne fera que complexifier les travaux de ravalement.

Pour reprendre l’exemple breton : de nombreuses maisons en pierre bretonnes ont été couvertes par des enduits au ciment, vers la fin du XXe siècle. La maison en pierre y avait alors une connotation trop paysanne et on cherchait à moderniser ces façades. Résultat ? Le ciment a étouffé les murs, ce qui a entraîné de graves problèmes d’humidité dans le bâti. La plupart de ces maisons enduites au ciment ont par la suite dû être piochées, pour retrouver leur nature.

Les différents types de façades de maison en pierre

Comme vu plus tôt, il existe de nombreuses pierres différentes utilisées dans la construction, qui peuvent être travaillées différemment en fonction des régions et de la composition de la pierre.

Chaque patrimoine régional a ses spécificités, d’où l’intérêt de faire appel à une entreprise de ravalement locale. Par exemple, notre société DSD Rénov n’intervient que pour le ravalement de façade en Île-de-France.

Citons ici quelques exemples non exhaustifs des différents types de façades en pierre :

La façade en pierre de taille

La pierre de taille est très certainement la technique de construction en pierre la plus simple à retrouver dans nos rues aujourd’hui. Et pour cause, cette façade en pierre habille de très nombreux bâtiments patrimoniaux, ainsi que les célèbres immeubles haussmanniens. Omniprésente à Paris, la pierre de taille se trouve également dans la plupart des grandes villes françaises.

Comme son nom l’indique, la pierre de taille est une pierre taillée en blocs par des tailleurs de pierre. Il s’agit généralement de gros blocs de pierre, d’où la nécessité de machines pour de telles constructions. La régularité de la pierre de taille permet de simplifier la construction et de réaliser des immeubles de plusieurs étages. Cette pierre est laissée apparente, et était donc sélectionnée pour sa résilience et sa résistance au gel. La pierre de taille est donc à la fois dure et non poreuse.

Le ravalement de pierre de taille nécessite généralement un nettoyage minutieux (mais qui ne doit pas être abrasif, pour ne pas abîmer la surface de la pierre, sous peine de la rendre poreuse), ainsi que le piochage des joints de façade. Ces derniers, composés d’un mortier à la chaux, doivent être reconstitués entièrement, car ce sont eux qui assurent l’étanchéité de la façade.

Façade en pierre de taille

La façade en pierre de taille est incontournable à Paris, mais aussi dans de très nombreuses villes françaises.

La façade en pierre apparente

En dehors de la pierre de taille, on trouve tous types de façades en pierres apparentes. C’est le type de pierre (granit, grès, meulière, pierre calcaire blanche, etc.) et la technique de construction qui va faire varier l’apparence du bâtiment. Les pierres sont souvent moins régulières que la pierre de taille, ce qui offre des façades moins uniformes (ce qui fait leur charme !).

On retrouve notamment la pierre apparente dans certaines maisons bourgeoises et dans les villas d’Île-de-France, mais aussi dans les maisons fermières. Les pierres utilisées sont systématiquement des pierres non poreuses et donc non gélives. Elles sont liées par des joints formés à l’aide d’un mortier à la chaux, qui assure la parfaite étanchéité du mur extérieur.

Le ravalement d’une meulière ou de toute façade en pierre apparente est similaire à celui d’une façade en pierre de taille. Il sera nécessaire de nettoyer la façade, et de refaire des joints à la chaux. L’erreur majeure serait de couvrir les pierres avec un enduit, ou d’utiliser un mortier au ciment pour refaire les joints de façade.

À savoir : dans la construction neuve, on peut utiliser le parement en pierre ou encore l’enduit imitation pierre pour profiter d’une façade à l’esthétisme « pierre apparente ».

Ravalement d'une façade en pierre

On trouve de très nombreuses façades en pierre apparente, par exemple ici sur cette maison bretonne en granit.

Les façades en moellons

Enfin, nous pouvons ici citer les façades enduites à la chaux sur moellons de pierre. Le moellon est une pierre de construction souvent tendre, plus ou moins taillée. Les moellons sont des pierres nettement plus irrégulières que la pierre de taille. Ils peuvent être manipulés à la main, et permettaient donc de construire sans machines.

Une façade moellons enduite nécessitera la plupart du temps un ravalement à la chaux traditionnel. Il faut comprendre que les façades en pierre enduite sont généralement composées de pierres gélives. Il s’agit de pierres poreuses, qui vont absorber l’eau comme une éponge… et se fissurer en période de gel.

En conséquence, une façade en pierre gélive doit toujours être protégée par un enduit à la chaux. L’enduit est indispensable pour assurer l’étanchéité et la solidité de la façade. Il faut absolument utiliser un enduit à base de chaux, et sans ciment, pour laisser respirer la pierre.

À savoir : il est vivement déconseillé de mettre à nu une façade en pierre qui n’a pas été conçue pour cela. Toutes les pierres ne sont pas forcément étanches comme la pierre de taille, et il serait bien évidemment risqué d’avoir une façade poreuse.

Façade en pierre sous enduit à la chaux

Certaines façades en pierre sont conçues pour recevoir un enduit à la chaux, comme sur ces immeubles lyonnais.

 
Faites estimer gratuitement le prix de ravalement d’une façade en pierre en région parisienne

Comment ravaler une façade en pierre ?

Vous l’aurez compris, le ravalement d’une façade en pierre dépend en premier temps du type de façade dont il est question, mais aussi de l’état de la façade. Sur une façade abîmée ou ancienne, un ravalement de façade complet sera nécessaire. Sur une façade en bon état général, un nettoyage peut suffire. Dans les deux cas, il est essentiel d’appliquer des méthodes adaptées au bâtiment ancien et au matériau à traiter.

Comment nettoyer une façade en pierre ?

Malheureusement, c’est souvent lors du nettoyage d’une façade en pierre que le matériau de façade est abîmé. Les particuliers cherchent parfois à nettoyer eux-mêmes leurs façades, et peuvent, s’ils ne sont pas correctement informés, faire plus de mal que de bien.

L’idéal est de toujours réaliser un diagnostic de façade ancienne avant la moindre action, pour vous assurer de préserver la qualité du bâti.

Globalement, le nettoyage d’une façade en pierre peut être réalisé de différentes manières :

  • Un simple nettoyage à l’eau claire peut parfois suffire pour nettoyer une façade ancienne. Le brossage manuel à l’eau chaude est permis. Il faut néanmoins ne pas trop imbiber la façade, et utiliser une brosse douce en nylon ou laiton.
  • L’application d’un traitement antifongique et algicide peut être nécessaire sur une façade envahie par la végétation. On utilise le plus souvent des sels d’ammonium quaternaire, ou des produits spécifiquement conçus pour la pierre. Le traitement se fait au pinceau ou par pulvérisation.
  • La réalisation d’un gommage de façade (ou aérogommage, réalisé à partir d’air ou de microparticules) s’adapte à la plupart des façades en pierre.
  • Un hydrogommage (réalisé à partir d’une projection d’eau et de sable) peut traiter les façades sales, mais suffisamment solides. Ce traitement est déconseillé sur les façades fragiles.
  • Le sablage de façade peut parfois être envisagé, à condition d’utiliser un sable fin et de diagnostiquer préalablement la façade. Certaines techniques de sablage pourraient en effet abîmer la pierre.
  • Pout les façades très sales, il existe des produits nettoyants adaptés à la pierre, à appliquer au pinceau ou en pulvérisation. Avant l’utilisation de tout produit, il est essentiel de vérifier qu’il s’accorde avec le support et ne risque pas d’abîmer la pierre.

Sur un mur en pierre extérieur, on évitera à tout prix le nettoyeur haute pression, ainsi que toutes les techniques de nettoyage de façade abrasives. Ces solutions risquent en effet d’abîmer le calcin, la surface extérieure de la pierre qui garantit son étanchéité. Un nettoyage de façade trop agressif peut ainsi rendre vos murs poreux, ce qui accélérerait considérablement le vieillissement de la façade.

Important : les façades anciennes ne doivent pas être trop souvent traitées ou nettoyées, bien au contraire. Un traitement trop régulier va fragiliser ces façades, qui sont conçues pour durer. Dans l’idéal, mieux vaut réaliser le nettoyage en même temps qu’un ravalement de façade. De cette manière, le nettoyage s’accompagne de réparations qui assureront un maintien plus durable de l’apparence du mur extérieur.  

Les étapes de restauration d’une façade en pierre

Sur une façade abîmée, il est nécessaire de réaliser un ravalement de façade complet. Le ravalement d’une façade en pierre consiste en son nettoyage, sa rénovation et éventuellement en son traitement. L’objet est de restaurer la façade tout en assurant son étanchéité et sa longévité. Dans le cadre de la rénovation d’un bâtiment classé, il s’agit également de conserver la qualité architecturale de la façade, voire de la restaurer.

Un chantier de ravalement d’une façade en pierre passe généralement par les étapes suivantes :

  1. Diagnostic de façade : il est nécessaire en premier lieu de diagnostiquer la façade pour identifier les éventuels désordres et planifier les différentes étapes de ravalement. L’enjeu est de pouvoir restaurer la façade sans l’abîmer, et de corriger tous les désordres qui risqueraient d’accélérer le vieillissement du mur en pierre.
  2. Nettoyage de la façade : on réalise un traitement de façade antifongique, ainsi qu’un nettoyage complet (avec l’une des méthodes évoquées ci-dessus). Le nettoyage consiste à retirer les salissures, mais aussi les éventuels mousses, plantes grimpantes, lichen et champignons qui ont pu coloniser la façade. On retire les différentes salissures de façade, ce qui a tendance à éclaircir la pierre naturelle.
  3. Réparation de la façade : le ravalement nécessite de réparer l’ensemble des défauts de façade. Il peut s’agir de réparer des fissures, de piocher des réparations mal réalisées, voire de remplacer des pierres dans certains cas. Les réparations sont très souvent réalisées à l’aide de mortiers à la chaux aérienne ou hydraulique.
  4. Enduit de façade : pour les façades enduites ou partiellement enduites, il peut être nécessaire de réparer ou remplacer l’enduit, à l’aide d’un enduit à la chaux. Il ne faut absolument pas enduire une façade en pierre de taille, ou une façade qui n’a pas été conçue pour cela.
  5. Piochage des joints : dans certains cas, il est nécessaire de réaliser le piochage de la façade, pour refaire les joints à l’aide de mortier à la chaux. Cela sera nécessaire pour remplacer des joints ciment (non adaptés) ou pour refaire d’anciens joints à la chaux qui s’effritent.
  6. Traitement de façade : une fois la façade nettoyée et rénovée, il est possible d’appliquer un traitement hydrofuge qui va permettre d’assurer l’étanchéité de la pierre. Ce traitement est à appliquer avant tout si la façade souffre de porosité, et n’est donc pas toujours indispensable. Un traitement d’étanchéité peut être efficace pendant plusieurs décennies.

Naturellement, le ravalement d’une façade en pierre est une affaire de spécialiste. Il est essentiel de faire appel à une entreprise de ravalement qui maîtrise la construction ancienne. Si vous avez un projet de restauration de façade en pierre en Île-de-France, n’hésitez pas à contacter notre équipe.

DSD Rénov est une société de rénovation immobilière notamment spécialisée dans la rénovation patrimoniale. Nos façadiers et techniciens sont en mesure de rénover tous types de façades en pierre, y compris sur les bâtiments inscrits ou classés au titre de monument historique.

Ravalement d'une façade en pierre

Le ravalement d’une façade en pierre peut nécessiter de nettoyer la pierre, de refaire les joints à l’aide de mortier à la chaux, puis de traiter la façade.

Confiez nous la restauration d’une façade en pierre en Île-de-France

Refaire une façade en pierre : les erreurs à éviter

Vous aurez compris qu’un mur extérieur en pierre ne doit pas être traité de n’importe quelle manière.

Ainsi, voici quelques erreurs à éviter quand on cherche à ravaler une façade en pierre :

  • Il est déconseillé de traiter une façade en pierre sans diagnostic préalable. L’enjeu est d’identifier clairement le type de façade, les désordres éventuels et les réparations à appliquer.
  • Les produits à base de ciment (mortiers au ciment, enduit au ciment, enduit bâtard chaux-ciment) sont à bannir sur une façade en pierre. Et pour cause, ces matériaux non perspirant auront tendance à étouffer le mur, et peuvent accentuer des problèmes d’humidité ou de remontées capillaires en intérieur.
  • N’appliquez jamais de peinture sur une façade en pierre naturelle. Peindre un mur en pierre va le dénaturer, et sera extrêmement difficile à rattraper.
  • Il ne faut pas enduire un mur en pierre de taille ni laisser nue une façade en pierre qui n’a pas été conçue pour cela.
  • Toutes les techniques de nettoyage abrasives sont à bannir, à commencer par le nettoyeur haute pression.
  • Il ne faut jamais utiliser d’eau de javel, d’eau oxygénée ou tout autre produit non conçu pour la pierre au moment de nettoyer ou traiter la façade.
  • Mieux vaut éviter les petits travaux de nettoyage sur une façade en pierre, et privilégier des travaux de ravalement complets, quand ils s’avèrent nécessaires (environ à chaque décennie).

Pour éviter tout souci, l’idéal reste de confier le ravalement d’une façade à un spécialiste du ravalement de façades anciennes. Ce sera quoi qu’il en soit une nécessité dans le cadre d’un ravalement de façade d’un bâtiment classé ou inscrit, projets dont la réalisation sera examinée de manière scrupuleuse et encadrée par un architecte.
Contactez nous pour un devis de ravalement gratuit en région parisienne

Quel est le prix d’un ravalement de façade en pierre ?

Pour conclure sur le sujet, il est intéressant de se pencher sur le coût d’un ravalement de façade en pierre. Côté budget, on gardera à l’esprit que les travaux de rénovation d’une maison ancienne sont plus coûteux. Le budget sera plus élevé encore pour les bâtiments inscrits ou classés au patrimoine.

À titre informatif, on considère que le prix d’un ravalement de façade en pierre se situe entre 150 et 200 euros par mètre carré en moyenne. Ravaler une façade de 70 mètres carrés peut donc coûter entre 10 500 et 14 000 euros. Le budget peut atteindre jusqu’à 250 euros par mètre carré, et parfois plus, dans le cadre de la rénovation d’un bâtiment patrimonial.

En comparaison, il est rare que le prix d’un enduit monocouche dépasse les 80 euros par mètre carré. Les travaux sur une façade en pierre doivent donc être correctement anticipés et budgétés.

Notez pour finir que notre société peut vous accompagner pour tous vos projets de ravalement de façade en région parisienne. Nos façadiers réalisent notamment des ravalements traditionnels à la chaux, la rénovation de façades en pierres, le ravalement de façade au plâtre, et toutes les techniques de ravalement patrimonial. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou à remplir le formulaire ci-dessous pour un devis de ravalement de façade gratuit et sans engagement, partout en Île-de-France.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.