Qu’est-ce que le calcin de la pierre ?

Calcin de la pierre

Lors de la rénovation d’une façade en pierre de taille, il est essentiel d’éviter les méthodes de nettoyage ou de traitement abrasives. L’enjeu est de ne pas supprimer le calcin de la pierre de taille. Mais en quoi consiste le calcin de la pierre ? Notre société de ravalement en Île-de-France vous en dit plus sur le calcin.

Calcin : définition

La définition du calcin peut concerner deux principaux types d’éléments :

  • Il peut s’agir de débris de glace et de verre, notamment utilisés pour concevoir du verre, ce qui ne nous intéresse pas directement aujourd’hui.
  • Le calcin peut également être un dépôt de carbonate de calcium, qui se forme naturellement sur les parements de pierre de taille calcaire.

Le calcin de la pierre est un terme utilisé dans le cadre du ravalement de façade de maison ancienne, car c’est un élément qu’il faut absolument préserver quand on réalise le ravalement d’une façade en pierre.
Demandez un devis pour le ravalement d’une façade en pierre de taille en région parisienne

Qu’est-ce que le calcin de la pierre ?

Comme vu plus haut, le calcin est une fine pellicule de protection de la pierre. Ce dernier apparaît suite à une réaction chimique qui se forme sur les pierres de taille exposées aux intempéries.

Sous l’effet de l’absorption, puis de l’évaporation de l’eau, une croûte de sels minéraux (carbonate de calcium) se dépose sur la surface de la pierre. Le calcin forme une couche jaune-orangée de quelques millimètres d’épaisseur, qui est tout à fait naturelle et qu’il faut à tout prix conserver. Le calcin est à la fois plus dur et moins poreux que le coeur de la pierre, ce qui s’avère essentiel pour assurer l’étanchéité d’une façade en pierre de taille.

Si le calcin est un élément important, c’est bien parce qu’il forme une pellicule de protection à la surface de la façade. Ainsi, c’est le calcin qui participe à l’étanchéité d’une façade en pierre de taille. S’il disparaît, la façade sera rendue vulnérable aux intempéries, mais aussi à la pollution et à toutes les agressions extérieures.

À savoir : le calcin se dépose sur toutes les pierres de carrière exposée aux intempéries, mais on le retrouve également dans certaines grottes, puisqu’il se forme lors d’une réaction chimique entre la pierre et l’eau.
Confiez-nous votre projet de ravalement de façade en pierre en Île-de-France

Pourquoi préserver le calcin de la pierre de taille ?

Il faut savoir que le calcin est un élément essentiel d’une façade en pierre de taille. Si le calcin est abîmé ou dégradé, la façade risque de se dégrader très rapidement.

L’importance du calcin sur une façade en pierre

Nous l’avons constaté, c’est le calcin qui permet de rendre une façade en pierre de taille étanche. Si cette couche de protection est altérée de quelque manière que ce soit, les murs extérieurs du bâtiment risquent de devenir poreux.

C’est d’autant plus essentiel que le calcin ne se reconstitue pas s’il est altéré. Lors de la rénovation d’une façade en pierre de taille, il est donc essentiel de bannir toute solution de nettoyage de façade abrasive, comme l’utilisation d’un nettoyeur haute pression, de produits chimiques agressifs ou le sablage de façade.

Pour dire les choses simplement : mieux vaut ne pas nettoyer une façade en pierre plutôt que de mal la nettoyer ! Pour conserver le calcin et assurer la durabilité de la pierre de taille, il est essentiel de faire systématiquement appel à des
entreprises spécialisées dans la rénovation de façades anciennes.

À savoir : en cas de calcin altéré, il existe heureusement des solutions de traitement, notamment le badigeon à la chaux, qui permet d’étanchéifier une façade en pierre sans l’altérer.  

Calcin et maladie de la pierre

Malheureusement, il faut noter que le calcin peut parfois être abîmé par des désordres de façade. La détérioration d’une façade en pierre peut être précipitée par ce qu’on appelle « la maladie de la pierre ». Ce souci touche généralement les façades anciennes, mal entretenues et fortement exposées aux intempéries.

La maladie de la pierre est déclenchée par l’eau. La façade va absorber l’eau, qui va déclencher un phénomène chimique en s’évaporant. Ce désordre va transformer le calcin en une couche de pierre boursouflée et friable, souvent couverte de fissures. Généralement, la maladie de la pierre est liée à un défaut d’entretien ou à des rénovations mal réalisées :

  • Défaut d’étanchéité (zingueries abîmées, modénatures dégradées, joints attaqués, etc.),
  • Remontées capillaires, à savoir l’absorption de l’humidité du sol par les murs.
  • Pollution (notamment du fait de la présence d’acide qui s’attaque au carbonate de calcium et le transforme en sulfin),
  • Végétation indésirable (lichen, champignons, algues, etc.),
  • Utilisation de matériaux non perspirants, comme le ciment (notamment dans les joints de façade en pierre de taille).

Une fois le calcin fortement attaqué, la façade va se détériorer très rapidement, ce qui peut entraîner de nombreux problèmes d’humidité, mais aussi un affaiblissement des structures.

D’où la nécessité de restaurer une façade touchée par la maladie de la pierre, ou plus généralement dont le calcin a été abîmé ou qui montre des signes d’infiltrations d’eau, de quelque manière que ce soit.

À savoir : la présence de trous dans la pierre de taille (alvéolisation de la pierre), la désagrégation de la pierre en poussière ou en sable (pulvérulence de la pierre) et la chute de plaques (desquamation) sont autant de signes de la maladie de la pierre.

Calcin et maladie de la pierre

Faute de calcin, une façade en pierre va rapidement souffrir de la maladie de la pierre, ce qui peut se traduire par la présence d’alvéoles, du décollement de la partie supérieure de la pierre ou de sa dégradation en poussière ou en sable.

Calcin et sulfin

La restauration d’une façade en pierre est d’autant plus conseillée dans les grandes villes, car il faut savoir que la pollution peut attaquer considérablement le calcin de la pierre.

Concrètement, l’acidité de la pluie (fréquente dans les villes polluées) crée une réaction chimique qui transforme le calcin en sulfin. L’acide sulfureux (présent dans les pluies acides) transforme le carbonate de calcium (calcin) en sulfite de calcium. Ce dernier s’oxyde (sous l’effet de l’oxygène) ensuite sous forme de sulfate de calcium, à savoir le sulfin.

Le sulfin est une transformation du calcin en une couche noirâtre, qu’on appelle parfois également « mauvais calcin ». Cette croûte est encore plus solide et plus imperméable que le calcin, ce qui entraîne des difficultés du mur extérieur à évacuer l’humidité intérieure. À terme, le sulfin peut entraîner la maladie de la pierre.

La présence de taches noires, de trous, de poussière, de sables et le décollement de certaines parties de la pierre de taille sont autant d’éléments qui doivent vous alerter.
Faites estimer gratuitement le prix d’un ravalement de façade en pierre en région parisienne

Comment restaurer une façade en pierre ?

Idéalement, il est préférable de tout mettre en place pour conserver le calcin de la pierre. Ceci est rendu possible grâce à un entretien régulier et dans les règles de l’art de la façade.

La pierre de taille est un revêtement de façade solide et durable. Il ne faut donc pas chercher à la nettoyer trop régulièrement, bien au contraire. Si vous avez des doutes sur la santé de votre façade en pierre, l’idéal est de faire intervenir un professionnel du ravalement de façades anciennes. Ce dernier pourra diagnostiquer la façade et réaliser son entretien.

De manière globale, il est déconseillé d’intervenir sans un spécialiste des façades en pierre. Un simple nettoyage haute pression suffirait à dégrader le calcin d’une façade en pierre. Cela concerne également les « petites réparations ». Un profane aura vite fait de vouloir boucher des défauts de façade avec du mortier-ciment, et par là même accélérer considérablement le vieillissement de la façade.

Pour les façades abîmées, il est possible d’utiliser un traitement d’étanchéité de façade en pierre. Généralement, on utilisera de l’eau-forte, un badigeon dilué composé d’eau, de chaux et de pigments, qui peut permettre d’étanchéifier la pierre sans dénaturer la façade ni créer de désordres. Attention : la pierre de taille ne doit jamais recevoir de peinture ni de traitement non adapté, car il faut à tout prix maintenir la perspirance de la pierre (capacité à « respirer », ou plus précisément à évacuer la vapeur d’eau).

Si vous cherchez une entreprise spécialisée dans le ravalement de la pierre de taille, notez que DSD Rénov intervient partout en Île-de-France. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis de ravalement de façade gratuit et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.