La pose d’un toit de chaume est le travail du couvreur chaumier. Comme on l’imagine, les toitures en chaume exigent un savoir-faire bien spécifique, et n’importe quel couvreur ne parviendra pas à réaliser un tel travail. Nos chaumiers artisans d’art vous expliquent comment se déroulent la construction d’un toit de chaume. Si vous avez besoin d’un expert, cette page vous permet par ailleurs de demander un devis pour la pose d’une toiture en chaume. Demandez gratuitement un devis pour la pose d’un toit de chaume

Le principe de la pose d’une toiture en chaume

Avant d’évoquer les différentes étapes de construction d’une toiture en chaume, il convient de rappeler en quoi consiste cette couverture de toit pas comme les autres.

Qu’est-ce qu’une toiture en chaume ?

La première question est de rappeler ce qu’est un toit de chaume. Le chaume est un matériau qui peut être réalisé à partir de différentes plantes, dans la majeure partie des cas de la paille de seigle ou du jonc de roseaux.

Une couverture en chaume est composée de bottes de graminées liées entre elles. On parle parfois de toit en paille pour désigner ce type de toiture.

Les bottes de paille sont liées entre elles par-dessus la charpente, ce qui permet de créer une couverture de toit épaisse, étanche et naturellement isolante.

À savoir : le toit de chaume est une couverture plus que millénaire. En France, elle était la toiture paysanne par excellence jusqu’à la moitié du XXe siècle. L’industrialisation de l’agriculture, qui ne permettait plus de récupérer la paille, l’a peu à peu fait disparaître du monde agricole. Mais le toit de chaume gagne en popularité depuis quelques années, notamment parce qu’il s’agit de la toiture écologique par excellence.   

Comment sont faits les toits de chaume ?
Les toits de chaume sont réalisés à partir de bottes de chaume (ici du jonc de roseau), une couverture biosourcée, écologique et isolante.

Pose d’un toit de chaume : les prérequis

Le toit de chaume est une couverture de toit qui a l’intérêt d’être très légère. Ainsi, une toiture en chaume peut tout à fait être posée en remplacement de la tuile ou d’une autre couverture, et le poids qui pèsera sur la charpente n’est donc pas un problème.

Le principal prérequis à la construction d’une toiture en chaume est la pente de toiture. En effet, le toit en chaume nécessite une importante pente de toiture, pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie. Sans une pente suffisante, le chaume risque de s’imprégner d’eau, ce qui va nuire considérablement à sa durée de vie.

On conseille une pente minimale de 35° pour un toit de chaume, en sachant que nos chaumiers conseillent même une pente minimale de 40° (même si une pente à 35° est admise). Par ailleurs, le chaume n’est pas forcément conseillé pour les couvertures les plus exposées.
Faites estimer gratuitement le prix de pose d’un toit de chaume

Les étapes de pose d’un toit de chaume

Pour vous donner une certaine vision de la construction d’une toiture en chaume, nous nous proposons ici de vous lister les principales étapes de pose d’un toit en chaume.

La dépose de l’ancienne toiture

Pour commencer, un chantier de remplacement d’une toiture en chaume va nécessiter le retrait de l’ancienne couverture et sa « mise en gravats ».

La couverture est retirée à la main, ce qui permet de dévoiler la charpente et de vérifier son état. Contrairement à une toiture en tuiles ou en ardoise, les « gravats » restent légers, puisqu’il s’agit tout bonnement de paille. Il n’y a donc pas forcément besoin de louer une benne à gravats pour retirer un toit en chaume.

Le chaumier va prévoir une bâche pour protéger la charpente tant qu’elle reste à découvert.

Dépose d'un toit de chaume
Les bottes de toit de chaume forment une grande quantité de paille quand on dépose la toiture.

La reprise de la charpente

Une fois la couverture déposée, on procède si nécessaire à la reprise de charpente (notamment sur les vieilles chaumières qui auraient souffert de problèmes d’humidité et d’infiltrations).

Le chaumier va s’assurer que la pente de toiture soit adaptée et s’assurer de la solidité de la charpente. Puis, il va mettre en place des liteaux de couvertures, à savoir un réseau de plaques de bois qui vont servir de support au chaume (et qui sont également utilisées pour la pose d’un toit en tuiles ou en ardoise).

Sur un vieux bâtiment, il peut être nécessaire de refaire intégralement la charpente, en réalisant à nouveau les chevrons, ce qui va représenter un certain coût supplémentaire pour la réalisation des travaux.

Retrait toit de chaume
Il se peut que la charpente doive être rénovée avant la pose d’un nouveau toit de chaume. On posera par ailleurs des liteaux, qui vont servir de support aux bottes de chaume.

La pose du chaume

On notera qu’il existe différentes techniques de pose d’un toit de chaume (on oppose notamment la pose à la normande de la pose à la hollandaise). Pour les couvertures modernes, nous conseillons de préférence la pose à la hollandaise, certes moins traditionnelle mais qui a fait ses preuves sur le long terme !

Une couverture chaume se pose de bas en haut (on termine par le faîtage). La toiture est montée sur toute la largeur, de manière progressive, pour former une couverture durable et étanche. Les bottes de chaume sont attachées à la charpente à l’aide de fil de fer, et des barres transversales maintiennent l’ensemble.

La pose que nos chaumiers pratiquent, à savoir la méthode hollandaise, est réalisée comme suit :

  1. On débute par la pose du larmier, à savoir la première rangée de bottes, qui va par ailleurs remplacer la gouttière (une chaumière n’a pas besoin de gouttière).
  2. On étale les bottes le long de la charpente, et on les maintient à l’aide de fils en acier galvanisé. Ce sont à la fois des barres d’acier et des fils de fer qui garantissent la bonne tenue du chaume dans le temps. La pose de chaume en surépaisseur va masquer complètement ces supports.
  3. On monte ensuite la toiture progressivement. Les bottes de chaume sont montées à la main, et leur taille choisie en fonction de la dimension et de la partie de toiture à couvrir.
  4. Les rangs sont placés successivement, les uns par-dessus les autres, de manière à créer une couverture épaisse de 30 centimètres ou plus. C’est l’épaisseur du chaume qui va permettre de garantir l’isolation phonique et thermique de la couverture. Le chaumier atteint la toiture grâce à une échelle de couvreur, puis place des tabourets d’accès, fixés dans le chaume grâce à des crocs.
  5. On notera que la pose du chaume est un travail d’expertise et de minutie. Le chaumier doit toujours s’assurer une pose droite, trier en allant les bottes de chaume et retravailler régulièrement les brins pour assurer un résultat uniforme et esthétique.
  6. Le chaumier utilise ensuite une palette, qui permet de lisser la couverture et de lui donner son apparence finale et sa planéité.

On notera que le prix du toit de chaume est élevé du fait des importants frais de main-d’œuvre. La couverture est entièrement réalisée à la main, et il s’agit d’un véritable travail d’artisan.

 

Pose toit de chaume
Lors de la pose d’un toit de chaume, l’artisan chaumier utilise des tabourets, à savoir de petites échelles directement fixées dans le chaume, grâce à des crocs, qui facilitent l’accès et le travail sur la toiture.

Faites appel à nos couvreurs chaumiers spécialisés

Le faîtage d’une toiture en chaume

Une fois la toiture montée de bout en bout (du larmier au faîtage), la première finition sera la réalisation du faîtage. Le faîtage va « verrouiller » la toiture.

En fin de toiture, on utilise des tiges métalliques pour enserrer les dernières rangées de chaume. Les tiges qui dépassent sont coupées au taille-haie, puis protégées à l’aide d’un mortier.

On retrouve deux principales solutions de faîtage pour un toit de chaume :

  • La méthode traditionnelle, qui consiste à poser une couche de terre crue plantée d’iris. Les racines d’iris assurent le bon maintien de la terre.
  • La méthode moderne, qui consiste à utiliser des tuiles de faîtage.

Le choix entre l’une ou l’autre méthode est purement esthétique, et peut aussi tout simplement être lié aux préférences du propriétaire. Dans une chaumière normande ou bretonne, on va privilégier la pose d’iris, tandis qu’on préfèrera peut-être la tuile sur une maison moderne au toit de chaume.

Dans tous les cas, le faîtage permet de protéger la dernière rangée de bottes de chaume, et de faciliter l’écoulement des eaux de pluie.

Faitage toiture en chaume
Le faîtage peut être réalisé avec des tuiles de terre cuite, ou avec de la terre crue plantée d’iris.

Les finitions

Les finitions d’un toit de chaume vont consister à égaliser la surface, notamment au niveau du larmier. La couverture en elle-même a théoriquement été soignée et uniformisée durant la pose.

Le chaumier peut assurer une coupe manuelle, ou plus fréquemment à l’aide d’un taille-haie. C’est cette coupe mécanique qui assure des bordures claires et tranchées, ce qui participe à l’esthétisme de la couverture de toit.

Fraîchement posée, la toiture en chaume peut être laissée sans entretien pendant 7 à 10 ans environ, avant de nécessiter la première intervention d’entretien du chaumier. Par la suite, l’entretien d’une toiture chaume est conseillé tous les 4 à 5 ans en moyenne.

Construction couverture chaume
Les dernières finitions permettent de vous assurer un toit de chaume parfaitement étanche et esthétique.

Qui peut construire un toit en chaume ?

Si vous souhaitez faire poser une toiture en chaume, il est indispensable de faire appel à un couvreur chaumier.

Même un couvreur spécialisé a besoin d’une formation de plus d’un an pour apprendre à poser du chaume. Ainsi, il est clairement inenvisageable pour un particulier de s’attaquer à un tel projet !

La complexité de pose des toitures en chaume fait partie de leur défaut, étant donné que les chaumiers sont souvent assez peu disponibles. Chez DSD Rénov, nous avons tout mis en place pour rendre nos couvreurs chaumiers disponibles et réactifs.

Devis pour pose d’un toit de chaume

Vous avez besoin de spécialistes pour la pose ou la rénovation d’une toiture en chaume ? Voilà qui tombe bien, nos couvreurs chaumiers peuvent se déplacer partout en France !

DSD Rénov a fortement investi dans le développement en compétences de ses couvreurs chaumiers spécialisés. Nos artisans chaumiers peuvent vous accompagner dans tous vos besoins :

  • Pose dans le neuf,
  • Remplacement d’un toit de chaume ancien,
  • Entretien d’une toiture en chaume.

Toutes nos interventions font l’objet d’un devis gratuit et sans engagement, quel que soit votre besoin en matière de rénovation d’une chaumière. N’hésitez donc pas à nous contacter dès à présent pour faire estimer le coût de vos travaux

    Devis pour toit de chaume

    Besoin de rénover, d'entretenir ou de poser une toiture en chaume ? Détaillez vos besoins dans notre formulaire, et nous vous recontactons sous les plus brefs délais. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49. Nos couvreurs chaumiers interviennent partout en France, mais aussi en Suisse, en Belgique ou encore au Luxembourg.

    Pose d'un toit de chaume

    DEMANDEZ UN DEVIS !

    À PROPOS

    DSD Rénov est une société spécialisée dans la pose et l’entretien des toitures en chaume.

    Notre réseau de couvreurs chaumiers spécialisés peut intervenir partout en France, pour tous vos projets de rénovation d’une chaumière.

    Nous pouvons également créer des toits de chaume neufs, sur un projet de construction ou en remplacement d’une autre couverture (tuile, ardoise, etc.).

    N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un devis de chaumier gratuit pour la pose, la rénovation ou l’entretien de votre couverture chaume.

    TARIFICATIONS 2024

    Depuis 2020, le marché du BTP est exposé à une hausse du coût des matériaux et à des difficultés d’approvisionnement.

     

    Ceci entraîne une grande volatilité du prix des fournitures. De ce fait, nos tarifs sont révisés régulièrement et peuvent être impactés par les coûts du marché.

     

    Tous nos devis restent gratuits et sans engagement. La meilleure manière de connaître le budget exact de vos travaux est donc de nous contacter ! Nous vous remercions pour votre compréhension.

    SUIVEZ-NOUS

    ARTICLES RÉCENTS

    À PROPOS

    DSD Rénov est une société spécialisée dans la pose, l'entretien et le remplacement des toits de chaume.

    Nos équipes de couvreurs chaumiers réalisent des interventions partout en France.

    Faites confiance à des artisans chaumiers sérieux et expérimentés, pour tous vos projets d'entretien et de rénovation d'une chaumière.

    COORDONNÉES

    Contact
    Email: [email protected]
    Tél. : 01 87 66 65 49

    DSD Rénov
    14 Rue Auguste Neveu
    92500, Rueil-Malmaison

    © 2024 DSD Rénov - Couvreur et façadier