Isolation par l’extérieur à la laine de roche

Isolation extérieure à la laine de roche

L’isolation extérieure à la laine de roche est une solution très populaire en France, notamment pour l’ITE d’une maison. Si vous envisagez un projet d’isolation thermique par l’extérieur, il est intéressant de vous pencher sur le choix d’un isolant. Cette page vous dit tout sur l’utilisation de la laine de roche en isolant extérieur.

Isolation extérieure d’une maison à la laine de roche

Si vous envisagez de réaliser une isolation de façade par l’extérieur, l’utilisation de panneaux de laine de roche est l’une des principales options qui s’offrent à vous.

Avantages de la laine de roche pour une ITE

La laine de roche est un matériau isolant parfaitement adapté à une ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur). Elle est ainsi très fréquemment utilisée, notamment sur les logements individuels.

Il faut dire qu’un isolant à la laine de roche a différents avantages dans le cadre d’une ITE :

  • La résistance thermique de la laine de roche est supérieure à 2,35 m2 K/W pour une épaisseur de 100 mm, ce qui lui offre une bonne capacité d’isolation, thermique.
  • La laine de roche ne craint pas l’humidité, ce pour quoi elle est tout à fait adaptée à une isolation extérieure. On notera que ce n’est pas le cas de la laine de verre, qui est donc moins utilisée pour les ITE.
  • Contrairement au polystyrène expansé (PSE), la laine de roche est également un bon isolant phonique.
  • Cet isolant a une excellente résistance au feu. À tel point qu’on l’utilise pour la création de bandes coupe-feu sur certaines façades. La laine de roche ne s’enflamme pas et ne dégage pas de fumée toxique lors d’un incendie.
  • La laine de roche laisse respirer le support, contrairement aux isolants synthétiques. Ainsi, ce sera un isolant adapté pour l’ITE d’une façade ancienne (par exemple sur les murs en pierre).

Par défaut, la laine de roche est conseillée pour l’isolation extérieure des façades anciennes. Si vos murs extérieurs sont considérés comme respirants (enduit à la chaux, mur en pierre, etc.), la pose d’un isolant synthétique créerait en effet des problèmes de condensation et d’humidité.

Les limites de cet isolant thermique

Aucun isolant thermique n’est sans faille. Ainsi, il est bon de noter que la laine de roche a certaines limites en matière d’isolation par l’extérieur :

  • Le prix de la laine de roche est nettement plus élevé que celui du polystyrène expansé (PSE), si bien que ce dernier est souvent préféré, notamment dans les copropriétés.
  • En tant qu’isolant minéral, la laine de roche reste plus respectueuse de l’environnement que le PSE… Mais elle s’avère tout de même très polluante à produire.

Sur les projets de grande ampleur, par exemple l’isolation extérieure d’un immeuble, le polystyrène sera plus souvent choisi comme solution principale.

Il est néanmoins possible d’associer les deux matériaux, notamment pour aménager des bandes coupe-feu en laine de verre, au milieu d’une isolation au PSE.

Panneau de laine de roche

Pour une ITE, la laine de roche se présente sous forme de panneaux, à fixer sur la façade existante

Quelle épaisseur de laine de roche pour les murs extérieurs ?

Le polystyrène et la laine de verre ont des capacités d’isolation thermiques assez proches. Ainsi, on conseille une épaisseur de laine de roche de 14 à 20 cm pour une ITE.

Si vous cherchez un isolant de façade plus mince, vous pouvez notamment vous tourner vers la mousse résolique ou vers le polystyrène extrudé, qui peuvent vous faire gagner quelques centimètres.
Demandez gratuitement un devis d’ITE en Île-de-France

Pose d’une ITE à la laine de roche

L’isolation thermique par l’extérieur à la laine de roche se fait peu ou prou comme l’isolation au polystyrène.

Une ITE à la laine de roche va passer par les étapes suivantes :

  • Il est nécessaire, en premier lieu, de nettoyer et traiter la façade à l’aide de produits antifongiques et algicides.
  • Un rail de départ est fixé en bas de la façade. C’est lui qui va recevoir les panneaux de laine de roche. Ce rail de départ est situé à quelques centimètres du sol, pour protéger l’isolant de l’humidité et assurer la bonne étanchéité de la façade.
  • Les panneaux isolants sont fixés depuis le rail de départ, à l’aide de mortier colle, puis à l’aide d’une pose callée-chevillée, qui va permettre de les maintenir en place.
  • Une attention particulière est portée sur les singularités de façade. On peut notamment combler les joints à l’aide de mousse polyuréthane, pour supprimer l’intégralité des ponts thermiques.
  • On applique ensuite une couche de fond, une trame armée et un sous-enduit par-dessus l’isolant, pour assurer son étanchéité.
  • Enfin, on opte pour une finition de façade. La plupart des ITE se font sous enduit, mais la pose d’un bardage au-dessus de la laine de roche est également une possibilité.

Dans le cas d’ITE d’une façade ancienne, on prendra toujours soin d’utiliser un enduit respirant, comme l’enduit à la chaux, pour assurer l’étanchéité du mur extérieur.

Isolation extérieure à la laine de roche

La laine de rocjhe peut être recouverte par un enduit ou par un bardage de façade.

Quel isolant pour l’extérieur ?

Le choix d’un isolant pour une ITE s’appuie sur différents critères. En France, la laine de roche et le PSE sont les deux isolants les plus fréquemment utilisés en ITE.

Laine de roche ou polystyrène expansé ?

La question la plus posée est le choix entre la laine de roche et le PSE. Il faut comprendre que ces deux matériaux partagent les mêmes caractéristiques d’isolation thermique.

En d’autres termes, ils offrent la même résistance thermique à épaisseur égale. Le choix va alors s’appuyer sur les critères suivants :

  • Le budget : l’isolant extérieur le moins cher est le polystyrène expansé. La laine de roche peut représenter plusieurs milliers d’euros supplémentaires sur un devis d’ITE.
  • L’isolation acoustique : si l’isolation phonique est importante, la laine de roche sera nettement plus efficace.
  • La nature des murs : sur les murs anciens, et notamment les murs en pierre, on optera forcément pour la laine de roche, qui permet de laisser respirer le support et évitera des problèmes de condensation.

C’est souvent la question du budget qui va trancher entre ces deux options, notamment pour une ITE en copropriété, où les copropriétaires chercheront souvent à réduire les coûts au maximum.

Laine de roche ou polystyrène extrudé ?

Le polystyrène extrudé (XPS) est un isolant de façade plus efficace, mais aussi plus cher. Ce dernier partage les défauts du PSE, à savoir une faible résistance au feu et le dégagement de gaz nocifs en cas d’incendie.

Côté budget, le prix de la laine de roche et du polystyrène extrudé sont semblables. L’avantage du XPS est qu’il a de meilleures performances thermiques, et peut donc permettre de réduire l’épaisseur de l’isolation.

Si l’épaisseur de l’isolation n’a pas d’importance, on préférera généralement se tourner vers la laine de roche, moins polluante et meilleure en isolation phonique.

Notre conseil : si vous cherchez à limiter l’épaisseur d’une ITE, dirigez vous plutôt vers la mousse résolique, dont le coût est semblable à l’XPS mais qui a une meilleure résistance au feu.

Les autres isolants de façade par l’extérieur

Il existe d’autres choix d’isolants pour une ITE. Si vous cherchez un isolant de façade naturel, vous pouvez vous tourner vers la fibre de bois. Mais sachez qu’elle est considérablement plus chère que la laine de roche (comptez au minimum un supplément de 50 € par mètre carré !).

Si vous cherchez un isolant extérieur peu épais, la mousse résolique est une bonne alternative. Il s’agit d’un isolant synthétique plus efficace que le PSE, et qui a une excellente résistance au feu. Son coût est comparable à celui de la laine de roche.
Contactez-nous pour un devis d’isolation thermique par l’extérieur en région parisienne

Quel est le prix d’une isolation thermique extérieure à la laine de roche ?

Pour finir, nous pouvons évoquer ici le coût d’une isolation thermique par l’extérieur à la laine de roche. Comme vu plus haut, cet isolant est plus coûteux que le polystyrène expansé.

À titre indicatif, nos tarifs pour une ITE à la laine de roche en Île-de-France se situent entre 150 et 190 euros par mètre carrés. L’isolation extérieure d’une façade de 90 m² sera ainsi facturée entre 13 500 et 17 100 euros TTC.

En comparaison, le prix d’une ITE au PSE est situé entre 135 et 160 euros par mètre carré. Sur le même chantier de 90 m², la pose de polystyrène expansé représentera une économie de 1350 à 2700 euros par rapport à la laine de roche.

Devis d’ITE à la laine de roche en Île-de-France

Si vous avez un projet d’isolation thermique par l’extérieur à Paris ou en Île-de-France, sachez que nos façadiers spécialisés peuvent vous accompagner dans vos projets.

DSD Rénov est une entreprise de ravalement RGE en Île-de-France. Nous pouvons réaliser tous types d’ITE sous enduit ou sous bardage, partout en région parisienne.

Chacun de nos chantiers commence par un devis de ravalement de façade gratuit et sans engagement. N’hésitez pas à nous contacter dès à présent pour recevoir votre estimation gratuite.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.