L’isolation thermique extérieure est la meilleure manière d’isoler les murs d’une maison ou d’un immeuble. Cette technique d’isolation est aussi bien répandue en construction neuve que dans le cadre d’une rénovation. Nos spécialistes vous disent tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation extérieure : prix, méthodes, choix des isolants et mise en oeuvre.

Demandez gratuitement un devis d’isolation extérieure

Isolation thermique extérieure : la technique la plus efficace

À une époque où la rénovation énergétique est sur toutes les lèvres, l’isolation thermique extérieure (ITE) s’est imposée comme la technique d’isolation des murs la plus efficace. Ce n’est donc pas un étonnement de savoir que les chantiers d’isolation par l’extérieur sont de plus en plus nombreux.

Le principe de l’isolation thermique extérieure

Le principe de l’isolation extérieure des murs est simple. Cette méthode consiste à poser l’isolant par-dessus les murs du bâtiment, puis à protéger l’isolant sous un enduit ou sous un bardage rapporté.

L’ITE s’oppose à l’ITI (isolation thermique par l’intérieur), qui consistait à poser l’isolant en intérieur, et à le protéger derrière des cloisons.

On notera que l’isolation thermique extérieure est aussi bien utilisée dans la construction neuve que dans le cadre de rénovations. La loi a même imposé une isolation extérieure obligatoire pour les copropriétés qui doivent entreprendre de lourds travaux de ravalement d’une façade.

Pourquoi isoler les murs par l’extérieur ?

La popularité de l’isolation thermique extérieure ne tient pas du hasard, en particulier dans le domaine de la rénovation énergétique.

Isoler les murs par l’extérieur permet une isolation thermique optimale, car l’isolant recouvre la totalité du mur. En isolant par l’intérieur, il subsiste toujours de grands ponts thermiques, notamment au niveau des planchers. Sur un immeuble de plusieurs étages, l’ITE permet ainsi de supprimer de très nombreux ponts thermiques.

Le bâtiment devient alors mieux isolé et nettement plus économe en énergie. Pour rappel, l’isolation des murs d’une maison peut permettre de réduire jusqu’à 20 % des déperditions énergétiques.

Du côté des pouvoirs publics, l’isolation extérieure est la seule manière satisfaisante d’isoler l’habitat collectif, étant donné que le chantier se fait intégralement par l’extérieur, et ne nécessite donc aucun accès aux parties privatives. Voilà pourquoi l’isolation extérieure est fortement incitée par le gouvernement.

Pourquoi isoler par l'extérieur ?
L’isolation thermique extérieure est la technique la plus efficace pour isoler les murs d’une maison ou d’un immeuble.

Faites estimer le prix d’une ITE

Avantages et inconvénients de l’isolation par l’extérieur

Que ce soit pour l’isolation extérieure d’une maison ou d’un immeuble, ce chantier peut être intéressant pour de nombreuses raisons. En revanche, il comporte tout de même des inconvénients qu’il est important à prendre en compte.

Avantages d’une isolation thermique par l’extérieur

En comparaison avec l’ITI, une isolation thermique extérieure offre de nombreux avantages :

  • Elle supprime la quasi-totalité des ponts thermiques au niveau d’une façade.
  • À isolants égaux, l’isolation extérieure offre de meilleures performances d’isolation thermique ET phonique.
  • Isoler par l’extérieur permet d’apporter une plus grande épaisseur d’isolant, et donc de meilleures performances.
  • Les travaux sont entièrement réalisés depuis l’extérieur, et ne réduisent pas l’espace habitable.
  • L’isolation thermique par l’extérieur permet à la fois d’isoler et de ravaler la façade. C’est donc une opération de rénovation immobilière importante.

Pour être optimale, l’isolation par l’extérieur doit disposer d’une couche suffisante d’isolant (au minimum 8 cm). Le choix des isolants a par ailleurs un impact sur la qualité de l’isolation, comme nous le verrons plus bas.

Limites de l’isolation extérieure

En revanche, il paraît utile de rappeler les défauts de l’isolation thermique extérieure :

  • Le coût d’un tel chantier est conséquent. L’ITE est nettement plus coûteuse que le ravalement d’une façade.
  • L’isolation par l’extérieur masque la façade existante. C’est un défaut important sur les façades anciennes. L’ITE peut tout simplement être interdite sur les bâtiments patrimoniaux et dans les quartiers historiques.
  • Cette technique crée un débord de façade, qui peut parfois poser problème s’il empiète sur la voie publique ou si les travaux sont réalisés sur une maison mitoyenne.

Le coût d’une isolation extérieure est forcément un inconvénient à prendre en compte. Dans le cadre d’une copropriété, il est bon de comprendre que l’obligation d’isolation peut augmenter considérablement le prix de ravalement d’un immeuble. Le syndicat de copropriété a donc tout intérêt à bien anticiper de tels travaux.

À savoir : en lieu et place d’une ITE, il est possible d’isoler un bâtiment patrimonial à l’aide d’un enduit isolant extérieur (notamment l’enduit à l’aérogel). Cette solution d’isolation thermique extérieure permet de ne pas modifier l’apparence de la façade. En revanche, elle est nettement plus coûteuse et légèrement moins efficace qu’une ITE.

Les filières de l’ITE

Il faut savoir que l’isolation thermique par l’extérieur peut être réalisée avec différentes techniques et différents matériaux (que ce soit les isolants thermiques ou les finitions de façade).

Les normes professionnelles divisent l’isolation extérieure entre la filière humide et la filière sèche :

Filière humide

La filière humide désigne tous les projets d’isolation extérieure sous enduit. C’est généralement la méthode la plus fréquente en rénovation, car la moins coûteuse à réaliser.

Avec la filière humide, les panneaux isolants sont couverts par un enduit extérieur adapté. De plus en plus de fabricants d’isolants proposent d’ailleurs des panneaux isolants prêts à enduire, pour simplifier les chantiers d’ITE avec filière humide.

Les enduits utilisés sont variés, qu’il s’agisse d’enduits au ciment, d’enduits organiques ou encore d’enduits à la chaux (pour les façades anciennes). Les panneaux isolants sont généralement fixés à l’aide de cheville, en pose calée-chevillée.

ITE filière humide
La filière humide désigne tous les projets d’ITE sous enduit. C’est la technique la plus répandue.

Filière sèche

En toute logique, la filière sèche vient s’opposer à la filière humide. En ITE, la filière sèche désigne les parements de façade sans enduit, de type lame ventilée et bardage.

Cette technique d’isolation extérieure sous bardage est notamment utilisée dans la construction neuve, car elle permet de créer des bâtiments modernes, et ne nécessite pas de séchage. On peut également retrouver la filière sèche en rénovation, mais le maître d’ouvrage devra être prêt à payer un coût supplémentaire important, car le bardage est nettement plus coûteux que l’enduit.

Avec la filière sèche, les panneaux isolants reposent souvent sur une ossature en métal ou en bois. Les panneaux isolants peuvent être vissés ou emboîtés dans l’ossature, ce qui peut faciliter la pose. La filière sèche peut s’effectuer avec tous types de bardages et de parements (y compris pour une façade imitation pierre ou pour des bardages métalliques, par exemple).

Filière sèche isolation extérieure
La filière sèche est une isolation protégée par des panneaux ou des bardages extérieurs.

Confiez-nous votre projet d’isolation thermique extérieure

Quel isolant thermique extérieur choisir ?

Il faut bien comprendre que l’efficacité d’une ITE dépend de l’épaisseur d’isolant utilisée, et du choix de l’isolant. Le choix d’un isolant extérieur aura notamment un impact fort sur l’isolation phonique et sur le confort d’été, qui sont des éléments trop souvent négligés par les maîtres d’ouvrages.

Les principaux isolants utilisés en ITE sont les suivants (du moins coûteux au plus coûteux) :

  • Le polystyrène expansé (PSE) : est un isolant synthétique à bas coût, qui se présente sous forme de plaques légères. C’est un isolant peu coûteux, mais qui n’apporte aucune isolation phonique et aucun confort d’été.
  • La mousse résolique : une isolation extérieure à la mousse résolique sera meilleure que le PSE sur bien des points (notamment la résistance au feu et l’isolation phonique). Comme tous les isolants synthétiques, il reste néanmoins assez polluant à produire.
  • La laine de roche : les panneaux de laine de roche forment d’excellents choix pour l’isolation thermique extérieure. Ils sont aussi efficaces que le PSE, mais apportent en plus une grande isolation phonique et un meilleur confort d’été. Ils sont néanmoins plus chers que le PSE.
  • La fibre de bois: si vous cherchez une isolation extérieure écologique, la fibre de bois est clairement LA référence. Elle partage les qualités de la laine de roche, tout en étant plus saine et plus respectueuse de l’environnement. Néanmoins, son coût est plus élevé.

On notera qu’il n’existe pas dans l’absolu un meilleur isolant thermique extérieur. Le meilleur isolant sera l’isolant le mieux adapté aux contraintes du projet (budget, nature du bâtiment, etc.).

Votre entreprise d’ITE doit être en mesure de vous conseiller sur le choix des matériaux et sur le choix des techniques, en vous donnant notamment des repères tarifaires précis sur chaque option.

Isolation extérieure laine de roche
La laine de roche est un isolant thermique et phonique parfaitement adapté pour une ITE

Besoin d’une entreprise d’isolation extérieure ?

Quel est le prix d’une isolation thermique extérieure ?

Il est important de vous pencher sur le prix d’une isolation extérieure si vous envisagez de réaliser de tels travaux. En tant que chantier de ravalement et d’isolation, un tel projet nécessite un budget important.

On considère que le prix d’une isolation thermique extérieure revient généralement entre 135 et 320 euros par mètre carré. Pour isoler une façade de 80 m² par l’extérieur, vous aurez donc besoin d’un budget situé entre 10 800 et 25 600 euros TTC.

Le budget dépend essentiellement du type d’isolant choisi, mais aussi de la filière d’ITE sélectionnée, comme le montre le tableau ci-dessous :

Type de travaux Matériau isolant Prix d’isolation extérieure
ITE sous enduit
(filière humide)
Isolation au polystyrène expansé 135 à 160 € par m²
Isolation à la laine de roche 150 à 190 € par m²
Isolation à la mousse résolique 160 à 190 € par m²
Isolation à la fibre de bois 220 à 240 € par m²
ITE sous bardage
(filière sèche)
Isolation sous bardage PVC 180 à 210 € par m²
Isolation sous bardage en bois 190 à 320 € par m²
Enduit isolant Enduit isolant chaux-chanvre 250 à 300 € par m²
Enduit isolant à l’aérogel 350 à 400 € par m²

 

Ce tableau vous présente des tarifs TTC, tous compris, qui vous donnent une vision globale du coût d’une isolation extérieure en fonction de la surface totale à couvrir. Naturellement, seul un devis de spécialiste vous permettra de connaître précisément le coût d’un tel chantier.

N’hésitez pas à contacter nos experts si vous souhaitez faire estimer le prix d’une isolation thermique par l’extérieur.

Aides financières pour l’isolation thermique extérieure

L’État et les collectivités incitent fortement les propriétaires à entamer la rénovation énergétique de leur habitat. L’isolation thermique extérieure peut être l’une des solutions à mettre en place pour améliorer l’étiquette énergie d’un bâtiment.

Pour encourager les propriétaires à passer le pas, il existe différentes aides financières locales et nationales qui peuvent couvrir une partie des frais liés à une ITE. Au niveau national, c’est l’aide MaPrimeRénov qui sera généralement attribuée. Elle peut néanmoins être complétée par des aides locales (région ou commune) si elles existent.

N’hésitez pas à vous rapprocher de la plateforme France Rénov pour vous pencher sur les éventuelles aides financières. On notera que les aides sont souvent attribuées sur conditions de revenus, et qu’elles ne couvriront qu’une partie réduite du coût total des travaux. Il faut donc forcément prévoir un reste à charge important si vous souhaitez isoler les murs d’une copropriété ou d’une maison par l’extérieur.

Vous avez un projet d’isolation thermique extérieure ? Sachez que DSD Rénov est une société francilienne réputée dans l’isolation extérieure, en particulier pour le bâti ancien. N’hésitez pas à nous contacter pour nous présenter votre projet. Nous serons ravis de vous proposer une estimation gratuite et sans engagement.

    Votre devis de rénovation gratuit

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation (toiture, ravalement, etc....). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.

    ITE isolation thermique extérieure

    DEMANDEZ UN DEVIS !

    À PROPOS

    DSD Rénov est une entreprise de rénovation spécialisée dans le bâti ancien.

    Nous réalisons des travaux de ravalement de façade, de rénovation de toiture et de surélévation sur maisons individuelles et immeubles en copropriété. 

    Notre blog vous informe et vous conseille sur vos travaux de rénovation.

    Demandez-nous un devis gratuit pour vos travaux de façade et toiture. Notre équipe vous répond sous 24 heures ouvrées !

    TARIFICATIONS 2024

    Depuis 2020, le marché du BTP est exposé à une hausse du coût des matériaux et à des difficultés d’approvisionnement.

     

    Ceci entraîne une grande volatilité du prix des fournitures. De ce fait, nos tarifs sont révisés régulièrement et peuvent être impactés par les coûts du marché.

     

    Tous nos devis restent gratuits et sans engagement. La meilleure manière de connaître le budget exact de vos travaux est donc de nous contacter ! Nous vous remercions pour votre compréhension.

    SUIVEZ-NOUS

    ARTICLES RÉCENTS

    À PROPOS

    DSD Rénov est une société spécialisée dans la rénovation de toiture, le ravalement de façade et la surélévation.

    Nos équipes interviennent sur les maisons individuelles et sur les immeubles en copropriété.

    Nous sommes notamment spécialistes du bâti ancien et patrimonial.

    © 2024 DSD Rénov - Couvreur et façadier