Toit végétalisé : avantages et inconvénients

Avantages et inconvénients d'un toit végétalisé

Le toit végétal est une couverture de toit bien spécifique, et assez coûteuse. Ainsi, il est essentiel de bien s’informer avant la pose d’une toiture végétalisée. Notre entreprise de toiture végétalisée en Île-de-France peut justement vous informer de manière détaillée sur cette solution d’étanchéité de toiture. Si vous vous intéressez aux toits verts et à leurs caractéristiques, nous vous proposons de revenir en détail sur les avantages et les inconvénients d’un toit végétalisé.

Qu’est-ce qu’un toit vert ?

Le toit végétalisé, aussi appelé toit végétal ou encore toit vert, est une couverture de toit recouverte de végétation. On retrouve ce type de couverture dans certains projets d’étanchéité d’une toiture-terrasse.

Le toit végétalisé est conçu comme suit :

  1. L’élément porteur du toit est protégé par un pare-vapeur, qui empêche la formation de condensation et protège la couverture.
  2. Au-dessus du pare-vapeur, on retrouve une isolation de toiture par l’extérieur, une isolation incontournable pour tout projet de toiture plate.
  3. Un système d’étanchéité est posé par-dessus l’isolant. Il est spécifiquement conçu pour résister aux racines.
  4. Un système de drainage est positionné par-dessus l’étanchéité. Il permet de capter et de rediriger les eaux de pluie.
  5. Un filtre est positionné au-dessus du drainage, pour filtrer les particules contenues dans la terre.
  6. Un substrat recouvre la totalité de la couverture. C’est lui qui va permettre de planter et de faire pousser la végétation.
  7. La toiture est enfin finalisée par une couche de végétaux, qui participent à l’isolation et à la beauté d’une toiture végétalisée.

Les toitures vertes sont de plus en plus populaires, notamment sur les constructions neuves, car elles permettent d’apporter de la verdure en plein cœur de ville. Leur caractère écologique n’est par ailleurs plus à prouver.

Mais comme toute solution de revêtement de toiture, il parait essentiel de bien s’informer sur le toit végétalisé avant de se laisser tenter par une telle installation.
Schéma de toiture végétalisée
Faites estimer gratuitement le prix d’une toiture végétalisée en Île-de-France

Toit végétalisé : avantages inconvénients

S’il est important de s’informer en détail sur le toit vert, c’est bien parce qu’il s’agit d’une couverture de toit très spécifique. Avant la pose d’une toiture végétalisée, il est essentiel de se renseigner sur les avantages, certes, mais aussi sur les défauts de cette toiture isolante et écologique.

Avantages de la toiture végétalisée

De nombreuses communes mettent en place des plans de végétalisation des toitures-terrasses, par souci écologique. Et pour cause, le toit végétalisé est clairement la couverture la plus écologique qui soit sur le marché. Il faut dire que c’est un toit qui profite de nombreux atouts.

Comme nous allons le voir, les avantages de la toiture végétalisée sont nombreux :

  • Une excellente isolation thermique : la toiture végétalisée crée à elle seule une couche d’isolation thermique complémentaire, qui permet d’offrir une excellente isolation thermique au bâtiment. Quand on sait que jusqu’à 30 % des déperditions thermiques se font par le toit, c’est un atout non négligeable.
  • Une isolation acoustique efficace : les végétaux et le substrat sont également très efficaces pour étouffer les bruits aériens, ce qui permet ainsi d’offrir une excellente isolation acoustique des bruits de circulation ou des bruits aériens.
  • Un meilleur confort d’été : la présence de végétation sur un toit plat permet de conserver au mieux la fraîcheur dans un bâtiment, ce qui améliore considérablement le confort d’été en comparaison avec une isolation plus traditionnelle. Ces toitures reflètent par ailleurs moins la chaleur que le béton, et peuvent donc rendre le climat d’une ville plus agréable.
  • Une toiture écologique : le toit végétal est extrêmement écologique, puisqu’il permet de réduire la pollution tout en facilitant la biodiversité. Cette toiture va en effet réduire les émissions de CO2 et attirer les insectes et les animaux qui participent à la biodiversité locale.
  • Un air plus sain : la présence d’une toiture végétale permet d’assainir l’air autour d’une maison en filtrant certaines particules néfastes. À l’échelle d’une ville, la multiplicité des toits végétaux peut clairement avoir un impact sur l’air.
  • Une gestion des eaux de pluie : le toit végétal permet d’absorber les eaux de pluie (voire parfois de stocker l’eau de pluie). Son utilisation permet de limiter les eaux stagnantes, ce qui évite des infiltrations d’eau ou des problèmes d’humidité dans la maison.
  • Une toiture esthétique : alors que l’étanchéité bitumeuse se contente de créer une toiture grise et peu esthétique, le toit végétal crée un poumon de verdure sur votre maison, et valorise parfaitement votre toiture plate.
  • Une durée de vie plus longue : la durée de vie d’un toit végétal se situe autour de 40 ans, contre 20 à 30 ans pour une toiture plate traditionnelle. La végétation et le substrat permettent en effet de protéger le système d’étanchéité, ce qui vous garantit une toiture durable.

Le toit végétalisé offre un vrai atout pour une construction, en particularité à l’échelle d’un immeuble en copropriété. Néanmoins, il faut admettre que les plans de végétalisation des villes françaises se font encore rares, et que cette couverture de toit est encore finalement assez peu répandue dans l’hexagone.
Demandez gratuitement un devis pour toiture verte en région parisienne

Inconvénient d’un toit végétalisé

Les avantages d’un toit vert sont particulièrement intéressants… mais aucune solution de couverture n’est idéale ! Avant de vous décider, il parait essentiel de vous pencher également sur les défauts du toit végétalisé.

En premier lieu, rappelons que le toit végétal nécessite une toiture plate dans la majeure partie des cas, ce qui fait qu’il ne sera pas forcément adapté à tous types d’architecture. En dehors de ce détail, on distingue trois principaux inconvénients à la toiture végétalisée :

  • Un coût élevé : le prix d’une toiture végétalisée est élevé. Comptez en moyenne 450 à 500 euros par mètre carré (en comprenant le système d’étanchéité). Cela en fait tout simplement l’une des couvertures de toit les plus chères, y compris au-delà du prix de l’ardoise naturelle ou du zinc, qui sont déjà des solutions haut de gamme.
  • Un entretien complexe : par ailleurs, il est conseillé de faire réaliser un entretien annuel pour une toiture végétalisée, ainsi qu’une vérification décennale de l’étanchéité et de la pousse de la couverture. Le coût d’entretien d’un toit vert est donc également plus élevé que le prix d’une toiture-terrasse traditionnelle.
  • Un poids élevé : du fait du poids du substrat, le toit végétalisé est lourd à supporter pour un bâtiment. Si vous êtes à la recherche d’une étanchéité légère, ce n’est clairement pas la couverture à privilégier. En conséquence, il arrive que le toit végétalisé ne soit pas adapté à certains bâtiments.

Si vous envisagez la pose d’une toiture végétalisée, il est donc bon de comprendre que cela aura un impact certain sur le prix de la toiture, mais aussi sur son entretien. En contrepartie, vous bénéficierez de la toiture la plus écologique qui soit, et vous profiterez d’un système d’étanchéité plus durable et plus résistant.

Existe-t-il des aides pour la pose d’un toit végétalisé ?

Malgré son caractère écologique, la toiture végétalisée n’est pas forcément couverte par les principales aides à la rénovation énergétique. Contrairement à l’isolation par l’extérieur, elle ne sera donc pas couverte par des aides comme MaPrimeRénov ou encore les certificats d’Économie d’Énergie (CEE).

En revanche, du fait de son caractère écologique, certaines régions ou certaines communes proposent des aides financières pour la végétalisation d’une toiture. Dans un projet de rénovation de toit plat, certaines de ses aides peuvent même se cumuler avec celles liées à l’isolation d’une toiture. Mais le financement ne permettra jamais de couvrir la totalité des frais d’une toiture végétale. Considérez donc toujours la toiture verte comme une solution coûteuse.

Les aides et financements dépendent notamment des plans de végétalisation de la ville. N’hésitez pas à consulter votre mairie pour savoir si vous êtes en mesure de recevoir des subventions pour végétaliser un toit.

Devis pour toit végétalisé en Île-de-France

Si vous cherchez à faire installer un toit végétalisé en Île-de-France, sachez que notre entreprise d’étanchéité de toiture-terrasse peut vous accompagner dans tous vos projets de toiture verte en région parisienne.

Nos couvreurs étancheurs sont en mesure de réaliser tous types de systèmes d’étanchéité et de toitures végétalisées. Nous pouvons ainsi notamment réaliser un toit végétal extensif, semi-intensif ou encore intensif. Nous pouvons également vous conseiller dans le choix et dans la mise en oeuvre de votre système d’étanchéité et d’isolation d’un toit plat.

Tous nos projets de toit végétalisé débutent par la réalisation d’un devis de toit vert gratuit et sans engagement. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou à remplir notre formulaire. L’un de nos experts interviendra gratuitement pour diagnostiquer votre toiture plate et vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

    Devis d'étanchéité gratuit en Île-de-France

    Détaillez-nous tous vos besoins d'étanchéité et de toiture terrasse en région parisienne. Notre équipe vous répond sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.