Bardage claire voie horizontal : tout savoir

Bardage claire-voie horizontal

Le bardage claire voie horizontal est un excellent choix si vous êtes à la recherche d’un bardage extérieur moderne et tendance. Il reste néanmoins utile de bien s’informer sur le choix de son bardage de maison. Notre société de pose de bardage vous explique tout ce qu’il faut savoir avant la pose d’un bardage horizontal claire-voie.

Bardage claire voie horizontal : guide pratique

Avant d’aller plus loin sur le sujet, rappelons en quoi consiste un bardage claire-voie horizontal.

Qu’est-ce qu’un bardage claire voie horizontal ?

Pour rappel, le bardage claire voie est un bardage ajouré, c’est-à-dire qui laisse un léger écart entre chaque lame de bardage.

Cette technique permet de donner naissance à une façade moderne et esthétique. L’écart entre chaque lame permet en effet de créer un motif géométrique qui harmonise et modernise la façade d’une maison ou d’un immeuble.

Comme son nom l’indique, le bardage claire voie horizontal est un bardage ajouré dont les lames sont posées horizontalement par rapport au sol. Ce revêtement de façade moderne a tendance à donner plus de volume à une maison.

Bardage ajouré horizontal

Le bardage claire voie horizontal est apprécié pour son côté moderne et esthétique.

Bardage claire voie : horizontal ou vertical ?

Un bardage ajouré peut être posé de manière horizontale (parallèlement au sol) ou verticale (perpendiculairement au sol). Le choix du sens de pose dépend avant tout d’un critère esthétique :

  • Un bardage vertical va donner une impression de hauteur et allonger la façade. Il permet ainsi d’alléger le mur extérieur, en donnant une impression plus aérienne.
  • Le bardage horizontal va alourdir la façade, et lui donner un aspect plus massif et plus résistant.

D’un point de vue technique, le bardage claire voie vertical est le plus recommandé, car la position des lames facilite l’écoulement des eaux de pluie. Au contraire, le bardage ajouré horizontal représente un défi d’étanchéité, car il faut éviter que l’eau ne stagne entre les lames.

Néanmoins, certains propriétaires préfèrent le sens de pose horizontal, car il peut offrir une apparence plus moderne. Il est aussi parfois considéré comme plus harmonieux sur une maison de plain-pied, ou sur les bâtiments avec toiture-terrasse.

En tant qu’entreprise de pose de bardage en Île-de-France, nous ne conseillons donc la pose horizontale que s’il s’agit d’un critère indispensable pour le propriétaire. Si le sens de pose n’a pas d’importance pour vous, privilégiez le bardage vertical.

Bardage claire voie horizontal ou vertical

Le bardage claire voie peut être posée dans les deux sens, mais le bardage vertical reste l’option la plus recommandée.

Demandez gratuitement un devis de bardage en Île-de-France

Comment choisir son bardage claire voie horizontal ?

Si vous optez pour le sens de pose horizontal dans votre bardage ajouré, il est important de choisir votre revêtement de façade en conséquence.

En premier lieu, notons que toutes les lames de bardage ne sont pas forcément conçues pour une pose horizontale. Vérifiez toujours auprès du constructeur que le bardage qui vous intéresse supporte une pose horizontale.

Par la suite, différents éléments doivent orienter votre choix de bardage :

  • Quel matériau de bardage ? Le simple fait de choisir un bardage ajouré va généralement limiter vos choix en matière de matériau. La plupart des bardages claire voie sont en bois, ou en composite (mélange de plastique et de fibre de bois). Le composite est moins écologique, mais nettement plus résistant et facile d’entretien. C’est la solution que nous aurions tendance à conseiller pour ce sens de pose, même si le bois reste tout à fait admis.
  • Aspect du bardage : la couleur d’un bardage claire voie varie en fonction de l’essence de bois ou du matériau utilisé. N’oubliez jamais que les bois européens vont griser naturellement, et donc perdre leur couleur (sauf si vous les traitez  chaque année, voire tous les deux ans).
  • Entretien du bardage : si vous cherchez un bardage sans entretien, il faut soit opter pour du composite, soit pour l’utilisation de bois exotique (comme le padouk). Les bois européens vont en effet exiger un entretien régulier, tous les 5 ans au minimum, voire plus régulièrement si vous souhaitez les vernir, pour qu’ils conservent leur couleur.
  • Claire voie ou faux claire voie : pour une pose horizontale, qui sous-entend certains défis d’étanchéité, nous ne saurions que trop conseiller l’utilisation d’un bardage faux claire voie. Ce dernier va imiter l’apparence du claire voie, mais recouvrir la totalité de la façade. Il sera néanmoins un peu plus coûteux.
  • Budget : naturellement, le prix du bardage peut jouer dans votre choix. Dans tous les cas, le bardage ajouré sera plus cher qu’un bardage clin. En entrée de gamme, vous trouverez les bardages en sapin. Nous vous conseillons de préférence un bois noble, comme le châtaignier ou le chêne. Les bardages les plus coûteux seront le faux claire voie, les bardages en bois exotiques et les bardages composites de qualité.

Naturellement, le choix d’un bardage doit s’adapter à vos goûts et aux spécificités du projet. De notre côté, nous conseillerions davantage des lames en bois composite, ou la solution du faux claire-voie, pour le choix d’une pose horizontale.
Faites estimer le prix de pose d’un bardage en région parisienne

Réussir la pose d’un bardage claire voie horizontal

Dire que le sens de pose d’un bardage ajouré n’a aucun impact sur son installation serait une véritable erreur ! Bien évidemment, choisir un bardage horizontal aura forcément un impact sur la mise en œuvre. Comme nous le disions plus haut, le bardage claire voie horizontal est plus technique à installer que le bardage vertical.

Il faut faire très attention au type de bardage installé, et accorder une importance toute particulière à la qualité de pose :

  • Avant la pose d’un bardage, le mur doit être rénové et étanchéifié. On utilise assez souvent un pare-pluie (obligatoire dans certains cas), qui va permettre d’assurer l’étanchéité du support.
  • Un bardage horizontal repose sur un réseau de tasseaux posés de manière verticale. L’écart entre deux tasseaux dépend du modèle de bardage choisi. Cet écart entre les tasseaux, de même qu’un vide situé en haut et en bas du mur, va permettre la ventilation du bardage claire voie.
  • Attention à bien orienter le profil des lames, qui sont conçues de telle manière à faciliter l’évacuation des eaux de pluie (le profil n’est pas plane, mais incliné).
  • L’écart maximal entre deux rangées de lames est de 1 cm. Sur du bardage ajouré, il est essentiel que cet écart soit toujours le même, sous peine de rendre la façade peu esthétique. Mieux vaut utiliser des cales entre les rangées, pour servir de gabarit.
  • Sur un bardage bois, il est essentiel de traiter le bois au niveau des coupes. En effet, un bardage traité ne sera pas protégé lors de la découpe. Vous devez donc vous assurer que les découpes ne représentent pas un défaut lors de la pose.
  • Tous les angles et points singuliers de la façade doivent être traités spécifiquement, notamment avec l’utilisation de cornières sur les angles de la façade.
  • Comme tout bardage extérieur, vous devez maintenir un espace d’au moins 20 centimètres au pied du mur, pour éviter les problèmes d’humidité et garantir la ventilation de la façade. De même, prévoyez un espace minimal de 5 cm en haut de la façade.
  • En bas et en haut du bardage, il faut installer des grilles anti-rongeurs.

Notre meilleur conseil est de faire appel à une entreprise de bardage extérieur. Il faut garder à l’esprit qu’un bardage ajouré horizontal reste particulièrement technique.

Mal réalisé, il va forcément souffrir de défauts et d’une faible durée de vie. Par ailleurs, un installateur de bardage peut vous conseiller sur le choix du meilleur modèle. Certains bardages horizontaux ne seront en effet pas adaptés aux projets les plus complexes.

À savoir : si vous avez besoin d’une entreprise de bardage extérieur en Île-de-France, sachez que nous intervenons à Paris et dans toute la région parisienne. Contactez-nous dès à présent pour un devis gratuit et sans engagement.
Confiez-nous votre projet de bardage à Paris et en Île-de-France

Quel est le tarif de pose d’un bardage claire voie ?

Pour conclure sur le sujet, il nous paraît intéressant d’évoquer le prix d’un bardage extérieur en claire-voie. Une chose à savoir : les bardages claire-voie sont généralement plus coûteux que les bardages clins. Leur pose est en effet plus technique, et nécessite donc plus de temps. Attention : les bardages en faux claire voie ne sont pas une solution moins coûteuse. Au contraire, ils sont généralement plus chers que les bardages claire voie !

Du côté des tarifs, on estime que le prix de pose des bardages claire voie en rénovation se situe entre 170 et 300 euros par mètre carré. Rénover une façade de 90 mètres carrés avec cette solution coûtera ainsi entre 15 300 et 27 000 euros TTC. Il s’agit là d’un budget complet, qui prend en compte l’ensemble des frais (nettoyage et traitement de façade, frais d’échafaudage, etc.).

Cette solution est donc clairement considérée comme un bardage haut de gamme, il est important d’en être conscient. C’est d’autant plus vrai que la pose d’un bardage horizontal se doit d’être impeccable, sous peine de souffrir de défauts d’étanchéité.

Bien entendu, seul un devis pour bardage extérieur vous permet de connaître précisément le coût de tels travaux. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez un projet de bardage claire voie ou faux claire voie en Île-de-France.

DSD Rénov peut vous accompagner dans tous vos chantiers de bardage en région parisienne. Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir un devis gratuit et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.