Toiture isolante : quelle solution choisir ?

Toiture isolante

Une toiture isolante est primordiale pour limiter les déperditions énergétiques d’une maison. Pour profiter d’une couverture de toit isolante, vous pouvez opter pour une isolation extérieure de la toiture. Mais il existe également des matériaux de toiture isolants. Cette page vous explique tout ce qu’il faut savoir pour profiter d’une toiture parfaitement isolée d’un point thermique ou phonique.

De quoi dépend l’isolation d’une toiture ?

Jusqu’à 35 % des déperditions thermiques d’une maison se font par le toit. Et pour cause, la chaleur va du bas vers le haut. Bien isoler sa toiture permet ainsi de maintenir la chaleur à l’intérieur du bâtiment, ce qui réduit vos dépenses de chauffage et améliore le confort thermique (en particulier dans les combles aménagés).

Pour isoler une toiture, on peut poser de l’isolant par l’intérieur (soit dans le sol du grenier, soit entre les chevrons de charpente) ou par l’extérieur (par-dessus la charpente).

L’isolation d’une toiture va toujours dépendre des éléments suivants :

  • L’épaisseur d’isolant installée : plus l’isolation est épaisse, et plus elle sera efficace. Cela vaut également pour l’isolation phonique. Les bruits aériens sont plus facilement étouffés par un isolant épais.
  • La nature des matériaux isolants utilisés : certains isolants sont plus efficaces que d’autres. Ainsi, on peut trouver des isolants minces, qui permettent une meilleure isolation thermique pour une épaisseur plus faible. De même, certains isolants thermiques ont des capacités d’isolation acoustique, et d’autres non.
  • La présence de ponts thermiques : tout défaut ou discontinuité dans l’isolation de la toiture va nuire à son efficacité. Une isolation extérieure est plus efficace, car la couche d’isolant est continue. En isolant par l’intérieur, il restera toujours des ponts thermiques, notamment au niveau des chevrons de charpente.
  • L’étanchéité de la toiture : la solidité ou l’étanchéité d’une toiture sont essentielles pour préserver son isolation. Il est certain qu’une toiture ancienne et qui souffre d’infiltrations d’eau va nuire à l’isolation du grenier.
  • Le type de couverture : enfin, certains matériaux de toiture sont plus isolants que d’autres. Une toiture en tuiles ou en bois, par exemple, sera mieux isolée qu’une toiture métallique. Mais la couverture de toit à elle seule n’est pas suffisante pour isoler des combles.

Pour obtenir une toiture isolante, c’est-à-dire une couverture de toit qui réduit les déperditions thermiques, l’option de l’isolation extérieure est la plus efficace.
Recevez un devis pour toiture isolante en région parisienne

Quelle solution pour une toiture isolante ?

Si vous êtes à la recherche d’une toiture isolante, par exemple pour aménager des combles, les choix qui s’offrent à vous sont limités.

Le principe de l’isolation extérieure de toiture

La seule manière (ou presque) d’obtenir une toiture isolante est l’isolation extérieure de toiture. Isoler une toiture par l’extérieur consiste à poser un isolant par-dessus les chevrons de toiture, puis à poser la couverture de toit. Cette technique s’applique sur une toiture en ardoise naturelle, en tuiles, en zinc, etc.

L’isolation extérieure de toiture peut se faire par trois méthodes :

  • Le sarking de toit : un platelage en bois est posé sur les chevrons de charpente. Ce dernier reçoit des panneaux isolants (laine de verre, fibre de bois, etc.) par-dessus lesquels la couverture de toit sera posée. C’est la technique la plus complexe, mais aussi la plus efficace, puisqu’elle supprime l’intégralité des ponts thermiques.
  • Les panneaux sandwich pour toiture :  ces panneaux sont composés d’un isolant, entre deux parements (l’isolant est pris en « sandwich », d’où le nom du matériau). Ce système se pose directement sur la charpente pour une isolation extérieure. Il ne permet néanmoins pas toujours de choisir son isolant. On considère que c’est l’option la moins qualitative.
  • Les caissons chevronnés : les caissons chevronnés sont de très lourds panneaux d’isolants. Ils peuvent être posés directement par-dessus une charpente, pour recevoir la couverture de toit. Cette technique est plus rapide que le sarking. Elle nécessite néanmoins une grue, pour porter les panneaux jusqu’à la toiture. Comme avec les panneaux sandwich, les choix d’isolants sont limités.

Ces différentes méthodes permettent d’obtenir une toiture isolante. Comme l’isolant est situé par-dessus la charpente, l’espace intérieur des combles est préservé. Autre avantage ? Vous pouvez profiter de poutres apparentes.

Isolation extérieure de toiture

On peut obtenir une toiture isolante en isolant la charpente par l’extérieur. La couverture de toit est alors posée par-dessus l’isolant.

Toit de chaume : toiture isolante naturelle

Mais si nous vous disions qu’il existe une couverture de toit naturellement isolante ? Il s’agit du toit de chaume ! Cette couverture de toit est réalisée à partir de bottes de chaume assemblées, qui forment une toiture épaisse. Le chaume est lui-même conçu à partir de plantes (souvent de la paille de seigle ou du jonc de roseaux).

Une épaisseur de toit de chaume de 40 centimètres ou plus peut avoir la même isolation thermique qu’une toiture en tuiles isolée par sarking. La bonne nouvelle ? Une couverture chaume est moins coûteuse qu’une isolation extérieure de toiture.

Ainsi, le chaume est la toiture écologique et isolante par nature ! S’il est suffisamment épais, un toit de chaume s’avère idéal pour des combles aménagés.

En contrepartie de ses qualités, l’entretien du toit de chaume reste contraignant, et il est préférable de le confier à un couvreur chaumier spécialisé.

Toit de chaume : toiture isolante

Le toit de chaume est une toiture isolante par nature, s’il est posé en couche suffisamment épaisse.

Toiture végétalisée et isolation

Si le chaume est une toiture végétale naturellement isolante… ce n’est pas la seule ! Une autre option de couverture isolante est la toiture végétalisée.

Aussi appelé toit vert, le toit végétalisé est un toit plat qui est protégé par une couche de substrat et de végétation. Cette toiture terrasse offre non seulement une isolation thermique à toute épreuve, mais aussi une excellente isolation acoustique. Par ailleurs, elle participe à réduire la pollution et à améliorer la biodiversité, car il s’agit réellement d’une toiture vivante.

En contrepartie, le prix d’une toiture végétalisée est particulièrement important. Il convient donc de bien s’informer avant la réalisation d’une telle couverture. Notez au passage que nous pouvons vous accompagner dans la réalisation d’un toit vert en Île-de-France, si c’est une solution qui vous intéresse.

Faites estimer le prix d’une toiture isolante en Île-de-France

Quel est le prix d’une toiture isolante ?

Que vous optiez pour la couverture chaume ou pour l’isolation extérieure d’une toiture, on gardera en tête que réaliser un toit isolant coûte cher.

À titre indicatif, notre entreprise de couverture à Paris va facturer les tarifs suivants pour la pose d’un toit isolant en rénovation :

  • Le prix d’un sarking de toiture se situe entre 100 et 300 euros par mètre carré (hors couverture).
  • La rénovation complète d’une toiture avec sarking coûtera entre 300 et 500 euros par mètre carré (et varie en fonction du type de toit).
  • Le prix d’un toit de chaume est quant à lui situé entre 210 et 250 euros par mètre carré.

Le prix d’une toiture isolante de 100 mètres carrés peut donc représenter entre 21 000 et 50 000 euros TTC dans le cadre d’une rénovation.

Ainsi, on notera que la réalisation d’un toit isolant n’est pertinente que lors d’une construction neuve ou d’une rénovation complète de toiture. Si votre couverture de toit actuelle est en bon état ou s’avère récente, il sera plus logique d’isoler par l’intérieur.

Il ne faut pas oublier que la durée de vie d’une toiture est généralement située autour de 50 ans. Il serait dommage de remplacer une couverture qui n’a qu’une dizaine d’années pour l’isoler par l’extérieur.

Devis pour toiture isolante en Île-de-France

Vous cherchez à profiter d’une toiture isolante en région parisienne ? Sachez que notre entreprise peut réaliser le sarking d’un toit ou l’isolation extérieure d’une toiture en Île-de-France. Nous disposons également d’un réseau de couvreurs chaumiers, si la solution du toit de chaume vous intéresse.

Nos couvreurs RGE sont spécifiquement formés à l’isolation extérieure de toiture. Ils vous proposent la pose de tous types de toitures : ardoise, chaume, toit en zinc, toitures en tuiles.

Tous nos travaux d’isolation de toiture débutent par l’établissement d’un devis gratuit et sans engagement. N’hésitez pas à contacter notre équipe dès à présent pour estimer le coût d’une toiture isolante à Paris ou en Île-de-France.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.