Épaisseur d’isolation par l’extérieur : le calcul

Epaisseur d'une isolation par l'extérieur

L’épaisseur d’isolation par l’extérieur dépend de la résistance thermique que vous cherchez à atteindre, et du type d’isolant que vous utilisez. Notre entreprise d’isolation extérieure en Île-de-France détaille pour vous le calcul de l’épaisseur d’une isolation thermique par l’extérieur.

Pourquoi s’intéresser à l’épaisseur d’isolation d’un mur par l’extérieur ?

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est la manière la plus efficace d’isoler les murs. Néanmoins, il faut savoir que le gain énergétique d’une isolation extérieure va dépendre de la quantité d’isolant utilisée.

Plus la couche d’isolant est épaisse, et plus votre logement bénéficiera d’une isolation thermique et acoustique efficace. Il s’agit alors de déterminer quelle est l’épaisseur idéale pour isoler sa maison par l’extérieur.

On notera que si vous cherchez à obtenir les aides de l’État pour une isolation extérieure, vos travaux doivent atteindre un certain seuil de résistance thermique pour être éligibles. D’où l’intérêt, une fois encore, de bien se pencher sur l’épaisseur d’une ITE.
Faites estimer gratuitement le prix d’une ITE en Île-de-France

Calcul de l’épaisseur d’isolation par l’extérieur

Il existe un calcul simple pour connaître l’épaisseur d’une isolation par l’extérieur. Ce dernier s’appuie sur la résistance thermique recherchée, et sur la conductivité thermique de l’isolant utilisé.

Notre entreprise d’isolation extérieure en Île-de-France va détailler pour vous chacun de ces éléments :

Formule de l’épaisseur d’une ITE

Pour commencer, indiquons ici la formule de calcul d’une épaisseur d’ITE. Le calcul suivant permet de connaître l’épaisseur d’isolant à utiliser (qui sera indiquée en mètres) :

Épaisseur d’isolant d’une ITE (en mètres) = Conductivité thermique de l’isolant (en W/m.K) * Résistance thermique recherchée (en m2. K/W)

Pour réaliser ce calcul, vous devez donc connaître :

  • La conductivité thermique de l’isolant : cette donnée est transmise par le fournisseur d’isolant. Pour la connaître, encore faut-il savoir quel isolant choisir. Si vous le souhaitez, notre dossier sur quelle est la meilleure isolation extérieure pour maison pourrait vous éclairer.
  • La résistance thermique recherchée : cette information dépend de vos attentes en matière d’isolation. Pour obtenir les aides du gouvernement pour une ITE, il faut atteindre une résistance thermique de 3,7 m2. K/W ou plus. C’est donc le seuil sur lequel vous pouvez vous baser.

Pour vous donner une vision plus concrète des éléments de calcul d’une épaisseur d’isolation extérieure, laissez-nous vous en dire un peu plus sur les deux éléments qui vous permettent de la calculer.

Calcul de l'épaisseur d'une isolation extérieure

L’épaisseur d’une ITE dépend de la résistance thermique souhaitée, et de la conductivité de l’isolant.

λ : la conductivité thermique

La conductivité thermique d’un matériau, expliquée ici, désigne la capacité d’un matériau à conduire la chaleur. Plus la conductivité thermique est élevée, et moins un matériau sera isolant. En effet, les matériaux conducteurs laissent passer la chaleur, et sont donc de très mauvais isolants.

Très souvent appelée lambda (λ), la conductivité thermique se calcule en Watt par mètre Kelvin (W/m.K). Pas de panique : le fournisseur d’un isolant indique systématiquement la conductivité thermique de ce dernier.

Vous l’aurez compris : il faut chercher des matériaux isolants dont la conductivité thermique est la plus faible possible. Plus le lambda d’un isolant est faible, et plus il offrira une isolation thermique efficace.

À titre d’exemple, voici quelques infos sur la conductivité thermique des principaux isolants utilisés en ITE :

  • Polystyrène expansé : entre 0,032 et 0,038 W/m.K.
  • Polystyrène extrudé : entre 0,029 et 0,036 W/m.K.
  • Laine de roche : entre 0,033 et 0,040 W/m.K.
  • Mousse résolique : entre 0,020 et 0,035 W/m.K.
  • Fibre de bois : entre 0,036 et 0,049 W/m.K.
  • Laine de chanvre : entre 0,039 et 0,050 W/m.K.
  • Liège expansé : entre 0,036 et 0,043 W/m.K.

Parmi ces exemples, la mousse résolique en ITE est le matériau qui offre la conductivité thermique la plus faible, et permettra donc de réduire l’épaisseur d’isolant nécessaire.

On notera que le lambda d’un matériau n’est pas toujours fixe. En fonction de son conditionnement ou de sa composition, un même isolant n’aura pas forcément la même conductivité thermique…. d’où l’importance d’examiner les données du fabricant en la matière.

Conductivité thermique d'un isolant

La conductivité thermique d’un isolant a un impact sur l’épaisseur nécessaire.

R : la résistance thermique

Pour calculer l’épaisseur de l’isolation extérieure d’une maison, il faut également connaître la résistance thermique recherchée. Souvent appelée R, la résistance thermique désigne la capacité d’un matériau à conserver la chaleur. Contrairement à la conductivité, on recherche ici la résistance thermique la plus élevée, pour assurer la meilleure isolation possible.

En effet, plus la résistance thermique R est élevée, et plus le mur extérieur sera isolant. Cette donnée s’exprime en mètre carré Kelvin par Watt. C’est souvent l’entreprise d’ITE qui va vous conseiller sur la résistance thermique à atteindre. Le calcul de l’épaisseur d’isolant va globalement dépendre de vos exigences en matière d’isolation thermique.

Quel R pour une isolation par l’extérieur ?

Pour déterminer l’épaisseur d’isolant à utiliser, vous allez devoir choisir la résistance thermique R que vous souhaitez viser.

Voici quelques repères pour choisir quel R en isolation des murs par l’extérieur :

  • Atteindre un R de 3,7 m2.K/W est nécessaire si vous souhaitez obtenir les aides de l’État pour une isolation extérieure (si vous y êtes éligible).
  • La RT 2012 (l’ancienne réglementation thermique) exigeait un R de 4 m2.K/W pour les bâtiments basse consommation.
  • La RE 2020 (qui remplace la RT 2012) exige quant à elle un R de 5 m2.K/W pour la construction de bâtiments neufs.

Globalement, la résistance thermique à atteindre doit idéalement se situer entre 3,7 et 5 m2.K/W. Libre à vous de viser une résistance thermique légèrement supérieure, mais il est inutile d’aller trop au-delà…

Résistance thermique ITE

Dans le cadre d’une isolation des murs par l’extérieur, on conseille une résistance thermique R minimale de 3,7 m2.K/W.

Recevez gratuitement un devis d’isolation extérieure en région parisienne

Quelle épaisseur pour un mur extérieur ? Exemples

Pour conclure sur le sujet, nous vous proposons ici différents calculs de l’épaisseur d’une ITE, pour vous donner quelques exemples de calcul à appliquer, selon vos besoins. Notez bien qu’il s’agit ici uniquement d’exemples, donnés à titre informatif, et en aucun cas de préconisations techniques à appliquer systématiquement. Le choix d’une épaisseur d’isolant se fait au cas par cas, notamment en fonction de l’isolation existante.

Calcul de l’épaisseur de polystyrène expansé

Pour ce premier exemple, nous utilisons un panneau de polystyrène expansé dont la conductivité thermique est de 0,034 W/m.K. Nous cherchons à atteindre une résistance thermique de 4,5 m2.K/W, pour obtenir une excellente isolation thermique.

Le calcul se fait de la manière suivante :

  • Épaisseur (en mètres) = 0,035 * 4,5
  • Épaisseur (en mètres) = 0,01575
  • Épaisseur (en centimètres) = 15,75 centimètres

Pour obtenir la résistance thermique souhaitée, on peut ici poser environ 16 centimètres d’isolant.

Calcul de l’épaisseur de laine de roche

Pour ce second exemple appuyons-nous sur une isolation extérieure à la laine de roche, dont la conductivité thermique est de 0,038 W/m.K. Ici, nous cherchons à atteindre une résistance thermique de 4 m2.K/W.

Le calcul de l’épaisseur se fait comme suit :

  • Épaisseur (en mètres) = 0,038 * 4
  • Épaisseur (en mètres) = 0,0152
  • Épaisseur (en centimètres) = 15,2 centimètres

Pour obtenir une résistance thermique de 4 m2.K/W, il faut ici utiliser un peu plus de 15 centimètres d’isolant.

Exemple de calcul de l’épaisseur de fibre de bois

Enfin, prenons l’exemple d’une ITE à la fibre de bois, dont la conductivité thermique est de 0,037 W/m.K. Pour ce projet, nous cherchons à obtenir une résistance thermique de 5 m2.K/W, ce qui offrira une isolation optimale.

Le calcul de l’épaisseur de fibre de bois se fait comme suit :

  • Épaisseur (en mètres) = 0,037 * 5
  • Épaisseur (en mètres) = 0,0185
  • Épaisseur (en centimètres) = 18,5 centimètres

Du fait des hautes exigences et de la conductivité thermique du matériau, ce cas de figure exigera une épaisseur de 18,5 centimètres. N’hésitez pas à parcourir notre dossier sur l’épaisseur de fibre de bois en ITE pour plus d’exemples sur ce matériau écologique.

Vous en savez désormais plus sur le calcul de l’épaisseur d’une ITE. Notre meilleur conseil reste de confier vos travaux d’isolation à une entreprise spécialisée.

Si vous le souhaitez, DSD Rénov réalise tous types de projets d’isolation par l’extérieur à Paris et en Île-de-France. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement en région parisienne.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.