Couverture zinc à tasseaux : mode d’emploi

Couverture zinc à tasseaux

La toiture en zinc à tasseaux est une couverture de toit traditionnelle. Aujourd’hui, elle est peu à peu remplacée par la technique du joint debout. Néanmoins, une couverture zinc à tasseaux est généralement posée sur les bâtiments patrimoniaux. Nos couvreurs zingueurs à Paris et en Île-de-France vous disent tout sur la couverture zinc à tasseaux.

Demandez gratuitement un devis pour une couverture zinc sur tasseaux

Qu’est-ce que le toit en zinc sur tasseaux ?

La couverture zinc est un revêtement de toit particulièrement durable, que l’on retrouve notamment sur les toits de Paris. Si cette couverture métallique semble encore moderne de nos jours, elle a en réalité fait son apparition à la fin du XIXe siècle. On la retrouve entre autres sur les toits des immeubles haussmanniens.

Il faut savoir qu’il existe deux principales techniques de pose d’une couverture zinc :

  • Le zinc sur tasseaux est la technique traditionnelle, sur laquelle nous nous attardons aujourd’hui.
  • Le zinc joint debout, est la technique moderne, plus fréquemment utilisée de nos jours.

Comme son nom l’indique, la couverture à tasseau consiste à poser les feuilles de zinc autour de tasseaux de bois. On utilise généralement des tasseaux en sapin pour réaliser cette pose.

Couverture zinc à tasseaux

On reconnaît la couverture à tasseaux grâce à l’épaisseur des joints, qui dénonce la présence régulière des tasseaux de bois.

Contactez nous pour votre toiture en zinc en région parisienne

Pose d’une couverture zinc à tasseaux

Quelle que soit la technique de pose choisie, une toiture en zinc doit absolument être confiée à un couvreur zingueur, le seul à même d’assurer son étanchéité et sa durabilité. Correctement posé, un toit en zinc a une durée de vie qui dépasse le siècle.

Examinons plus en détail la technique de pose d’une couverture à tasseaux :

Mise en œuvre d’une toiture zinc à tasseaux

La couverture métallique sur tasseaux est clairement une toiture patrimoniale. En effet, les techniques de pose n’ont pas changé depuis le baron Haussmann !

Globalement, la pose d’un toit en zinc sur tasseaux se fait comme suit :

  1. La couverture est posée directement sur un voligeage en bois. On utilise généralement du sapin, qui s’avère assez économe à l’achat et compatible avec le zinc. Sont également admis l’épicéa, le pin sylvestre ou le peuplier. Les bois dont le pH est inférieur à 5 (notamment le chêne, le châtaignier ou le douglas) ne sont pas compatibles avec les feuilles de zinc.
  2. Des tasseaux de bois, également en sapin, sont fixés sur le voligeage, à l’aide de vis spécifiques.
  3. Les feuilles de zinc sont posées sur le voligeage et fixées sur le côté des tasseaux, à l’aide de pattes à tasseaux, fixées tous les 50 centimètres.
  4. Des couvre-joints sont posés par-dessus les tasseaux, pour assurer l’étanchéité de la couverture. Ils sont fixés à l’aide de pattes à couvre-joints. Selon l’exposition au vent et à la pente de toiture, on peut utiliser un système d’assemblage à agrafure simple, à double agrafure ou à ressaut.

La difficulté de la pose sur tasseaux est d’assurer la parfaite étanchéité de la toiture. Cela passe par l’utilisation de matériaux adaptés (pin, acier galvanisé, acier inoxydable, etc.) et par l’utilisation minutieuse de couvre-joints.

À savoir : on peut également réaliser une couverture à tasseaux en cuivre, mais le prix du cuivre rend cette toiture rarement utilisée de nos jours.

Quelle est la pente minimale pour un toit en zinc ?

L’un des intérêts de la couverture zinc est de pouvoir s’adapter à la plupart des pentes. À titre indicatif, la pente minimale pour une couverture sur tasseaux est de 5 % (3°).

Pour la couverture sur tasseaux, la pente minimale peut varier en fonction du type de pose :

  • La pente minimale est de 20 % pour une simple agrafure (voire 25 % pour les toitures fortement exposées au vent).
  • La pente minimale est de 8 % pour une double agrafure (elle passe à 14, 16 ou 20 % dans les zones les plus venteuses).
  • La pose sur ressaut permet une pente minimale de 5 % (qui grimpe à 10 % dans les zones exposées au vent).

Dans le cadre d’un toit à faible pente, nous vous conseillons néanmoins de privilégier la couverture zinc à joint debout, qui garantira une meilleure étanchéité sur le long terme.

Prix d’une couverture zinc sur tasseaux

La pose d’un toit en zinc sur tasseaux nécessite un travail minutieux. Le couvreur zingueur réalise généralement la toiture sur mesure, directement sur place. La couverture sur tasseaux exige une attention toute particulière, et prend plus de temps que la couverture à joint debout, ce qui s’en ressent sur le budget. Ainsi, le prix d’un toit en zinc est plus élevé avec la technique sur tasseaux qu’avec la technique à joint debout.

Notre entreprise de couverture zinc en Île-de-France peut vous donner une idée plus claire du budget. En moyenne, nos tarifs pour une couverture zinc sur tasseaux se situent entre 250 et 290 euros par mètre carré. Un toit en zinc de 100 m² sera ainsi facturé entre 25 000 et 29 000 euros.

Il s’agit ici d’un tarif TTC en rénovation, qui comprend la totalité des frais, et notamment les frais d’échafaudage et le retrait de l’ancienne couverture.

À savoir : à titre comparatif, le prix d’une couverture zinc joint debout représente 20 à 30 euros de moins par mètre carré.

Toiture zinc joint debout ou tasseau ?

Au moment de faire un toit en zinc, la question est toujours de choisir entre la pose sur tasseaux ou la pose joint debout. Dans les faits, chaque situation peut exiger une pose spécifique.

Néanmoins, nous avons l’habitude de dire que la couverture zinc sur tasseaux est généralement réservée aux bâtiments patrimoniaux. Si vous rénovez une toiture zinc en zone classée ou sur un bâtiment protégé, il est impératif d’opter pour la pose sur tasseaux, qui va respecter l’architecture originelle et offrir un rendu remarquable.

Dans les autres cas, le zinc joint debout est généralement privilégié pour plusieurs raisons :

  • Il est moins coûteux à réaliser, car il ne nécessite ni tasseaux ni couvre-joints.
  • La pose en joint debout est plus étanche et plus durable, car elle souffre de moins de points faibles.
  • Elle s’avère mieux adaptée aux toitures de grande taille, et aux formes complexes.
  • Elle est également plus adaptée pour les toitures à faible pente.

Au global, on optera pour la pose sur tasseaux pour les toitures anciennes et patrimoniales, ou encore pour les petites toitures en zinc.

Pose de toit en zinc sur tasseaux

La pose sur tasseaux est plus communément utilisée sur les bâtiments anciens.

Devis de couvreur zingueur en Île-de-France

Vous cherchez à rénover une couverture zinc à Paris ou en Île-de-France ? Vous voilà à la bonne adresse ! DSD Rénov est une entreprise de couverture zinc en Île-de-France, notamment spécialisée dans les toitures en zinc.

N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir gratuitement un devis de couverture zinc sur tasseaux. Vous pouvez nous joindre par téléphone ou en remplissant notre formulaire de demande. Si notre équipe peut intervenir sur votre toiture en région parisienne, un couvreur zingueur se déplacera gratuitement pour réaliser son estimation.

Notez que nous pourrons vous conseiller sur le choix d’une couverture zinc, si vous n’êtes pas encore certain de la technique de pose que vous souhaitez mettre en place.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.