Maison et bardage bois

Maison avec bardage bois

Maison et bardage bois peuvent tout à fait s’intégrer ensemble. Mais avant la pose d’un bardage en bois sur une maison, il est important de bien s’informer. Il faut notamment choisir le bon bardage en bois. Mais il est aussi essentiel d’anticiper l’entretien d’un tel revêtement de façade. Nos installateurs de bardage en Île-de-France vous expliquent en détail tout ce qu’il faut savoir avant la pose d’un bardage en bois sur une maison.

Maison et bardage bois : intérêt et limites

Comme vous le savez, le bardage maison est un revêtement de façade qui se pose par-dessus vos murs. Il permet de les habiller et de les protéger. Le bardage en bois est certainement le plus populaire sur le marché.

La pose d’un bardage en bois sur une maison est donc tout à fait pertinente si vous cherchez à moderniser ou à changer l’apparence de votre façade. Mais il reste important de bien vous informer avant de couvrir une façade de maison avec un bardage extérieur.

Quand faut-il poser un bardage de maison ?

Avant toute chose, il est bon de se demander si le bardage est une solution adaptée à votre façade. Concrètement, la pose d’un bardage extérieur sur une maison est avant tout conseillée dans les cas suivants :

  • Si vous appréciez l’esthétisme d’un bardage, et que vous cherchez à changer l’apparence de votre façade.
  • Si vos murs extérieurs sont ternes et peu esthétiques, et s’ils ne mettent pas en valeur votre bien immobilier.
  • Si vous avez une maison fortement exposée aux intempéries, et que vous cherchez un revêtement protecteur pour la façade.
  • Si vous envisagez un projet d’isolation extérieure sous bardage.

Chez DSD Rénov, nous conseillons avant tout les bardages sur les bâtiments modernes (conçus après 1950). Le bardage en bois peut ainsi être une très belle manière de moderniser une façade des années 70, par exemple. Il est également bienvenu sur une maison contemporaine. En revanche, c’est une technique que nous déconseillons sur les façades anciennes, car le bardage risque alors de faire perdre le charme de l’ancien.

Attention : un bardage extérieur n’est pas et ne sera jamais une solution cache-misère. En cas de façade fissurée ou de problèmes d’humidité, il est essentiel de ravaler la façade AVANT la pose d’un bardage.

Maison avec bardage bois

Un bardage en bois peut permettre de sublimer une façade moderne

Les atouts du bardage bois pour une maison

Si vous décidez de faire poser un bardage sur votre façade, le choix du bois vous permet de profiter de nombreux atouts :

  • Les bardages en bois se déclinent en de nombreuses essences de bois, coloris et modèles. Du bardage clin traditionnel au bardage claire voie, les choix sont nombreux !
  • Le bardage en bois profite généralement d’une excellente durée de vie. C’est particulièrement le cas pour un bardage en bois massif. Ceci est dû au fait que ce revêtement peut être traité ou vernis régulièrement, ce qui lui donne une seconde jeunesse. Au contraire, un bardage PVC qui aura perdu de son éclat ne pourra pas être rénové.
  • Le bois est un matériau écologique et biosourcé. Si ce caractère est important pour vous, il faut néanmoins opter à tout prix pour des bois européens, et dont la provenance est spécifiée. Un bardage en bois exotique (padouk, ipé, etc.) sera moins écologique, puisque son transport va générer beaucoup de pollution. Sa traçabilité est par ailleurs plus délicate.
  • Le bois est un matériau naturellement isolant. Il peut donc améliorer légèrement l’isolation thermique de votre maison (pour une efficacité complète, l’idéal reste de réaliser une isolation par l’extérieur, avec pose d’un isolant entre la façade et le bardage).
  •  Les bardages en bois sont les plus esthétiques et traditionnels. Difficile de se tromper ou de faire une faute de goût avec ce revêtement de façade !

En matière de bardage, le bois est donc une valeur refuge. Mais il reste essentiel de bien vous informer sur ses limites avant les travaux, ou avant l’achat d’une maison avec bardage bois.

Demandez gratuitement un devis pour bardage en Île-de-France

À savoir avant la pose d’un bardage en bois

Comme tous les matériaux de bardage, le bois peut avoir certaines limites, qu’il est important de connaître :

  • Une maison avec bardage bois doit être entretenue régulièrement.  Prévoyez au minimum un entretien tous les 5 ans, voire plus souvent encore, pour préserver le bardage et éviter sa détérioration.
  • Tous les bardages en bois européens grisent avec le temps. C’est un processus naturel et qui n’a aucun impact sur l’étanchéité du bardage. Mieux vaut néanmoins être prévenu, car la couleur originelle du chêne, du hêtre ou du robinier ne restera pas longtemps. Seule option pour conserver cette couleur ? Vernir le bois de manière régulière (tous les 1 à 2 ans). Notre conseil est plutôt d’accepter la couleur grise naturelle de ce type de bardage.
  • Le prix du bardage bois peut être élevé. Côté budget, les bardages en bois sont généralement coûteux. On peut mettre à part les bardages en pin, en épicéa ou en sapin, des solutions bon marché, mais moins durables. Si votre budget est limité, privilégiez un bardage PVC, qui jouit d’un meilleur rapport qualité/prix que l’entrée de gamme des bardages en bois. On notera que les bardages en bois exotique sont les plus coûteux. En contrepartie, ils sont résistants à l’humidité et nécessitent donc bien moins d’entretien.

Le principal défaut d’un bardage de maison en bois reste donc l’entretien régulier d’une telle façade. Si vous ne souhaitez pas entretenir ou faire entretenir régulièrement le bois, il est préférable d’opter pour une autre solution.

À savoir : si vous ignorez quelles sont les autres possibilités de bardages de façade, n’hésitez pas à consulter notre dossier sur les différents types de bardage.

Grisaillement du bardage bois

La plupart des bardages en bois deviennent naturellement gris avec le temps. Seul le bois exotique fait exception à cette règle.

Faut-il une autorisation pour la pose d’un bardage en bois sur une maison ?

Si votre maison n’est actuellement pas équipée d’un bardage, vous aurez besoin d’une autorisation d’urbanisme pour son installation.

La pose d’un bardage va exiger une déclaration préalable de travaux. La mairie aura alors un délai d’instruction d’un mois pour autoriser ou refuser votre projet. Attention, les démarches seront plus complexes en zone classée ou à proximité d’un monument historique. Il faudra alors contacter l’architecte au bâtiment de France, et il y a de fortes chances qu’il refuse le projet.

Par ailleurs, les règles d’urbanisme (souvent dictées dans un Plan Local d’Urbanisme) peuvent interdire la pose de bardages (notamment dans les parties historiques de la ville). En cas de doute, contactez les services d’urbanisme de votre commune pour en savoir plus.

Comment choisir son bardage de maison en bois ?

Il faut savoir qu’il existe différents types de bardage bois, qui seront plus ou moins adaptés en fonction de vos goûts et de vos besoins.

Les principaux critères de choix pour une maison avec bardage bois sont les suivants :

  • Bardage clin ou claire-voie ? Les deux principales solutions sont les clins de bardage (un bardage qui couvre toute la façade) et le bardage claire voie (un bardage ajouré très moderne, avec un écart entre chaque lame). L’alternative ? Le bardage faux claire voie, qui profite du meilleur des deux mondes.
  • Bois exotique ou résineux ? On peut distinguer les bois résineux (pin, sapin, hêtre, chêne, robinier, etc.) des bois exotiques (padouk, cumaru, ipé, etc.). Les bois exotiques ne perdent pas leur éclat, ils sont également plus résistants à l’humidité et plus durables. En revanche, ils sont moins écologiques et bien plus coûteux. On les considère souvent, à juste titre, comme des bardages haut de gamme.
  • Essence de bois : même parmi les bois résineux, l’essence de bois a un impact sur l’apparence et la résistance du bois. On va préférer les bois nobles (Red Cedar, Douglas, Mélèze, Chêne, Robinier, Châtaignier, bois exotiques) aux solutions moins durables (épicéa, sapin, pin maritime). Mais le critère du prix peut influer sur vos choix !
  • Prix du bardage : l’essence de bois a un impact non négligeable sur le prix. Un bardage pas cher sera privilégié sur des bâtiments secondaires (abri de jardin, garage, etc.). Pour une façade de maison, privilégiez les bois de qualité… à condition d’avoir le budget correspondant.
  • Apparence du bardage : un bardage bois de qualité présentera des lames uniformes, avec peu de nœuds ou de défauts. Attention aux bardages d’entrée de gamme, qui peuvent parfois peiner en la matière. L’économie n’est pas toujours intéressante si certaines lames doivent être jetées ou ne peuvent pas être utilisées. Attention à ne pas trop vous fier à la couleur du bois ! La majorité des essences de bois vont devenir grises (sauf si vous les vernissez régulièrement).

Vous aurez bien compris que le prix du bardage peut devenir un critère essentiel. Rappelons une fois de plus que les meilleurs bardages en bois vont exiger un certain budget… Le bardage PVC reste une solution plus adaptée si votre budget est très restreint.

Bardage claire voie ou bardage clin ?

Le bardage claire voie laisse un écart entre chaque lame, pour un effet très esthétique.

Faites estimer le prix de pose d’un bardage en bois en région parisienne

Quel est le prix d’un bardage maison en bois ?

Pour conclure sur ce sujet, il paraît utile de rappeler le prix d’un bardage bois. La pose d’un bardage extérieur reste généralement une solution plus coûteuse que l’enduit de façade. La valeur ajoutée de ce revêtement est donc bien son caractère de protection et d’esthétisme. Mais aucun bardage ne doit être considéré comme une solution de ravalement bon marché.

Du côté du bois, on conseille de prévoir un budget assez important. En dehors des bardages en pin ou épicéa, le prix du bardage bois est généralement plus élevé que celui du PVC ou du composite.

En rénovation, le coût de pose d’un bardage bois oscille entre 140 et 300 euros par mètre carré. Un bardage de 90 mètres carrés vous coûtera donc entre 12 600 et 27 000 euros TTC, tous frais compris. À titre comparatif, le coût maximal pour un bardage PVC sur la même surface dépassera rarement les 14 500 euros.

Seul un devis sur mesure vous permettra d’estimer précisément le coût d’un bardage, car ce dernier dépend de très nombreux critères. Pensez donc à contacter une entreprise locale pour être conseillé et accompagné dans la pose d’un bardage de maison en bois.

Si vous le souhaitez, notre équipe peut vous accompagner dans tous vos projets de bardage en région parisienne. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis de bardage gratuit à Paris et en Île-de-France.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.