Surélévation partielle d’une toiture

Surélévation partielle d'une toiture

La surélévation partielle d’une toiture consiste à surélever sa maison sur une partie de la toiture uniquement. C’est une bonne solution pour agrandir son espace habitable sans rogner sur son terrain. Mais la surélévation partielle de toiture est aussi délicate qu’une surélévation de toiture complète. Revenons en détail sur cette solution d’agrandissement de maison.

Besoin de surélever une maison en Île-de-France ? Contactez-nous !

Surélévation de toiture partielle ou complète ?

Pour rappel, la surélévation d’une maison est le fait d’ajouter un étage supplémentaire sur un bâtiment existant. On réalise souvent ces travaux sur les maisons de plain-pied.

Au moment de surélever une maison, vous aurez le choix entre une surélévation partielle ou complète :

  • La surélévation complète consiste à créer tout un étage supplémentaire. Une surélévation de maison de plain pied permet ainsi de doubler la surface habitable.
  • Une surélévation partielle consiste à surélever uniquement une partie de la toiture. Cela peut par exemple permettre de créer seulement une chambre supplémentaire.

Concrètement, les deux opérations sont les mêmes. La surélévation partielle d’une toiture est néanmoins plus limitées en surface.

Les atouts d’une surélévation partielle de toiture

Si vous hésitez entre une surélévation complète ou partielle, il est intéressant de comprendre que la surélévation partielle profite de différents avantages :

  • Comme le prix d’une surélévation se calcule souvent au m², une surélévation partielle est toujours moins chère qu’une surélévation complète. Ceci dit, et en toute logique, elle apporte moins d’espace supplémentaire.
  • Créer une surélévation de maison partielle permet de ne pas créer trop d’espace supplémentaire. Si vous avez uniquement besoin d’une pièce en plus, c’est donc la solution idéale.
  • La surélévation d’un garage est une surélévation partielle assez courante, qui peut permettre d’aménager un espace à part de la maison, pour une chambre d’ami ou d’adolescent.
  • Comme elle est plus petite, la surélévation partielle peut simplifier vos démarches administratives. Une surélévation de moins de 40 m² peut ainsi ne nécessiter qu’une déclaration préalable, et non pas un permis de construire.
  • Le poids d’une surélévation partielle est forcément moins élevé. Dès lors, il arrive que la surélévation de toit partielle soit la seule solution possible.

On notera que la surélévation partielle n’est pas toujours un choix. Il se peut que des contraintes techniques ou administratives vous empêchent de réaliser une surélévation de toiture complète.

Quoi qu’il en soit, mieux vaut vous faire accompagner par un architecte pour déterminer quel type de surélévation est faite pour vous. Si vous avez un projet de surélévation en Île-de-France, notez que notre société DSD Rénov peut prendre en charge votre chantier, avec le concours de l’un de nos architectes.

Demandez un devis de surélévation gratuit en Île-de-France

Quelles démarches pour une surélévation partielle de toiture ?

Si vous décidez de réaliser la surélévation d’une maison, notez que la rehausse partielle de toiture n’est pas plus simple à réaliser qu’une surélévation complète. Ainsi, surélever sa maison nécessite toujours une autorisation de votre mairie.

Voici les différents prérequis qui vous permettent (ou non) de surélever une toiture de maison :

La surélévation partielle de la toiture et le Plan Local d’Urbanisme

Vous devez prioritairement vous renseigner au sein de votre mairie sur votre Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou sur les règles d’urbanisme de la commune.

En effet, les règles d’urbanisme peuvent déterminer si votre projet est possible ou non. Certaines limites liées aux règles d’urbanisme, par exemple la hauteur maximale autorisée pour une maison individuelle, peuvent rendre un projet de surélévation impossible.

Si vous cherchez à réaliser une surélévation de toiture en Île-de-France, le projet sera souvent possible… mais il reste indispensable de vous en assurer auprès de votre commune.

Surélévation de toiture et permis de construire

Tout projet d’extension de maison doit être autorisé par la mairie.

La demande de ce type d’autorisation est incontournable, quelle que soit la nature de votre projet, qu’il s’agisse d’une surélévation totale ou partielle :

  • Un permis de construire est obligatoire pour toute surélévation de plus de 40 m², ou pour toute surélévation qui porte la surface totale de la maison à 150 m² ou plus.
  • Une déclaration préalable de travaux suffit pour une surélévation partielle de moins de 40 m², à condition qu’elle ne porte pas la surface totale de la maison à 150 m² ou plus.

Réaliser une surélévation partielle de toiture peut donc dans certains cas vous faire échapper au permis de construire… Mais la déclaration préalable auprès de la mairie restera toujours obligatoire.

En conséquence, la mairie peut toujours refuser un projet de surélévation s’il ne répond pas aux règles d’urbanisme locales.

Notre conseil : le recours à un architecte simplifie souvent les démarches, et vous évite des allers-retours avec la mairie, qui peuvent retarder considérablement le chantier. Voilà pourquoi DSD Rénov fait systématiquement intervenir un architecte sur ses chantiers de surélévation.

Quand peut-on réaliser une surélévation partielle ?

En dehors des autorisations administratives, une étude préalable est nécessaire avant de réaliser une surélévation.

Pour être viable, le projet doit réunir les conditions suivantes :

  • Être autorisé par la mairie et respecter les règles d’urbanisme locales,
  • Respecter les fondations existantes, et ne pas apporter un poids trop élevé,
  • S’intégrer harmonieusement au reste de la maison.

Une fois encore, l’intervention d’un architecte reste conseillée pour vérifier chacun de ces points. L’étude préalable doit quant à elle être réalisée par un bureau d’études.

Déroulement des travaux de surélévation partielle

Dans tous les cas, la réalisation de la surélévation partielle d’une toiture est un chantier complexe. C’est la principale raison de la nécessité de ne contacter que les professionnels pour effectuer les travaux.

Concrètement, un chantier de surélévation se déroule en 4 étapes clefs :

  1. Retrait de la toiture et protection de l’étage inférieur,
  2. Création d’une surélévation et raccordement aux réseaux,
  3. Pose et isolation de la toiture,
  4. Finitions intérieures et extérieures.

Pour être réussi, le projet doit être pensé dans son intégralité. Il faut notamment réfléchir à l’impact de la surélévation sur l’aménagement d’intérieur (puisqu’une surélévation partielle nécessite souvent de créer un escalier).

Quel est le prix d’une surélévation partielle de toiture ?

Les coûts relatifs à la surélévation d’une toiture varient en fonction d’un certain nombre de paramètres.

Ainsi, le prix d’une surélévation partielle dépend notamment des éléments suivants :

  • La surface des travaux,
  • Le choix du type de matériaux,
  • L’ampleur des travaux,
  • Le type de pièce à créer, tel qu’une chambre à coucher ou un bureau,
  • Le type de toiture, de charpente et de murs,
  • La nature des finitions.

De manière générale, on considère que la surélévation partielle d’une toiture peut coûter entre 1500 et 3500 € par mètre carré. Notez que le prix d’une surélévation partielle au m2 est plus élevé sur un petit projet, car un tel chantier comprend des charges fixes.

Si votre projet de surélévation de maison se situe en Île-de-France, notre société peut le réaliser. Pensez à nous contacter pour un devis de surélévation gratuit et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.