Quel est le meilleur isolant thermique faible épaisseur pour une ITE ?

Meilleur isolant thermique faible épaisseur ITE

Trouver le meilleur isolant thermique faible épaisseur pour une ITE peut vous permettre d’isoler une façade sans trop modifier son apparence. Néanmoins, le choix d’un isolant thermique pour une isolation extérieure dépend de très nombreux détails. Notre entreprise d’ITE en Île-de-France vous en dit plus sur les différents isolants de façade, et vous informe sur l’isolant faible épaisseur le plus efficace pour isoler vos murs par l’extérieur.

De quoi dépend l’épaisseur d’une isolation thermique par l’extérieur (ITE)  ?

Quand on cherche à évoquer l’épaisseur d’une isolation par l’extérieur, le premier réflexe est de comprendre de quoi dépend cette épaisseur, et comment elle est calculée. Avant d’évoquer le meilleur isolant thermique faible épaisseur pour une ITE, rappelons de quoi va dépendre l’épaisseur d’un chantier d’isolation thermique.

L’épaisseur d’une isolation thermique

Pour rappel, l’épaisseur d’une isolation thermique par l’extérieur comme par l’intérieur va dépendre de l’efficacité que l’on cherche à obtenir. Cette efficacité est déterminée par la résistance thermique (R) que l’on veut atteindre.

Le calcul de l’épaisseur d’une ITE est le suivant :

Épaisseur d’une ITE (en mètres) = Conductivité thermique de l’isolant thermique (en W/m.K) * Résistance thermique recherchée (en m2. K/W)

En isolant une façade, on va viser une certaine résistance thermique (R). Le choix du R dépend notamment de l’isolation actuelle et de la nature du projet. En rénovation, on visera au minimum un R de 3,7 m2. K/W.

L’épaisseur de l’isolation dépendra ensuite de la conductivité thermique de l’isolant, qui dépend directement de l’isolant choisi.

Calcul de l'épaisseur d'une isolation extérieure

L’épaisseur d’une ITE dépend de la résistance thermique souhaitée, et de la conductivité de l’isolant.

La conductivité thermique d’un isolant

Comme on peut l’imaginer, l’épaisseur conseillée pour l’isolation extérieure d’une maison dépend directement de l’isolant choisi. C’est la conductivité thermique d’un isolant qui détermine sa capacité à isoler. Plus la conductivité thermique est faible, et plus le matériau sera isolant. On va donc chercher le matériau dont la conductivité thermique est la plus faible possible.

Le meilleur isolant thermique faible épaisseur sera donc l’isolant dont la conductivité thermique est la plus faible possible.

À savoir : le fabricant d’un isolant communique toujours la conductivité thermique de ce dernier. Notez bien que le conditionnement et la marque d’un isolant peuvent jouer sur sa conductivité. Deux produits isolants à la laine de verre n’auront donc pas nécessairement la même conductivité thermique. 

Importance de l’épaisseur d’une ITE

En moyenne, l’épaisseur d’une isolation thermique par l’extérieur se situe autour de 14 à 18 centimètres environ. Ceci dépend à la fois de l’isolation existante et du choix d’isolant. L’épaisseur de fibre de bois en ITE, par exemple, est généralement située entre 15 et 20 centimètres.

Comme vous l’avez compris, plus l’isolant est posé en couche épaisse, et plus l’isolation thermique sera efficace. Cela concerne également l’isolation phonique, car une bonne épaisseur de laine de roche en ITE, par exemple, aura plus de facilité à étouffer les bruits extérieurs.

Il existe néanmoins des isolants thermiques faible épaisseur, à savoir des matériaux isolants dont la conductivité thermique est si faible qu’ils permettent de réduire l’épaisseur utilisée. Ces derniers permettent de réduire l’espace entamé par l’isolant lors des chantiers d’ITE ou d’ITI (isolation thermique par l’intérieur).

Si un isolant faible épaisseur est parfois indispensable, n’oublions pas que ces isolants sont généralement plus coûteux. Par ailleurs, il est rare qu’un isolant faible épaisseur ait une bonne efficacité en matière d’isolation acoustique.
Demandez un devis d’ITE en Île-de-France

Quel est le meilleur isolant thermique faible épaisseur ?

À présent que nous avons rappelé de quoi dépend l’épaisseur d’une ITE, faisons le tour des isolants appropriés pour une épaisseur faible. Quand on cherche la meilleure isolation extérieure pour une maison, on cherche avant tout le matériau et la technique qui correspondent le mieux aux besoins spécifiques du chantier.

Si vous devez réaliser une ITE faible épaisseur, il faudra à tout prix rechercher un isolant thermique efficace. On mettra d’entrée de jeu de côté l’isolation extérieure au polystyrène expansé, à la laine de roche ou à la fibre de bois, qui ne sont pas des isolants faible épaisseur. La conductivité thermique de ces derniers est située entre 0,029 et 0,050 W/(m.K) en moyenne.

Faisons le tour des isolants thermiques les plus efficaces pour une ITE :

Isolation extérieure à l’aérogel

Si on cherche à tout prix le meilleur isolant faible épaisseur pour une ITE, l’aérogel est clairement la solution de choix.

L’aérogel est un isolant synthétique dernier cri, qui est majoritairement composé d’air (d’où son nom). Or, l’air est l’un des matériaux isolants les plus efficaces. En moyenne, la conductivité thermique de l’aérogel est située entre 0,019 et 0,024 W/m.K2. Autre atout, c’est une isolation extérieure respirante, ce qui la rend adaptée aux bâtiments anciens.

Les aérogels permettent ainsi de créer un enduit isolant à l’aérogel, à savoir le seul enduit isolant qui peut concurrencer sérieusement une ITE plus traditionnelle (ITE sous enduit ou ITE sous bardage). Un enduit à l’aérogel permet d’isoler un bâtiment avec seulement 8 centimètres d’épaisseur.

Petite ombre au tableau ? Le prix d’un enduit à l’aérogel se situe en moyenne entre 450 et 500 euros par mètre carré. On comprend donc mieux pourquoi il est réservé aux bâtiments patrimoniaux et haut de gamme, pour qui une ITE plus traditionnelle n’est pas possible.

Isolation extérieure à l'aérogel

L’aérogel est un isolant thermique extrêmement léger et très efficace… mais aussi très coûteux !

ITE à la mousse résolique

La mousse résolique en ITE, aussi appelée mousse phénolique, est un isolant synthétique faible épaisseur. C’est un matériau qui ressemble assez au polystyrène expansé (PSE), mais s’avère nettement plus efficace. Il a aussi l’atout de résister parfaitement aux incendies et d’avoir une certaine efficacité acoustique, ce qui n’est pas le cas du PSE.

En moyenne, on considère que la conductivité thermique de la mousse résolique se situe entre 0,020 et 0,035 W/m.K2. C’est donc une excellente option pour réduire l’épaisseur d’une ITE. La mousse résolique permet ainsi de créer une ITE de 8 à 15 centimètres d’épaisseur.

Côté budget, le prix d’une ITE à la mousse résolique se situe entre 160 et 190 euros par mètre carré. C’est un budget nettement supérieur au PSE, mais à peu près équivalent à une isolation à la laine de roche.

À savoir : le polystyrène extrudé (XPS) peut aussi être envisagé pour une ITE faible épaisseur, puisqu’il a une meilleure conductivité thermique que le PSE. Il s’avère cependant moins résistant aux incendies, ce pour quoi on lui préfère souvent la mousse résolique.

Panneau de mousse résolique

La mousse résolique est un isolant similaire au polystyrène… mais plus efficace sur tous les points !

Faites estimer le prix d’une ITE en Île-de-France

Dans quels cas chercher un isolant thermique faible épaisseur ?

Au moment de choisir un isolant thermique pour une ITE, il est important de prendre en compte les spécificités du projet. Vous aurez certainement compris que le recours à un isolant faible épaisseur aura un impact certain sur le coût total des travaux.

Dès lors, le recours à un isolant faible épaisseur sera avant tout conseillé dans les cas suivants :

  • Pour l’isolation extérieure d’un bâtiment patrimonial. Vous opterez alors très certainement pour l’isolation à l’aérogel, qui peut vous permettre de ne pas dénaturer une façade ancienne. Un tel projet sera alors extrêmement coûteux.
  • Pour les projets d’ITE sur voie publique, l’épaisseur ajoutée sur la façade est parfois limitée, ce qui nécessitera le recours à des isolants spécifiques.
  • Pour les projets encadrés par des contraintes techniques ou contraintes de voisinage, qui peuvent réduire l’épaisseur possible pour votre isolation par l’extérieur.

Les isolants faibles épaisseurs sont donc nécessaire pour des raisons esthétiques (conservation du bâti ancien ou classé) ou techniques (réduction de l’épaisseur d’une ITE). Si votre projet n’est concerné ni par l’une ni par l’autre de ces préoccupations, il sera plus économique de vous tourner vers un isolant traditionnel, comme le polystyrène expansé ou la laine de roche.

Vous en savez désormais plus sur le choix d’un isolant thermique pour une isolation extérieure. Si vous avez un projet d’isolation thermique par l’extérieur en Île-de-France, n’hésitez pas à faire appel à nos services. Contactez-nous dès à présent pour recevoir un devis gratuit et sans engagement pour tout chantier d’ITE en région parisienne.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.