Maladie de la pierre de taille : les pathologies d’une façade en pierre

Maladie pierre de taille

La pierre de taille est un revêtement de façade solide et dont la durée de vie peut dépasser les siècles. Néanmoins, elle n’est pas éternelle pour autant, et nécessite d’être entretenue régulièrement, et dans les règles de l’art. On parle de « maladie de la pierre » pour désigner les principales pathologies qui peuvent affecter une façade en pierre. Notre entreprise de ravalement en Île-de-France vous en dit plus sur les maladies de la pierre de taille, et vous explique comment les traiter ou les éviter.

Qu’est-ce que la maladie de la pierre ?

Au moment de réaliser le ravalement de pierre de taille ou son entretien, il est intéressant de s’informer sur les différentes pathologies de  ce type de façades. L’une des plus fréquentes est ce qu’on appelle la maladie de la pierre.

Ce désordre de façade est généralement déclenché par des réactions chimiques entre l’eau et la pierre de façade. La maladie de la pierre peut s’avérer plus ou moins grave, en fonction de sa nature et de ses manifestations. Dans les cas les plus bénins, elle va entraîner avant tout une dégradation esthétique. Dans les cas les plus importants, la maladie de la pierre peut affaiblir la structure d’une façade, voire d’un bâtiment.

Cette page vous présente plus en détail les principales pathologies qui peuvent toucher une façade en pierre, et vous explique en détail comment protéger des murs en pierre de taille.

Maladies de la pierre de taille
Demandez un devis pour la restauration d’une façade en pierre en Île-de-France

Les différentes maladies de la pierre de taille

Il est important de comprendre que, comme tous les matériaux de construction anciens, la pierre de taille doit recevoir une attention toute particulière lors de sa rénovation ou de sa restauration. Un bâtiment en pierre mal rénové ou mal entretenu souffrira très souvent de problèmes d’infiltrations d’eau, qui peuvent être à l’origine des maladies de la pierre, mais aussi d’autres pathologies liées à l’humidité (moisissures, champignons, etc.).

Le terme « maladie de la pierre » est bien entendu une appellation générique, qui désigne simplement l’altération d’une façade en pierre de taille. De manière plus précise, la pierre de taille « malade » sera touchée par trois types de manifestations : la desquamation, la pulvérulence ou l’alvéolisation. Ces symptômes sur un mur en pierre de taille indiquent que le mur est attaqué ou a été attaqué par des problèmes d’humidité ou par des agressions chimiques.

La desquamation de la pierre

Une première altération de la pierre est la desquamation. Dans le monde animal, ce terme indique la perte d’écailles (ou de peau pour les mammifères). Dans le monde minéral, la desquamation de la pierre est un écaillage superficiel de la pierre, qui va progressivement perdre des plaques de quelques millimètres ou centimètres d’épaisseur.

La desquamation se traduit donc pas la formation de plaques sur une façade en pierre, qui vont peu à peu se décoller de la façade, jusqu’à tomber. Les plaques sont composées de la couche de calcin, à savoir la couche étanche et protectrice de la pierre de taille. Sous la plaque, on retrouve une couche de pierre sableuse et extrêmement poreuse.

La desquamation de la pierre doit être prise au sérieux, car les pierres qui en sont touchées vont perdre de leur étanchéité, et donc aggraver le problème sur les pierres voisines.

Desquamation d'une pierre de taille

La desquamation de la pierre de taille se traduit par la chute de plaques, plus ou moins grandes, qui révèlent le coeur de la pierre.

L’alvéolisation de la pierre

Comme son nom l’indique, l’alvéolisation est une altération de la pierre qui se traduit par la formation d’alvéoles en surface d’une pierre de parement. Il s’agit tout simplement de trous, et parfois de sillons, plus ou moins nombreux et plus ou moins profonds, qui se forment sur la surface de la pierre.

Contrairement à la desquamation, la surface de la pierre de taille reste dure et étanche, mais l’humidité peut facilement s’infiltrer par les trous. Il est assez fréquent (mais pas systématique) que cette altération soit liée à des remontées capillaires, à savoir l’absorption d’eau du sol par l’intérieur de la pierre.

Alvéolisation de la pierre de taille

L’alvéolisation de la pierre se traduit par la formation de trous (alvéoles) plus ou moins nombreux sur la surface de la pierre.

La pulvérulence de la pierre

Enfin, la pulvérulence est le fait pour la pierre de se transformer en poudre ou en sable, ou de se réduire en poudre au toucher. Une pierre pulvérulente n’a plus aucune solidité, et il suffit de la frotter du bout du doigt pour la voir se réduire en poussière.

Après desquamation de la pierre de taille, les couches inférieures sont systématiquement pulvérulentes. Il arrive également que la pulvérulence soit déclenchée par un traitement chimique ou un nettoyage trop abrasif de la pierre, qui aurait supprimé sa couche de protection.

Pulvérulence de la pierre de taille

La pulvérulence se traduit par une dégradation de la pierre, qui se désagrège en poussière ou en sable au toucher.

Confiez-nous le ravalement d’une façade en pierre en Île-de-France

Les causes des pathologies de la pierre de taille

Si on parle de « maladie », il est bon de noter que les différentes pathologies d’une façade en pierre ne sont pas naturelles. Concrètement, les maladies de la pierre sont systématiquement liées à l’humidité, qui parvient d’une manière ou d’une autre à s’infiltrer dans la pierre.

Pour faire plus précis encore, ces troubles sont liés à une dégradation du calcin de la pierre, à savoir une couche superficielle et protectrice qui se forme naturellement sur les façades exposées aux intempéries, et qui ne peut pas se renouveler quand elle est attaquée.

On notera que le calcin de la pierre peut être attaqué par l’ensemble des causes suivantes :

  • Joints de façade abîmés, qui laissent l’eau s’infiltrer.
  • Fissures de façade ou chocs non réparés.
  • Surexposition à l’humidité, par exemple du fait d’une mauvaise évacuation des eaux de pluie.
  • Dégradation d’éléments de façades (fer forgé qui rouille, bois qui pourrit, etc.), qui attaque la pierre.
  • Présence de végétation sur la façade (algues, mousse, champignons, etc.).
  • Remontées capillaires, qui permettent l’infiltration des eaux à travers le sol.
  • Pollution atmosphérique, à l’origine de pluies acides, qui transforment le calcin en sulfin (ou « mauvais calcin »), ce qui s’identifie souvent par la présence de taches noirâtres.
  • Dégradation de la façade (feu, présence de sel, utilisation de produits chimiques, méthodes de nettoyage abrasives, etc.) qui fragilise la façade et entraîne des problèmes d’étanchéité.
  • L’utilisation de matériaux non perspirants, comme le ciment, qui ne laissent plus la pierre respirer et capturent l’humidité à l’intérieur de la pierre

Concrètement, c’est souvent le manque d’entretien d’une façade ou la réalisation d’un entretien non adapté qui va faciliter les infiltrations d’eau à l’origine de la maladie de la pierre. Il est donc important de veiller régulièrement à l’état d’une façade en pierre des tailles, en intervenant rapidement en cas de défauts (joint qui s’effrite, mauvaise évacuation des eaux de pluie, etc.).

La grande variété de causes des pathologies d’une façade en pierre explique pourquoi il est systématiquement nécessaire de réaliser le diagnostic d’une façade ancienne avant de chercher à la rénover, pour identifier et régler les problèmes d’humidité avant toute chose. Un diagnostic humidité est par ailleurs considéré si le bâtiment souffre d’importants problèmes d’infiltrations.

Les pathologies de la pierre de taille

L’absence d’entretien (comme ici des joints entièrement creusés et l’utilisation de joints-ciment non appropriés, va nécessairement entraîner la dégradation de la pierre de taille.

Faites estimer le prix d’un ravalement de façade en pierre de taille en région parisienne

Comment restaurer une façade en pierre ?

Toutes les formes de maladie de la pierre indiquent que la façade est en mauvaise santé, et doivent donc être prises avec sérieux. Dans certains cas, les altérations de la pierre sont liées à un problème résolu depuis, mais il reste essentiel de restaurer une façade en pierre abîmée. Toutes les altérations de la pierre de taille sont en effet autant de points faibles dans l’étanchéité d’une façade, et vont donc accélérer la dégradation du mur extérieur.

La restauration d’une façade en pierre doit être confiée à une entreprise de rénovation de maison ancienne, capable de travailler sur des façades anciennes et patrimoniales. Généralement, la rénovation d’une façade en pierre va passer par les étapes suivantes :

  • Diagnostic de la façade : avant tout chantier sur une façade ancienne, il est essentiel de diagnostiquer la façade. L’idée est de comprendre l’origine de la maladie de la pierre, pour savoir comment y mettre un terme. En cas de remontées capillaires, par exemple, il est essentiel de traiter le problème avant de rénover la façade, pour s’assurer de travaux durables et d’une façade parfaitement saine. La phase d’avant-projet sera particulièrement déterminante lors de la rénovation d’un bâtiment classé.
  • Traitement et nettoyage de la façade : la restauration va commencer par un nettoyage et par un traitement antifongique. En éliminant les salissures et les plantes indésirables, on met à nu la façade, ce qui permet de repérer la totalité des défauts et désordres présents.
  • Réparation de la façade : le chantier continuera par la réparation des différents désordres, notamment les fissures, mais aussi toutes les pierres touchées par la maladie. La rénovation se fait très souvent à l’aide de mortier à la chaux, qui va permettre de combler tous les défauts qui peuvent l’être. Contrairement au ciment, le mortier de chaux est un matériau d’antan, qui laisse la façade respirer et évite de créer de nouveaux problèmes d’humidité.
  • Restauration de la façade : il s’agira ensuite de réparer ou remplacer les pierres de taille pulvérulentes et en trop mauvais état pour être conservées. Le mortier de chaux reste très utile pour cette étape, mais on peut également utiliser de nouvelles pierres de taille pour remplacer les pierres. Le choix du mortier à la chaux, comme des pierres de taille, doit se faire en concordance avec le type de façade (couleur, textures, etc.).
  • Travaux d’étanchéité : le ravalement d’une façade en pierre de taille doit également passer par la rénovation de l’étanchéité. On contrôle ainsi tous les éléments d’étanchéité de la façade : gouttière, frontons, balcons, etc. L’enjeu est d’assurer une bonne évacuation des eaux de pluie et d’éviter les eaux stagnantes.
  • Traitement de la façade : sur une façade ancienne, il peut être nécessaire de réaliser un traitement hydrofuge. On utilise généralement des eaux-fortes, à savoir un badigeon composé d’eau et de chaux. Ce dernier va permettre d’assurer l’étanchéité des pierres dont le calcin est abîmé. C’est un traitement qui peut également permettre de colorer la pierre (la peinture étant rigoureusement interdite sur une façade en pierre de taille).
  • Finitions : enfin, la restauration d’une façade en pierre nécessite de rénover également les autres éléments de façade, comme les balcons, les ferronneries, les menuiseries ou encore les modénatures. Ce travail minutieux doit être réalisé par différents professionnels des façades anciennes. L’enjeu est de protéger totalement la façade, car chaque élément non restauré peut représenter un risque.

Il est bon de comprendre que ne pas traiter rapidement la maladie de la pierre va augmenter considérablement le prix de ravalement d’un immeuble. Remplacer ou réparer des pierres de taille pulvérulentes sera par exemple plus coûteux que de rénover une façade correctement entretenue. Voilà pourquoi il est essentiel de faire intervenir un spécialiste dès que votre mur extérieur montre des signes de faiblesse.

Devis de ravalement de façade en pierre en Île-de-France

Vous avez besoin de ravaler ou de restaurer une façade en pierre en région parisienne ? Sachez que DSD Rénov peut vous accompagner dans tous vos projets de ravalement de façade en Île-de-France.

Notre société est spécialisée dans les ravalements de façades de maison ancienne, de belles demeures ou de bâtiments patrimoniaux. Nous réalisons notamment la restauration de façades haussmanniennes ou des façades de maisons bourgeoises, dont les murs extérieurs sont très souvent composés de pierre de taille.

N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir un devis de ravalement de façade gratuit en région parisienne. L’un de nos techniciens spécialisés peut intervenir gratuitement pour le diagnostic de votre façade et l’estimation du coût de restauration de cette dernière.

Notez que nous intervenons aussi bien pour un ravalement de façade en pierre que pour sa restauration. N’hésitez donc pas à faire appel à nous, y compris si votre façade est déjà attaquée par la maladie de la pierre.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.