Chaux aérienne ou hydraulique ?

Chaux hydraulique ou aérienne ?

Faut-il choisir un chaux aérienne ou hydraulique ? Si vous vous informez sur les enduits à la chaux, vous aurez peut-être du mal à faire la différence entre les deux principaux types de chaux. Nos spécialistes de l’enduit à la chaux en Île-de-France vous expliquent comment choisir entre chaux hydraulique ou aérienne, et vous expliquent en détail les différences à connaître sur ce matériau.

Qu’est-ce que la chaux ?

Avant d’évoquer les différences entre chaux hydraulique et aérienne, il paraît utile de rappeler en quoi consiste la chaux.

La chaux est un matériau de construction très ancien, déjà utilisé il y a plusieurs millénaires. Ce matériau naturel est issu de la calcination de pierre calcaire, au même titre que le plâtre. Il peut notamment être utilisé comme liant dans des enduits et des mortiers, et permet donc de créer des maçonneries ou des revêtements muraux.

Dans la construction neuve, la chaux a peu à peu été remplacée par le ciment, à partir de la moitié du XXe siècle. Ce changement s’est fait parallèlement à l’utilisation de matériaux de construction modernes (le béton et le ciment) en lieu et place des techniques de construction anciennes (la terre cuite ou crue, le torchis ou encore la pierre).

De nos jours, la chaux reste néanmoins incontournable dans deux types de cas :

  • La rénovation des bâtiments anciens : la chaux reste essentielle sur tous les bâtiments construits avant 1950, et qui nécessitent des matériaux de construction respirants. Un enduit à la chaux reste donc indispensable lors du ravalement d’une façade ancienne.
  • La construction écologique : de plus en plus de personnes se retournent vers les modes de construction anciens et écologiques, et utilisent des murs en bois ou encore en terre crue dans leurs projets de construction ou de rénovation. L’utilisation de chaux reste alors aussi indispensable qu’il y a 5000 ans !

Pour dire les choses simplement : si vous vivez dans une maison qui n’est pas en parpaing ou en béton, il y a de fortes chances que la chaux soit nécessaire lors de vos travaux !

En tant qu’entreprise de ravalement spécialisée dans les murs anciens, nous utilisons ainsi régulièrement des enduits à la chaux pour rénover ou ravaler des façades de maison et d’immeubles anciens.

Bon à savoir : la chaux, sous forme de poudre, est un matériau toxique et irritant. Il faut donc absolument porter des protections (lunettes, masque, gants et tenue adaptée) quand on manipule de la chaux aérienne ou hydraulique.

Chaux naturelle

La chaux naturelle prend la forme d’une poudre blanche.

Confiez-nous votre ravalement à la chaux en Île-de-France

Chaux aérienne ou hydraulique : pourquoi est-ce important ?

Si vous vous informez sur la chaux, vous remarquerez assez rapidement qu’il existe deux principaux types de chaux : la chaux aérienne et la chaux hydraulique.

Pour donner la différence la plus évidente, il suffit de vous pencher sur leur nom. La chaux aérienne se durcit au contact de l’air, et la chaux hydraulique au contact de l’eau. Néanmoins, cela ne vous avance pas beaucoup plus !

Il est important de bien choisir entre chaux aérienne ou hydraulique, et ce pour différentes raisons :

  • Ces deux liants ne se comportent pas de la même manière, notamment en ce qui concerne le temps de séchage.
  • Ces enduits n’ont pas la même souplesse, et n’offrent donc pas le même niveau de détail ou de résistance.
  • Leurs usages ne sont donc pas strictement similaires, car un enduit à la chaux aérienne ne réagira pas comme un enduit à la chaux hydraulique.
  • Le choix d’un type de chaux non adapté pourrait ainsi créer des désordres (fissures, tâches, décollement de l’enduit, etc.).

Il paraît donc indispensable de bien comprendre les rôles et usages des deux principaux types de chaux.

Chaux hydraulique ou aérienne ?

Un enduit à la chaux hydraulique ne se comporte pas de la même manière qu’un enduit à la chaux aérienne.

Différence entre chaux hydraulique ou aérienne

Tâchons pour commencer de revenir plus en détail sur l’une ou l’autre des solutions qui s’offrent à vous pour vos travaux.

Qu’est-ce que la chaux aérienne ?

La chaux aérienne est souvent considérée comme la solution pour une utilisation d’intérieur. La chaux aérienne est issue des calcaires les plus purs. C’est également la plus souple et celle qui permet de réaliser le plus de détails.

Comme son nom l’indique, la chaux aérienne durcit au contact de l’air. Un mortier à la chaux aérienne ne va ainsi durcir que lorsqu’il est posé sur la façade, et peut être conservé très longtemps s’il est stocké dans un contenant fermé. Long à sécher (au moins 10 heures de prise en surface), un enduit à la chaux aérienne est souple et plus technique à réaliser. Il s’avère donc peu conseillé pour des enduits épais, sauf dans certains cas.

Concrètement, la chaux aérienne sera avant tout adaptée pour les usages suivants :

  • Tous types d’enduits intérieurs, car le long temps de séchage ne pose pas de problème en intérieur (sauf en milieu humide).
  • Enduit de finition pour une façade, car la couche de finition est peu épaisse, et a donc le temps de sécher, même en extérieur.
  • Tous les travaux de précisions, comme les modénatures ou décors de façade.
  • Dans les laits de chaux et pour des usages décoratifs.

Contrairement à ce qu’on lit parfois, la chaux aérienne peut être utilisée dans un enduit extérieur. On l’utilise de préférence comme enduit de finition (à savoir la dernière couche d’enduit, mais aussi la plus fine). Les professionnels qualifiés peuvent également utiliser la chaux aérienne pour un corps d’enduit, car la souplesse de cette dernière limite les risques de fissures.

Sur le marché, la chaux aérienne est marquée par le sigle CL 90 (parfois CL 80 ou CL 70).

Chaux aérienne

La chaux aérienne est très utilisée dans les travaux de finition et de détail (par exemple les modénatures de façade).

Qu’est-ce que la chaux hydraulique ?

La chaux hydraulique est une chaux moins pure, qui contient une plus grosse part d’éléments hydrauliques (argile, fer, et/ou silice). Cette composition change le comportement de la chaux.

La chaux hydraulique va durcir au contact de l’eau, même si son séchage à cœur se fait également au contact de l’air. Quand on réalise un mortier à la chaux, ce dernier va sécher plus rapidement, et se comporter davantage comme un enduit au ciment. Il s’agit d’un belle qualité du point de vue technique, car on a très souvent besoin d’une prise rapide (notamment en extérieur). Par ailleurs, la chaux hydraulique se comporte mieux en présence d’humidité.

Ainsi, la chaux hydraulique sera adaptée pour les usages suivants :

  • Tous types d’enduits extérieurs sur façade ancienne ou respirante,
  • Réalisation d’enduits intérieurs dans les pièces humides (cave, salle de bain, cuisine).

On notera que la chaux hydraulique est plus dure. Plus elle contient de charges hydrauliques, et plus elle est dure et sèche rapidement.

Sur le marché, les chaux hydrauliques sont marquées par le sigle NHL, suivi d’un numéro qui indique la quantité de charges hydrauliques. La chaux NHL 3,5 est la plus universelle.

À savoir : attention à toute « chaux hydraulique » dont le sigle serait suivi par un Z. Cette lettre Z indique la présence de ciment dans la préparation. Il ne s’agit donc pas d’une « vraie » chaux. Les mortiers bâtards (mélange de ciment et de chaux) doivent être utilisés sur les murs en parpaings ou en béton, mais ne sont pas adaptés sur des murs anciens.  
Demandez gratuitement un devis d’enduit à la chaux en région parisienne

Utilisation des différents types de chaux

Pour vous résumer simplement la différence entre chaux aérienne et chaux hydraulique, le tableau suivant vous indique quelles utilisations pour chaque solution disponible sur le marché :

Type de chaux Utilisations
CL 90 (chaux aérienne) Enduit de finition et modénatures (extérieur)
Enduits intérieurs dans les pièces de vie,
Laits de chaux et décors.
NHL 2 (chaux hydraulique) Enduit extérieur sur mur en terre (pisé)
NHL 3,5 (chaux hydraulique) Enduit de façade
Enduits intérieurs en pièce humide
NHL 3,5-X (mortier bâtard) Gobetis sur murs en béton ou parpaing.

 

On notera qu’il existe une chaux hydraulique NHL 5, qui est la plus dure et la plus rapide à prendre. On l’utilise essentiellement pour la réalisation de dalles et de chapes, grâce à sa grande résistance mécanique.
Faites estimer le prix d’un enduit à la chaux extérieur en Île-de-France

Enduit extérieur : chaux aérienne ou hydraulique ?

Pour conclure sur le sujet, il nous paraît intéressant de revenir sur l’enduit extérieur. En tant qu’entreprise de ravalement en Île-de-France, il faut dire qu’il s’agit de notre spécialité !

Rappel sur la réalisation d’un enduit à la chaux

Pour rappel, un enduit à la chaux traditionnel est composé de 3 couches successives :

  • Le gobetis, une couche relativement fine, qui va permettre l’accroche des couches suivantes. On parle aussi de couche d’accroche.
  • Le corps d’enduit, qui est la couche la plus épaisse et qui permet de protéger durablement la façade, tout en égalisant les murs.
  • Et enfin la couche de finition, qui est la couche la plus fine et va donner son apparence finale à la façade.

Cela vaut aussi bien sur un enduit intérieur qu’extérieur.

Quelle chaux pour un enduit extérieur ?

Il est bon de comprendre que les deux types de chaux peuvent être utilisés en enduit extérieur, mais pas strictement pour les mêmes usages :

  • Un enduit à la chaux hydraulique extérieur est globalement plus adapté pour le gobetis et le corps d’enduit. En couche de finition, il est plus susceptible d’être à l’origine de fissures, car moins souple que les enduits à la chaux aérienne.
  • Un enduit extérieur à la chaux aérienne sera particulièrement adapté pour la réalisation d’une couche de finition ou d’un micromortier. Néanmoins, il existe également des corps d’enduit à la chaux aérienne. Ces derniers sont notamment utilisés sur certaines façades anciennes et patrimoniales.

Sur un projet de construction écologique ou en autoconstruction, on aura donc plus souvent tendance à utiliser un enduit à la chaux hydraulique. En revanche, l’enduit à la chaux aérienne peut être utilisé par les professionnels lors de la restauration de façade, y compris en corps d’enduit. La chaux aérienne reste quoi qu’il en soit essentielle pour tous les travaux de décors et de finitions.

Notez que notre entreprise, DSD Rénov, peut réaliser pour vous tous types de ravalement à la chaux en Île-de-France. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement.

Qu’est-ce que la chaux ?

Avant d’évoquer les différences entre chaux hydraulique et aérienne, il paraît utile de rappeler en quoi consiste la chaux.

La chaux est un matériau de construction très ancien, déjà utilisé il y a plusieurs millénaires. Ce matériau naturel est issu de la calcination de pierre calcaire, au même titre que le plâtre. Il peut notamment être utilisé comme liant dans des enduits et des mortiers, et permet donc de créer des maçonneries ou des revêtements muraux.

Dans la construction neuve, la chaux a peu à peu été remplacée par le ciment, à partir de la moitié du XXe siècle. Ce changement s’est fait parallèlement à l’utilisation de matériaux de construction modernes (le béton et le ciment) en lieu et place des techniques de construction anciennes (la terre cuite ou crue, le torchis ou encore la pierre).

De nos jours, la chaux reste néanmoins incontournable dans deux types de cas :

  • La rénovation des bâtiments anciens : la chaux reste essentielle sur tous les bâtiments construits avant 1950, et qui nécessitent des matériaux de construction respirants. Un enduit à la chaux reste donc indispensable lors du ravalement d’une façade ancienne.
  • La construction écologique : de plus en plus de personnes se retournent vers les modes de construction anciens et écologiques, et utilisent des murs en bois ou encore en terre crue dans leurs projets de construction ou de rénovation. L’utilisation de chaux reste alors aussi indispensable qu’il y a 5000 ans !

Pour dire les choses simplement : si vous vivez dans une maison qui n’est pas en parpaing ou en béton, il y a de fortes chances que la chaux soit nécessaire lors de vos travaux !

En tant qu’entreprise de ravalement spécialisée dans les murs anciens, nous utilisons ainsi régulièrement des enduits à la chaux pour rénover ou ravaler des façades de maison et d’immeubles anciens.

Bon à savoir : la chaux, sous forme de poudre, est un matériau toxique et irritant. Il faut donc absolument porter des protections (lunettes, masque, gants et tenue adaptée) quand on manipule de la chaux aérienne ou hydraulique.

Chaux naturelle

La chaux naturelle prend la forme d’une poudre blanche.

Confiez-nous votre ravalement à la chaux en Île-de-France

Chaux aérienne ou hydraulique : pourquoi est-ce important ?

Si vous vous informez sur la chaux, vous remarquez assez rapidement qu’il existe deux principaux types de chaux : la chaux aérienne et la chaux hydraulique.

Pour donner la différence la plus évidente, il suffit de vous pencher sur leur nom. La chaux aérienne se durcit au contact de l’air, et la chaux hydraulique au contact de l’eau. Néanmoins, cela ne vous avance pas beaucoup plus !

Il est important de bien choisir entre chaux aérienne ou hydraulique pour différentes raisons :

  • Ces deux liants ne se comportent pas de la même manière, notamment en ce qui concerne le temps de séchage.
  • Ces enduits n’ont pas la même souplesse, et n’offrent donc pas le même niveau de détail.
  • Leurs usages ne sont donc pas strictement similaires, car un enduit à la chaux aérienne ne réagira pas comme un enduit à la chaux hydraulique.
  • Le choix d’un type de chaux non adapté pourrait ainsi créer des désordres (fissures, tâches, décollement de l’enduit, etc.).

Il paraît donc indispensable de bien comprendre les rôles et usages des deux principaux types de chaux.

Chaux hydraulique ou aérienne ?

Un enduit à la chaux hydraulique ne se comporte pas de la même manière qu’un enduit à la chaux aérienne.

Différence entre chaux hydraulique ou aérienne

Tâchons pour commencer de revenir plus en détail sur l’une ou l’autre des solutions qui s’offrent à vous pour vos travaux.

Qu’est-ce que la chaux aérienne ?

La chaux aérienne est souvent considérée comme la solution pour une utilisation d’intérieur, ce qui n’est pas strictement exact. La chaux aérienne est issue des calcaires les plus purs. C’est également la plus souple et celle qui permet de réaliser le plus de détails.

Comme son nom l’indique, la chaux aérienne durcit au contact de l’air. Un mortier à la chaux aérienne ne va ainsi durcir que lorsqu’il est posé sur la façade, et peut être conservé très longtemps s’il est stocké dans un contenant fermé. Long à sécher (au moins 10 heures de prise en surface), un enduit à la chaux aérienne est souple et plus facile à réaliser, mais s’avère peu conseillé pour des enduits épais.

Concrètement, la chaux aérienne sera adaptée pour les usages suivants :

  • Tous types d’enduits intérieurs, car le long temps de séchage ne pose pas de problème en intérieur (sauf en milieu humide).
  • Enduit de finition pour une façade, car la couche de finition est peu épaisse, et a donc le temps de sécher, même en extérieur.
  • Dans les laits de chaux et pour des usages décoratifs.

Contrairement à ce qu’on lit parfois, la chaux aérienne peut être utilisée dans un enduit extérieur. On l’utilise de préférence comme enduit de finition (à savoir la dernière couche d’enduit, mais aussi la plus fine). Les professionnels qualifiés peuvent notamment utiliser la chaux aérienne, y compris pour un corps d’enduit.

Sur le marché, la chaux aérienne est marquée par le sigle CL 90.

Chaux aérienne

La chaux aérienne est très utilisée dans les travaux de finition et de détail (par exemple les modénatures de façade).

Qu’est-ce que la chaux hydraulique ?

La chaux hydraulique est une chaux moins pure, qui contient une plus grosse part d’éléments hydrauliques (argile, fer, et/ou silice). Cette composition change le comportement de la chaux.

La chaux hydraulique va durcir au contact de l’eau, même si son séchage à cœur se fait également au contact de l’air. Quand on réalise un mortier à la chaux, ce dernier va très rapidement sécher, ce qui nécessite donc une mise en œuvre rapide. Ce qui est un défaut du point de vue de la pose est une qualité du point de vue technique, car on a très souvent besoin d’une prise rapide (notamment en extérieur). Par ailleurs, la chaux hydraulique se comporte mieux en présence d’humidité.

Ainsi, la chaux hydraulique sera adaptée pour les usages suivants :

  • Tous types d’enduits extérieurs sur façade ancienne,
  • Réalisation d’enduits intérieurs dans les pièces humides (cave, salle de bain, cuisine).

On notera que la chaux hydraulique est plus dure. Plus elle contient de charges hydrauliques, et plus elle est dure et sèche rapidement.

Sur le marché, les chaux hydrauliques sont marquées par le sigle NHL, suivi d’un numéro qui indique la quantité de charges hydrauliques. La chaux NHL 3,5 est la plus universelle.

À savoir : attention à toute « chaux hydraulique » dont le sigle serait suivi par un Z. Cette lettre Z indique la présence de ciment dans la préparation. Il ne s’agit donc pas d’une « vraie » chaux. Les mortiers bâtards (mélange de ciment et de chaux) doivent être utilisés sur les murs en parpaings ou en béton, mais ne sont pas adaptés sur des murs anciens.  
Demandez gratuitement un devis d’enduit à la chaux en région parisienne

Utilisation des différents types de chaux

Pour vous résumer simplement la différence entre chaux aérienne et chaux hydraulique, le tableau suivant vous indique quelles utilisations pour chaque solution disponible sur le marché :

Type de chaux Utilisations
CL 90 (chaux aérienne) Enduit de finition et modénatures (extérieur)
Enduits intérieurs dans les pièces de vie,
Laits de chaux et décors.
NHL 2 (chaux hydraulique) Enduit extérieur sur mur en terre (pisé)
NHL 3,5 (chaux hydraulique) Enduit de façade
Enduits intérieurs en pièce humide
NHL 3,5-X (mortier bâtard) Gobetis sur murs en béton ou parpaing.

On notera qu’il existe une chaux hydraulique NHL 5, qui est la plus dure et la plus rapide à prendre. On l’utilise essentiellement pour la réalisation de dalles et de chapes, grâce à sa grande résistance.
Faites estimer le prix d’un enduit à la chaux extérieur en Île-de-France

Enduit extérieur : chaux aérienne ou hydraulique ?

Pour conclure sur le sujet, il nous paraît intéressant de revenir sur l’enduit extérieur. En tant qu’entreprise de ravalement en Île-de-France, il faut dire qu’il s’agit de notre spécialité !

Rappel sur la réalisation d’un enduit à la chaux

Pour rappel, un enduit à la chaux traditionnel est composé de 3 couches successives :

  • Le gobetis, une couche relativement fine, qui va permettre l’accroche des couches suivantes. On parle aussi de couche d’accroche.
  • Le corps d’enduit, qui est la couche la plus épaisse et qui permet de protéger durablement la façade, tout en égalisant les murs.
  • Et enfin la couche de finition, qui est la couche la plus fine et va donner son apparence finale à la façade.

Cela vaut aussi bien sur un enduit intérieur qu’extérieur.

Quelle chaux pour un enduit extérieur ?

Il est bon de comprendre que les deux types de chaux peuvent être utilisés en enduit extérieur, mais pas strictement pour les mêmes usages :

  • Un enduit à la chaux hydraulique extérieur est globalement plus adapté pour le gobetis et le corps d’enduit. En couche de finition, il est plus susceptible d’être à l’origine de fissures, car moins souple que les enduits à la chaux aérienne.
  • Un enduit extérieur à la chaux aérienne sera particulièrement adapté pour la réalisation d’une couche de finition ou d’un micromortier. Néanmoins, il existe également des corps d’enduit à la chaux aérienne. Ces derniers sont notamment utilisés sur certaines façades anciennes et patrimoniales.

Sur un projet de construction écologique ou en autoconstruction, on aura donc plus souvent tendance à utiliser un enduit à la chaux hydraulique. En revanche, l’enduit à la chaux aérienne peut être utilisé par les professionnels lors de la restauration de façade, y compris en corps d’enduit. La chaux aérienne reste quoi qu’il en soit essentielle pour tous les travaux de décors et de finitions.

Notez que notre entreprise, DSD Rénov, peut réaliser pour vous tous types de ravalement à la chaux en Île-de-France. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.