Toit à la Mansart : infos, rénovation et prix

Toit à la Mansart

Le toit à la Mansart est une toiture ancienne et patrimoniale, que l’on retrouve notamment sur les maisons de maîtres et les maisons bourgeoises. Un toit à la Mansart est caractérisé par sa toiture à double pente. Nos couvreurs en Île-de-France vous expliquent tout ce qu’il y a à savoir sur la rénovation d’un toit à la Mansart.

Qu’est-ce qu’un toit à la Mansart ?

Le toit à la Mansart, aussi appelé combles à la Mansart ou toiture mansardée, est une forme de toiture extrêmement répandue dans le bâti ancien. En Île-de-France, on la retrouve notamment sur les toitures haussmanniennes.

L’origine de la Mansarde

Le toit à la Mansart tient son nom au français François Mansart. Cet architecte du XVIIe siècle a énormément participé à définir l’architecture classique française, lui qui a travaillé sur de nombreux châteaux et inspiré bien des urbanistes. Il est par exemple certain que les façades haussmanniennes ne seraient pas les mêmes si Mansart n’avait pas existé !

On peut dès lors imaginer que l’architecte français est à l’origine de la création de la Mansard… Il n’en est rien ! Si Mansart a grandement popularisé l’utilisation des toits mansardés en France, il ne les a pas créés.

Dans les faits, on retrouve déjà un toit Mansard sur l’aile du Palais du Louvre conçue en 1546 (soit 50 ans avant la naissance de Mansart) par Pierre Lescot, lui-même certainement inspiré de l’architecture italienne.

À savoir : si le toit à la Mansart est certainement d’origine française, il s’est popularisé à travers le monde. On le retrouve ainsi dans de nombreux pays, particulièrement sur des bâtiments du XIXe siècle.
Demandez gratuitement un devis pour une toiture mansarde en Île-de-France

Les caractéristiques du toit à la Mansart

Mais si nous parlions technique ? Qu’est-ce qui définit vraiment un toit à la Mansart ?

Ce type de toiture se caractérise par une pente brisée. On parle d’ailleurs souvent de « comble brisé ». Chaque versant de la toiture mansardée est composé de deux pentes :

  • La pente la plus proche du faîtage est appelée le terrasson. C’est un toit à faible pente (peu incliné) qui va permettre l’aménagement des combles. Il est fréquent de trouver un terrasson en zinc, car le zinc est particulièrement adapté à une toiture faible pente.
  • Le terrasson est remplacé, du côté de la façade, par le brisis. Cette seconde pente est très inclinée (presque verticale), et va « fermer » la toiture. Le brisis est généralement visible depuis la rue, lui qui prolonge la façade.

Cette toiture caractéristique sur la façade d’une maison bourgeoise permet d’aménager les combles, puisque la pente faible du terrasson permet une hauteur de plafond appréciable.

Il est fréquent que le brisis soit orné de lucarne, qui sert à la fois à éclairer les combles et à décorer la façade.

À savoir : on parle de « ligne de bris » pour désigner la séparation entre le brisis et le terrasson. Cet élément est primordial dans l’étanchéité d’une toiture mansarde.

Toit à la Mansart

Le toit à la Mansart est composé d’un brisis et d’un terrasson, qui forment deux pentes de toitures différentes, reliées par la ligne de bris.

Comment est composée une toiture Mansarde ?

Toiture bourgeoise par excellence, le toit à la Mansart offre un charme certain à tout bâtiment. Il nécessite néanmoins de nombreuses précautions dans sa mise en œuvre, pour garantir l’étanchéité de la toiture.

Nos couvreurs à Paris et en Île-de-France travaillent généralement sur des toitures Mansard réalisées comme suit :

  • On retrouve un terrasson en zinc, qui permet de réaliser un toit faible pente parfaitement étanche et qui nécessite peu d’entretien.
  • Le brisis est en ardoise naturelle, une couverture de toit durable et surtout extrêmement esthétique. L’ardoise est adaptée à la pente du brisis, tandis que la pente du terrasson est généralement trop faible pour une couverture ardoise.
  • Sur les immeubles haussmanniens et les villas franciliennes, on retrouve généralement des lucarnes de toit dans le brisis. Elles sont très souvent ornées de modénatures en zinc ou en pierre.
  • Il arrive que le terrasson soit équipé de verrières ou châssis parisiens, des fenêtres de toit, souvent côté cour, qui permettent d’éclairer et d’aérer les combles, mais aussi parfois d’accéder à la toiture.

Cependant, il existe différents types de toitures à la Mansard. Il arrive ainsi que le terrasson et le brisis aient la même couverture (généralement le zinc). Il arrive également que le brisis soit recouvert de tuiles ou de tuiles plates. Si le terrasson est suffisamment incliné, on peut également y retrouver de la tuile dans certaines régions françaises.

La charpente à la Mansart est quoi qu’il en soit assez technique. Dans la majeure partie des cas, la toiture est composée de quatre versants, à deux pentes chacune, ce qui représente 8 pans de toiture au total (contre seulement deux pans pour une toiture simple à la française !). La charpente à la Mansart, de même que la couverture, sont donc plus complexes et plus coûteuses à réaliser.

À savoir : il existe différents types de mansardes. La plus fréquente est la mansarde droite, mais on trouve également des toitures convexes ou concaves.

Les types de toit à la Mansart

La forme d’un toit à la Mansart peut varier (convexe, droit, concave…), de même que sa composition (œil de bœuf, lucarnes, verrières, etc.).

Faites estimer le prix de rénovation d’une toiture mansarde en Île-de-France

Quel est le prix d’un toit à la Mansart ?

Il est bon de garder en tête qu’un toit à la Mansart est avant tout une toiture patrimoniale. Généralement présent sur des bâtiments des XIX et XXe siècles, les toits mansardés sont souvent composés de revêtements haut de gamme (ardoise et zinc). Refaire un toit à la Mansart coûte cher.

Côté budget, on estime que le prix d’un toit à la Mansart se situe entre 250 et 280 euros par mètre carré. C’est le budget à prévoir pour refaire intégralement sa couverture (brisis, terrasson, ligne de bris et évacuation des eaux pluviales). Refaire un toit à la Mansart de 90 mètres carrés va donc coûter entre 22 500 et 25 200 euros TTC.

Si la charpente est abîmée, il faudra prévoir des frais supplémentaires parfois importants. Et pour cause, la charpente d’un toit à la Mansard est plus coûteuse à réaliser que la charpente d’une toiture traditionnelle. Refaire la totalité d’une toiture à la Mansart sur une maison individuelle (charpente comprise) peut donc coûter plus de 40 000 euros.

Au global, mieux vaut prévoir un budget important pour refaire une couverture mansardée. C’est un élément essentiel à connaître avant l’achat d’une villa ou d’une maison de maître. C’est également un sujet de préoccupation pour les copropriétés situées dans un bâtiment ancien.

Prix d'un toit à la Mansart

Le prix de rénovation d’un toit à la Mansart peut s’avérer élevé, en particulier sur un bâtiment ancien.

Devis de rénovation d’un toit à la Mansart en Île-de-France

Vous avez besoin de rénover une toiture mansardée en Île-de-France ? Faites confiance à des spécialistes du patrimoine immobilier ancien.

DSD Rénov est une société de rénovation immobilière qui intervient sur tout type de bâtiments anciens en Île-de-France. N’hésitez pas à nous confier votre toit à la Mansart, que ce soit sur une maison individuelle ou sur un immeuble en copropriété (type immeuble haussmannien).

Tous nos projets de toiture débutent par la réalisation d’une estimation gratuite et sans engagement. Contactez-nous dès à présent pour recevoir un devis de rénovation d’une toiture Mansard. L’un de nos couvreurs spécialisés se rendra gratuitement sur place pour examiner votre couverture et réaliser un devis sur-mesure.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.