Joint de pierre à la chaux : tout comprendre

Joint de pierre à la chaux

Le joint de pierre à la chaux est une solution incontournable à la rénovation d’un mur en pierres. Il faut bien comprendre que le joint d’un mur en pierre nécessite de laisser le matériau respirer. Nos spécialistes de la façade ancienne vous en disent plus sur les joints de pierre à la chaux !

Joint de pierre à la chaux : le principe

Pour commencer, il convient de rappeler pourquoi la chaux est un matériau à utiliser absolument pour le rejointoiement d’un mur en pierres.

À quoi sert le joint d’un mur en pierre ?

Si vous avez une façade en pierre apparente, en meulière ou en pierre de taille, il est bon de comprendre que les joints de vos murs extérieurs sont essentiels à l’étanchéité de votre maison.

Concrètement, les joints d’un mur en pierre permettent d’éviter les infiltrations d’eau et de protéger la façade. Il faut comprendre que seules les faces de la pierre d’une façade sont étanches. Si on laissait l’eau circuler librement entre les pierres, cela créerait à coup sûr des problèmes d’humidité en intérieur.

Voilà pourquoi il est essentiel de réaliser le rejointoiement d’une façade en pierre ou en briques dont les joints sont creusés, abîmés ou effrités. Sans cela, vos murs risquent tout simplement de perdre de leur étanchéité.

Pourquoi faut-il utiliser un joint de pierre à la chaux ?

Si on parle de faire des joints de pierre à la chaux, ce n’est pas un hasard. Il faut comprendre que la pierre est un matériau de façade perspirant (tout comme la tuile de terre cuite). Cela signifie qu’elle absorbe l’humidité dans l’air et laisser le mur respirer.

Or, utiliser un joint de ciment sur un mur en pierre empêchera au matériau de respirer. L’humidité intérieure risque alors de rester piégée dans la pierre, ce qui va créer à coup sûr de la condensation et des problèmes d’humidité. Si votre mur en pierre présente des soucis importants de condensation, c’est peut-être lié à un joint non adapté.

Seul un joint réalisé à partir de chaux permet de conserver le caractère respirant du mur en pierre. Si vos murs ont été mal rénovés par le passé, il peut être conseillé de piocher les joints de manière à dégager le ciment et à le remplacer par des joints de pierre à la chaux. C’est pour cette même raison que les façades anciennes doivent absolument recevoir un enduit à la chaux, et non pas un enduit à base de ciment.
Confiez-nous votre ravalement de façade en pierre en Île-de-France

Comment faire des joints de pierre à la chaux ?

Nous vous déconseillons de réaliser vous-même le rejointoiement d’une façade. En effet, un tel chantier exige le recours à des professionnels qualifiés, pour éviter le moindre désordre. Mais vous pourriez souhaiter refaire les joints d’un mur intérieur, ou encore d’un simple muret. Dans ce cas, voici quelques conseils de réalisation d’un mortier à la chaux.

Joint de pierre à la chaux : dosage

Comme on peut l’imaginer, un rejointoyage à la chaux nécessite la réalisation d’un mortier à la chaux. Avant toute chose, n’oubliez pas que la chaux est un matériau corrosif, à manipuler avec précaution. Portez systématiquement des gants, des lunettes, un masque de protection et une tenue adaptée.

De manière générale, le dosage d’un mortier à la chaux pour joints est le suivant :

  • Un volume de chaux aérienne (solution traditionnelle) ou de chaux hydraulique NHL 3,5 (solution qui permet de sécher plus rapidement).
  • 3 volumes de sable grossier (granulométrie de 0/3 mm).

Le volume d’eau doit s’ajuster en fonction de la consistance du sable. Le mortier doit avoir une consistance de pâte assez épaisse, pas trop collante ni liquide.

Le mortier peut être enrichi d’un peu de pigments colorés. Seul un professionnel qualifié sera à même de vous assurer de la couleur exacte de votre mortier, si vous souhaitez atteindre une teinte bien particulière.

À savoir : si vous vous interrogez sur la différence entre la chaux aérienne ou hydraulique, n’hésitez pas à lire notre dossier sur le sujet !

Le jointoiement de pierre à la chaux

Une fois votre mortier correctement dosé et mélange, vous allez pouvoir procéder aux travaux.

Rejointoyer un mur en pierre reste un travail de longue haleine :

  1. Il faut en premier lieu piocher les joints anciens sur une épaisseur de 2 à 3 centimètres.
  2. Par la suite, il faut dépoussiérer les joints à la brosse, puis les nettoyer à l’eau, de manière à dégager la poussière et les particules. L’humidité facilitera par ailleurs l’accrochage du mortier.
  3. Le mortier s’applique à la truelle langue de chat. On le tasse en bonne quantité, de manière à le serrer, pour éviter une fissuration ultérieure. Il est primordial que le mur soit correctement humidifié, sans quoi il risque d’absorber trop rapidement l’humidité du mortier.
  4. Après avoir laissé sécher quelques heures, brossez à l’aide d’une brosse à fil de laiton (bien douce), de manière à bien nettoyer les pierres et les joints, et à laisser le contour apparaître.

Nous rappelons que le rejointoiement d’une façade doit être confié à des professionnels. Mal réalisé, votre jointoiement peut en effet entraîner des désordres, parfois importants. C’est notamment le piochage de façade qui va exiger un savoir-faire certain.

À savoir : sachez qu’il existe des stages ou des initiations à la chaux. Avant de vous attaquer à un tel projet, il est peut-être préférable de suivre un cours spécialisé. 
Faites estimer le prix de rejointoiement d’une façade en pierre en région parisienne

Prix d’un joint de pierre à la chaux

Si vous devez réaliser le rejointoiement d’un mur en pierre, mieux vaut prévoir un certain budget, ou beaucoup de temps. Le prix de réalisation d’un mortier à la chaux reste relativement faible, mais un tel chantier nécessite beaucoup de main-d’œuvre, et s’avère donc coûteux.

À titre informatif, le prix de joint de pierre à la chaux sur une façade se situe entre 70 et 100 euros par mètre carré, en prenant en compte le prix de piochage des joints. C’est le budget à prévoir pour refaire un mur extérieur de façade. Le coût pourrait être légèrement inférieur dans le cadre d’un rejointoiement de mur intérieur.

Sur une façade ancienne, il faut par ailleurs prévoir des frais supplémentaires si certaines pierres sont anciennes ou abîmées.

Vous devez rénover le joint d’un mur en pierre ou réaliser le ravalement de pierre de taille ou de pierre meulière ? Si votre projet est situé en Île-de-France, sachez que nos façadiers spécialisés peuvent intervenir. N’hésitez pas à nous contacter pour demander une estimation gratuite et sans engagement, partout en région parisienne.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.