Terrasson en zinc : définition

Terrasson zinc

Le terrasson en zinc avec brisis ardoise est l’une des formes caractéristiques de la toiture d’immeuble haussmannien. Bien évidemment, notre entreprise de toiture zinc à Paris peut réaliser ce type de couverture. Cette page vous informe plus en détail sur le terrasson zinc et sur son utilisation en architecture, en particulier à Paris. Ce sera bien évidemment l’occasion de revenir en détail sur le toit à la Mansart.

Demandez un devis de couvreur zingueur en Île-de-France

Qu’est-ce qu’un terrasson de toiture ?

Le terrasson de toiture est une architecture de toit que l’on retrouve très fréquemment sur les toitures haussmanniennes. Cette toiture étant à faible pente, elle est très souvent réalisée en zinc.

Le terrasson de toiture en architecture

En architecture, le terme de terrasson est indissociable de la mansarde (ou toit à la Mansart). Ce comble, conçu pour être aménagé, dispose de deux pentes par versant :

  • Le terrasson : une toiture à faible pente (10 à 20 degrés), qui permet de laisser un vaste espace sous combles et peut parfois recevoir un châssis (ou fenêtre de toit). Cette partie du toit est invisible depuis la rue.
  • Le brisis de toiture : une pente très fortement inclinée (75 à 80 degrés), qui « ferme » les combles et peut parfois recevoir une lucarne. Cette partie de la toiture est généralement visible depuis la rue, et donc particulièrement soignée dans l’architecture traditionnelle.

Cette forme de toiture est attribuée à tort à l’architecte français du XVIIe siècle François Mansart, d’où son nom. Les deux pentes de toit sont reliées par une ligne de bris, généralement composée d’une plaque en zinc (le membron) qui assure l’étanchéité de l’ensemble.

Les appartements situés sous ce type de toitures sont souvent appelés « appartements mansardés » (ou parle aussi régulièrement de chambres mansardées pour désigner les chambres sous combles). À Paris, dans les immeubles haussmanniens, on utiliser également le terme de « chambres de bonnes » pour désigner ce type de biens immobiliers.

Ci-dessous, voici un schéma de l’un des versants de cette toiture à quatre pentes :

Terrasson et comble à la Mansart en architecture

La Mansarde est une forme de toitures à deux pentes par versants : avec le terrasson d’une part et le brisis d’autre part, séparés par la ligne de bris.

Le terrasson en zinc

Comme vu plus haut, le terrasson est généralement une toiture à faible pente. Le versant de toiture à double pente permet en effet d’avoir une hauteur de plafond suffisante pour aménager les combles. C’est d’autant plus vrai que le brisis peut accueillir une lucarne de toit, fenêtre qui permet d’éclairer un appartement sous combles.

Dans certains projets, à savoir ceux où la pente du terrasson est suffisamment inclinée, on peut utiliser la tuile plate ou la tuile mécanique sur ce type de toiture. Néanmoins, la toiture faible pente en zinc devient nécessaire dès lors que le terrasson exige une pente faible. Dans l’architecture parisienne du XIXe siècle, la quasi-totalité des terrassons était ainsi composée en zinc. La réalisation d’un terrasson en zinc sera donc quasi systématique lors de la rénovation d’un immeuble haussmannien.

On notera que le toit en zinc s’adapte tout autant à des pentes élevées. Il arrive ainsi que le brisis de toiture soit lui aussi composé en zinc.

Si vous devez réaliser un terrasson en zinc à Paris ou en Île-de-France, notez que nos couvreurs zingueurs peuvent vous accompagner dans tous types de projets, y compris pour les bâtiments classés et les immeubles haussmanniens.

Terrasson et brisis en zinc

Sur une mansarde, la couverture zinc peut être utilisée à la fois sur le terrasson et le brisis, comme sur cette magnifique toiture d’immeuble haussmannien, réalisée intégralement avec une couverture zinc sur tasseaux.

Faites estimer gratuitement le prix d’un terrasson en zinc en Île-de-France

Terrasson haussmannien et brisis en ardoise

En tant qu’entreprise de couverture zinc en Île-de-France, il nous paraît ici intéressant de nous pencher spécifiquement sur le terrasson haussmannien. Comme vous le savez, Paris est la ville aux toits de zinc par excellence. Cela s’explique par l’omniprésence de l’architecture haussmannienne, hautement codifiée et qui utilisait systématiquement des toits en zinc.

Le toit haussmannien est une belle manière d’évoquer la toiture à la Mansart, car ce dernier est typique de l’architecture parisienne. On le retrouve d’ailleurs dans de nombreux bâtiments historiques parisiens datés du XVII au XIX siècle. Ce n’est donc pas un hasard si le baron Haussmann a choisi ce type de toiture lors de la modernisation de Paris, en 1850.

Concrètement, la mansarde haussmannienne est généralement composée comme suit :

  • Une couverture zinc à tasseaux qui forme le terrasson. La pose sur tasseaux est facilement identifiable à la présence de reliefs entre les feuilles de zinc. Le terrasson reçoit parfois des châssis (fenêtres de toit encastrées dans la toiture) qui permettent d’accéder au toit et d’aérer les combles. En théorie, les châssis ne sont pas présents sur le versant principal du toit (celui qui donne sur la rue).
  •  Le brisis est composé d’une toiture en ardoise naturelle qui permet de mettre en valeur cette partie de la toiture visible depuis la rue. Il n’est pas rare que le brisis soit décoré avec des lucarnes œil de bœuf (des fenêtres rondes souvent encadrées de modénatures en zinc). On y retrouve également très souvent des lucarnes à la Mansart, à savoir des fenêtres à deux vantaux encastrées perpendiculairement dans la toiture, et qui reprennent le style des fenêtres haussmanniennes.
  • On retrouve très souvent des éléments en zinc autour des menuiseries du brisis, sur la ligne de bris, la noue ou encore sur les chéneaux et gouttières. Un toit haussmannien est donc composé en majeure partie de zinc, l’ardoise étant là avant tout à titre décoratif.

Toiture patrimoniale par excellence, la mansarde haussmannienne est une couverture haut de gamme, qui a l’intérêt d’avoir une très longue durée de vie (le zinc comme l’ardoise sont des matériaux dont la durée de vie peut dépasser le siècle).

Terrasson en zinc et brisis en ardoise

Ce terrasson haussmannien en zinc est équipé d’un châssis (fenêtre de toit). Il est assorti à un brisis en ardoise naturelle sur lequel on remarque une lucarne œil-de-bœuf (à droite) et trois lucarnes à la Mansart (à gauche).

Recevez un devis de terrasson en zinc gratuitement et sans engagement en IDF

Pourquoi le toit en zinc est-il adapté aux faibles pentes ?

Si vous avez besoin de réaliser un toit faible pente, vous allez forcément vous tourner vers des toitures métalliques, qu’il s’agisse d’un toit en zinc, en cuivre, voire d’une toiture bac acier.

Ceci s’explique pour différentes raisons :

  • La faiblesse d’un toit faible pente est son étanchéité. Faute de pente pour laisser s’écouler les eaux de pluie, il faut absolument une toiture résistante et étanche.
  • Un toit en zinc est composé par de larges feuilles de zinc, jointes ensemble à l’aide d’un joint debout ou sur un tasseau. Une telle toiture dispose donc de beaucoup moins de points sensibles qu’une toiture en tuiles ou en ardoise, dans laquelle l’eau peut s’infiltrer entre chaque tuile.
  • La structure du toit en zinc le rend moins sensible au vent et aux intempéries, ce qui garantit donc la meilleure étanchéité possible.
  • Totalement plane, les plaques de zinc permettent de rediriger l’eau de pluie vers les gouttières, même si la toiture est peu inclinée.

Malgré tout, la toiture zinc plate n’est pas possible. La pente minimale d’une couverture zinc est de 3°, soit 5 %. Si vous êtes à la recherche d’une toiture-terrasse, cette couverture ne sera donc pas adaptée.

Devis pour terrasson en zinc en Île-de-France ?

Besoin de réaliser un terrasson zinc à Paris et en Île-de-France ? Si vous êtes à la recherche d’un couvreur zingueur à Paris et dans sa région, la société DSD Rénov peut prendre en charge tous vos projets de toits en zinc.

Nos techniciens spécialisés interviennent gratuitement pour établir un devis de toiture zinc gratuit et sans engagement. Nous sommes en mesure de réaliser tous types de toitures en zinc, y compris sur un bâtiment classé ou en zone protégée. Ainsi, n’hésitez pas à nous contacter pour un terrasson en zinc avec brisis de toiture en ardoise. Nos couvreurs zingueurs peuvent en effet réaliser les projets les plus complexes, et prendre également en charge la rénovation de lucarnes de toits ou de châssis parisiens.

Tous nos projets débutent par une estimation gratuite et sans engagement. Pour poser ou rénover une couverture en zinc en Île-de-France, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone, ou à nos présenter vos besoins dans le formulaire ci-dessous.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.