Comment démousser un toit de chaume ?

Comment démousser un toit de chaume

Démousser un toit de chaume est essentiel pour garantir sa durabilité. Néanmoins, le démoussage d’une couverture en chaume ne se réalise pas comme pour n’importe quelle toiture. Et pour cause, le chaume est un matériau végétal, qui s’avère très sensible aux traitements de toiture utilisés sur la tuile. Cette page vous explique en détail comment démousser une toiture en chaume : intérêt, méthode, fréquence et conseils.

Recevez gratuitement un devis d’entretien d’un toit de chaume

L’enjeu du démoussage du toit de chaume

Le démoussage est l’une des premières étapes de l’entretien d’un toit de chaume. Ce dernier vise à éliminer les mousses et lichens incrustées sur les couches de chaume.

Démousser un toit de chaume permet au toit de garder son esthétique, mais aussi son étanchéité. Un toit devenu perméable ne peut plus protéger un logement contre les infiltrations d’eau, et met en danger la santé des occupants.

La formation de mousse sur le toit de chaume

Le chaume est un matériau hautement résistant aux intempéries. Ainsi, un toit de chaume neuf ne nécessite généralement aucun entretien pendant 7 à 10 ans.

Cependant, la succession d’étés sec et d’automnes pluvieux finissent par favoriser l’apparition des mousses. La mousse sur un toit de chaume survient naturellement quand celui-ci n’est pas entretenu :

  1. Les feuilles mortes et la poussière transportés par le vent se déposent sur le chaume et ont tendance à s’y amasser.
  2. À terme, les feuilles et végétaux forment un terreau fertile à l’apparition d’algues et de mousses.
  3. Sans démoussage, la mousse s’incruste progressivement à travers les mottes de chaume.
  4. Couvertes de mousse, les bottes de chaume s’humidifient et ne peuvent plus se sécher. Elles finissent par pourrir.

C’est face à ce cycle qu’il est important de régulièrement démousser sa toiture en chaume.

À savoir : la mousse de toiture n’est pas spécifique au toit de chaume. La mousse apparaît en effet également sur des toitures en tuiles ou en ardoise. Seuls les toits en zinc y sont relativement épargnés.

L’importance d’un démoussage régulier pour les toitures en chaume

Un entretien triennal d’une toiture en chaume, dont le démoussage du toit de chaume, aide votre chaumière à garder tout son charme et renforce sa résistance contre les intempéries.

En protégeant ainsi votre toit, une telle maintenance vous affranchit en même temps des grosses dépenses liées à la rénovation totale. Le démoussage d’un toit de chaume a ainsi de nombreux intérêts :

  • Un démoussage régulier facilite l’entretien d’un toit de chaume. Démousser tous les 3 ans vous évite de devoir entamer des réparations coûteuses, en préservant les bottes de chaume.
  • Le remaniement régulier du chaume préserve la charpente. Tant que les sous-couches de mottes sont toujours sèches et en bon état, la charpente est préservée de l’humidité, et la maison aussi !
  • Démousser un toit de chaume vous aide à anticiper les réparations. Le démoussage peut être l’occasion de découvrir des mottes abîmées ou à remplacer. Auquel cas vous pourrez appeler un couvreur chaumier avant qu’il ne soit trop tard !
  • Un bon entretien en profondeur rallonge la vie de votre toiture d’au moins 10 ans.

À titre informatif, l’article suivant vous en dit plus sur la durée de vie d’un toit de chaume.

Quand démousser votre toit de chaume ?

Contrairement aux idées reçues, l’entretien d’un toit de chaume n’est pas forcément plus complexe ou plus exigeant.

Le démoussage d’une toiture s’impose environ 7 à 10 ans après l’installation de votre toit de chaume. N’attendez pas que des taches de verdure apparaissent sur votre toit pour y procéder. Même si le toit a l’air d’être au top de sa forme après ses 8 premières années, procédez à un nettoyage, puis vérifiez systématiquement son état tous les 3 ans.

Pour réussir le démoussage d’une toiture en chaume, il vaut mieux éviter les saisons pluvieuses. Le démoussage d’un toit de chaume se fait idéalement au printemps, pour plusieurs raisons :

  • Il faut deux ou trois jours sans pluie après le nettoyage à l’eau, parce que le chaume a besoin d’un temps de séchage.
  • Mieux vaut des journées longues et un certain ensoleillement, pour avoir une bonne vision de l’état général du toit.
  • Le printemps est la saison la plus clémente pour assurer un travail du toit.

En dehors d’un démoussage au printemps, un second nettoyage du toit est fortement recommandé en fin d’automne. Les feuilles des arbres auront fini de tomber, et c’est donc le meilleur moment de les dégager de votre toit.

Besoin d’un couvreur chaumier pour un démoussage ? Recevez une estimation gratuite

Comment démousser une toiture en chaume ?

Le démoussage consiste à enlever le gros des mousses avec une brosse spécifique. Comme la mousse arrachée peut laisser des traces sur le chaume, il faut les éliminer avec un deuxième brossage ou, si nécessaire, un tuyau d’arrosage.

Le brossage d’un toit de chaume

Le brossage du chaume consiste à passer une batte (battoir ou palle), une brosse métallique, une brosse chiendent ou même un balai à gazon pour gratter les mousses, lichens, poussière ou autre résidus incrustés sur le chaume. Ainsi, la méthode traditionnelle de démoussage d’un toit de chaume utilise la batte.

Il faut insister particulièrement sur les parties sensibles du toit de chaume, notamment :

  • Les noues ou jonctions entre 2 pans de toiture (cas d’un toit à 3 ou 4 pans),
  • L’abergement de cheminée,
  • Le faîtage.

L’idée est de traiter toute la toiture, en insistant bien entendu sur les parties sur lesquelles la mousse est la plus présente.

Important : il est essentiel de ne pas marcher directement sur le toit de chaume, pour ne pas l’abîmer. D’où la nécessité d’utiliser une échelle de couvreur. 

Le nettoyage d’une couverture chaume

Pendant le brossage, les mousses arrachées laissent généralement des traces ou résidus, qu’il est important de nettoyer à la suite du démoussage. Il faut alors les éliminer avec un brossage plus affiné ou un rinçage à basse pression.

Un nettoyage à l’eau peut permettre de supprimer les dernières traces de mousse. Attention néanmoins à ne jamais utiliser un nettoyeur haute pression, qui abîmerait fortement les mottes de chaume.

Peut-on appliquer un traitement antimousse sur un toit de chaume ?

Certains particuliers sont tentés par l’application de produits anti-mousse ou de fongicides après le nettoyage et le repiquage du chaume. Un traitement fongicide est un traitement de toiture qui attaque directement les mousses, pour faciliter leur retrait. Pulvérisé sur toute la surface d’un toit en tuiles, ce produit a tendance à les supprimer, puis forme une barrière contre les mousses sur 3 ans environ.

Attention néanmoins, l’utilisation d’un traitement antimousse chimique est strictement interdit sur un toit de chaume.

Et pour cause, un traitement antifongique peut abîmer durablement le chaume. En effet, le chaume est un revêtement de toit végétal et un antimousse (donc un herbicide) conçu pour détruire les végétaux parasitaires va également s’attaquer au chaume.

Ainsi, seul un démoussage manuel doit être appliqué sur une couverture chaume. Bien entretenu, le chaume reste quoi qu’il en soit très résistant, et un démoussage complet à la batte peut vous permettre de profiter d’une toiture superbe pendant au moins 4 à 5 ans.

Entretien d’un toit de chaume : pourquoi faire appel à des experts ?

Pour réaliser le démoussage d’un toit de chaume, le mieux reste de faire appel à un couvreur chaumier. En effet, un spécialiste du toit de chaume sera le mieux à même de démousser une couverture chaume :

  • Il a tous les outils nécessaires (souvent conçus à la main) pour démousser efficacement un toit de chaume.
  • Le chaumier sait identifier facilement la mousse et la supprimer intégralement.
  • Le couvreur chaumier peut identifier les mottes abîmées et les remplacer ou les renforcer au besoin.

Chez DSD Rénov, nous vous conseillons de prendre en charge une fois par an un balayage sommaire de votre toit de chaume et un nettoyage à l’eau, et de faire passer un spécialiste tous les 5 ans environ.

Si vous le souhaitez, nos couvreurs chaumiers interviennent partout en France pour le démoussage et l’entretien d’un toit de chaume. Nos tarifs pour l’entretien d’un toit de chaume sont situés entre 18 et 30 euros par mètre carré. Nos chaumiers interviennent également pour la réfection totale d’un toit de chaume ancien.

Si vous cherchez un couvreur chaumier spécialisé, n’hésitez pas à remplir notre formulaire de demande de devis, situé ci-dessous.

    Devis pour toit de chaume partout en France

    Besoin de rénover, d'entretenir ou de poser une toiture en chaume ? Détaillez vos besoins dans notre formulaire, et nous vous recontactons sous les plus brefs délais. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.