Enduit extérieur : tous les conseils

Enduit extérieur pour façade

L’enduit extérieur est le revêtement de façade le plus courant en France. Mais il faut savoir que le choix d’un enduit est plus technique qu’il y paraît. Il existe en effet différents types d’enduits de façade, qui seront plus ou moins adaptés en fonction de la nature du bâtiment. Il faut par ailleurs bien choisir sa finition d’enduit. Notre entreprise de ravalement en Île-de-France vous présente ici tout ce que vous devez absolument savoir sur le choix et la pose d’un enduit mural extérieur.

À quoi sert un enduit extérieur ?

Avant toute chose, rappelons le rôle d’un enduit de façade. Pour rappel, un enduit extérieur permet de décorer et de protéger les murs d’une maison ou d’un immeuble. L’enduit est un revêtement de façade, au même titre qu’un bardage ou qu’un parement mural.

Ainsi, on peut diviser le rôle d’un enduit extérieur en deux éléments essentiels :

  • La protection du mur : les parpaings bruts, le béton ou le torchis ne sont pas conçus pour être laissés à nus. L’enduit extérieur va recouvrir le matériau de construction du mur, et le protéger durablement. L’enduit a donc un rôle d’étanchéité important.
  • L’esthétisme du mur : par ailleurs, l’enduit extérieur est également décoratif. Il va permettre d’égaliser la surface d’un mur irrégulier, mais aussi de combler ses éventuelles fissures ou légers défauts. Le choix du coloris ou de la finition d’un enduit extérieur participe à appuyer son caractère décoratif et esthétique.

Si vos murs de façade sont anciens, abîmés ou s’ils commencent à accuser de leur âge, il peut donc être intéressant de réaliser un enduit de façade.

Enduit extérieur

Un enduit extérieur permet de décorer, de réparer et de décorer une façade de maison ou d’immeuble.

Confiez-nous votre enduit de façade en Île-de-France

Comment sont composés les enduits extérieurs ?

Pour mieux comprendre comment est constitué un enduit, il est intéressant de se pencher sur sa composition.

Un enduit de façade est toujours composé des éléments suivants :

  • Un liant : souvent la chaux, le ciment ou encore une résine, qui permet de lier les éléments entre eux. Les deux principaux liants minéraux sont la chaux et le ciment. On peut aussi citer le plâtre.
  • Des charges minérales : souvent du sable, des pigments ou des agrégats, dont le rôle est d’épaissir et de solidifier l’enduit, mais qui peuvent aussi lui donner un certain grain ou une certaine couleur. On retrouve généralement 2/3 de charges pour 1/3 de liant.
  • Des additifs : certains enduits extérieurs, notamment les enduits industriels, peuvent également contenir des additifs à petite dose (moins de 5% du produit fini). Ces derniers peuvent notamment faciliter la fixation des pigments ou donner une meilleure accroche à l’enduit.
  • De l’eau : pour réaliser l’enduit, les éléments précédents sont mélangés avec de l’eau, ce qui donne un mortier que l’on peut appliquer directement sur un mur extérieur.

La composition et le dosage d’un enduit peuvent varier en fonction de sa nature et du type d’enduit (accroche, corps d’enduit, enduit de finition, etc.).

Les différents types d’enduit extérieur

Il faut savoir que les enduits de façade se déclinent en de nombreux produits : enduit décoratif, enduit à la chaux, enduit taloché, enduit monocouche… À tel point qu’il peut être difficile de s’y retrouver.

La première chose à noter est qu’il existe trois principaux types d’enduits extérieurs :

  • Les enduits minéraux : sont les plus courants. Il s’agit de l’enduit à la chaux et de l’enduit au ciment.
  • Les enduits organiques : sont des enduits plus adaptés dans le cadre d’une rénovation, car plus résistants et adaptés à la plupart des supports.
  • Les enduits organo-minéraux : sont un mélange d’enduit organique et d’enduit minéral. Ils sont notamment adaptés pour les façades les plus exposées aux intempéries.

Le choix entre l’un ou l’autre dépend tout simplement de la nature de la façade, et de son état, comme nous allons le voir par la suite.

L’enduit à la chaux, pour les façades anciennes

Un enduit à la chaux utilise la chaux comme liant. Ce minéral ancien est utilisé dans la construction depuis des millénaires. Pour dire les choses simplement, les enduits à la chaux extérieurs sont conçus pour les maisons anciennes. Le choix d’un enduit à la chaux sera donc nécessaire pour la plupart des maisons construites avant 1950.

Ce matériau a l’avantage de laisser respirer les murs, si bien qu’il s’accorde avec les matériaux de construction anciens (qui sont des matériaux perspirant, c’est-à-dire qui laissent passer l’humidité) :

  • Murs en moellons et en pierre,
  • Briques,
  • Torchis
  • Mur en pisé, etc.

L’enduit à la chaux est globalement plus technique et plus coûteux à réaliser que les autres types d’enduits. Voilà pourquoi il est avant tout recommandé pour les façades anciennes, qui ne s’accordent pas avec un enduit au ciment ou avec un enduit organique.

Dans la majeure partie des cas, l’enduit à la chaux est dosé à la main. Toutes les préparations d’enduit vendues dans le commerce sont généralement des enduits au ciment, des enduits organiques ou des enduits bâtards (mélange de chaux et de ciment).

À savoir : un enduit au ciment, non perspirant, risque d’accentuer des problèmes d’humidité s’il est posé sur une façade ancienne.

Ravalement à la chaux

L’enduit à la chaux est un enduit minéral incontournable pour la rénovation des façades anciennes.

L’enduit au ciment, pour les façades modernes

Les constructions modernes sont réalisées à partir de parpaings ou de ciment. Or, ces matériaux ne sont pas perspirant, et n’ont donc pas besoin d’un enduit respirant. C’est là qu’entre en jeu l’enduit au ciment !

Les enduits extérieurs au ciment sont des enduits minéraux modernes, qui s’appliquent sur les murs conçus en parpaings et en béton. Si le bâtiment a été conçu après 1950, vous allez certainement vous tourner vers ce type d’enduits.

Les enduits au ciment sont des enduits industriels. On peut les trouver dans les grandes surfaces de bricolage, souvent sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau. Le prix de pose d’un enduit au ciment est généralement bien inférieur au prix d’un enduit à la chaux. Voilà pourquoi vous avez tout intérêt à faire poser ce type d’enduit extérieur sur un bâtiment moderne.

On notera qu’un enduit minéral au ciment est avant tout conseillé sur un mur en bon état, ou sur un mur neuf. Dans le cadre d’une rénovation, on va certainement privilégier l’enduit organique, voire parfois un enduit organo-minéral, qui sont plus adaptés sur les murs abîmés.

Les autres enduits extérieurs pour façade, pour les murs délicats

Les enduits à la chaux et au ciment sont des enduits minéraux. Ce sont ceux que l’on retrouve le plus souvent sur le marché, car ce sont les moins coûteux et les plus écologiques.

On notera néanmoins qu’il existe des enduits extérieurs à base de résine ou de plastique, notamment adaptés dans le cadre d’une rénovation, ou pour les murs les plus abîmés. On peut notamment citer :

  • Les enduits organiques : ce sont des enduits composés à partir de résine et de charges calibrées. Leur rendu est assez similaire aux enduits minéraux, mais ils offrent souvent une meilleure étanchéité et s’avèrent plus efficaces sur un support abîmé ou délicat. Ils sont cependant nettement plus polluants à produire.
  • Les enduits silicatés : ce sont des enduits organo-minéraux à base de silicate de potassium. Ils offrent un aspect mat et s’avèrent plus résistants que les enduits minéraux.
  • Les enduits siliconés : ce sont des enduits organo-minéraux à base de silicone, qu’on appelle également enduits siloxanes. Extrêmement résistants et totalement perméables à l’eau, ces derniers sont adaptés pour les murs les plus exposés aux intempéries et à l’humidité.

Ces différentes solutions sont vendues sous forme de pâte (dans des seaux) et non pas sous forme de poudre à préparer.

Tous ces enduits peuvent être appliqués sur des bâtiments modernes (en béton ou en parpaing). Ils peuvent s’avérer adaptés dans le cadre d’une rénovation, mais ont l’inconvénient d’être nettement plus polluants que les enduits minéraux.

Choisir un enduit extérieur

Le choix d’un enduit extérieur dépend de la nature, de l’état et de l’exposition de la façade.

Faites estimer gratuitement le prix d’un enduit extérieur en région parisienne

Quel type d’enduit pour mur extérieur ?

Le choix d’un enduit extérieur dépend en premier lieu de la nature du projet. Dans le neuf, vous allez vous tourner vers un enduit au ciment. Lors de la rénovation d’un bâti ancien, mieux vaut privilégier les enduits à la chaux. Lors de la rénovation d’un bâtiment moderne, les enduits organiques sont généralement les plus adaptés.

Comment choisir un enduit extérieur ?

Pour faire ou refaire un enduit extérieur, l’idéal est de faire appel à une entreprise de ravalement spécialisée. Cette dernière sera la mieux à même d’examiner votre façade, et d’en déduire les travaux nécessaires pour sa rénovation.

Concrètement, le choix d’un enduit pour façade va dépendre :

  • De la nature du support : tous les enduits ne sont pas adaptés à tous les supports. Ce sont les supports anciens qui sont généralement les plus délicats, et sur lesquels on conseille absolument des enduits à la chaux traditionnels.
  • De l’état de la façade : plus un mur est abîmé, et plus il faudra un enduit résistant. En rénovation, les enduits organiques sont ainsi privilégiés par rapport aux enduits minéraux. Ils offrent en effet un rendu similaire, tout en garantissant une meilleure résistance.
  • De l’exposition de la façade : plus les murs extérieurs sont exposés, et plus il faudra prévoir un enduit solide. Les enduits siliconés sont par exemple parmi les plus résistants et les plus imperméables, si le projet nécessite un tel produit.
  • Des règles d’urbanisme : on notera que le choix des coloris ou des finitions peut dépendre des règles d’urbanisme locales. C’est un élément à prendre en compte lors du choix d’un enduit.

Un enduit extérieur adapté va permettre de rénover le support sans l’abîmer. Il va aussi garantir une surface sans fissures ni microfissures, et assurer l’étanchéité du mur extérieur pour de longues années.

Pour des raisons évidentes, mieux vaut confier son projet de façade à une entreprise spécialisée. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez un projet d’enduit extérieur en Île-de-France.

Quel enduit pour un mur extérieur abîmé ?

On gardera toujours à l’esprit que l’enduit de façade doit être posé sur un mur propre, plane et sain. Ainsi, un simple enduit de finition ne sera jamais efficace sur un mur abîmé ou fortement exposé.

Comme vu plus haut, l’enduit organique reste la meilleure solution pour rénover un mur moderne abîmé. Dans le bâti ancien, l’idéal est de réaliser un piochage de façade, suivi de la réalisation d’un enduit à la chaux en plusieurs couches.

Si votre façade est exposée à des fissures, la réalisation d’un enduit armé est vivement conseillée. Ce dernier consiste à poser un treillis de verre sous l’enduit, qui va permettre de renforcer la façade et d’éviter l’apparition de fissures. Mais on gardera à l’esprit que tout mur abîmé doit préalablement être réparé avant la pose d’un enduit.

Pour en savoir plus sur le ravalement d’une façade abimée, n’hésitez pas à consulter notre guide dédié.

Quelle finition pour un enduit de façade ?

Le choix d’un type d’enduit (minéral, organique ou organo-minéral) dépend de la nature et de l’état du support. Le choix d’une finition d’enduit, quant à lui, dépend uniquement de vos préférences.

La finition d’un enduit extérieur dépend de la technique d’application et du résultat souhaité. Il s’agit avant tout d’un élément décoratif, qui n’a pas d’impact sur la résistance de l’enduit de façade. On distingue six principales finitions pour un enduit extérieur (même s’il en existe davantage) :

  1. Écrasé : l’enduit est lissé de manière grossière, pour donner un aspect granuleux, assez rustique.
  2. Projeté : l’enduit, projeté, n’est pas lissé. Cela donne un effet plus brut et plus naturel.
  3. Lissé : l’enduit est serré et lissé, de manière à offrir une surface plane, particulièrement moderne.
  4. Ribbé : l’enduit présente des stries horizontales ou verticales, ce qui donne un effet assez moderne et esthétique.
  5. Gratté : la couche de finition est grattée à l’aide d’une planche à clous (un gratton), ce qui donne un léger grain, assez esthétique.
  6. Taloché : la couche de finition est réalisée à la taloche, ce qui donne un effet très lisse et moderne.

Le choix d’une finition dépend de vos préférences, mais peut également être dicté par un règlement de copropriété ou par des règles d’urbanisme, dans certains cas. Le choix d’un enduit ou d’une technique de pose peut par ailleurs imposer telle ou telle finition.

Finition d'un enduit de façade
Gratuit : demandez un devis d’enduit de façade en Île-de-France

Quand faut-il refaire un enduit pour mur extérieur ?

Sur un bâtiment neuf, l’enduit est essentiel pour décorer et protéger la façade. Par la suite, différents éléments peuvent attaquer un enduit extérieur :

  • Les intempéries et écarts de température, qui peuvent réduire l’imperméabilité d’un enduit au fil des années.
  • La pollution, qui participe à salir un enduit et à l’abîmer.
  • Les mouvements de terrain, qui peuvent être à l’origine de microfissures, voire de fissures.
  • Les chocs et les dégradations, qui peuvent salir ou casser un enduit extérieur.

En règle générale, il est conseillé de refaire son enduit de façade tous les 10 à 20 ans. On notera que certaines communes imposent un ravalement de façade obligatoire tous les 10 ans.

L’état général de la façade peut vous donner une idée précise de la nécessité d’un ravalement ou non. Un enduit sale, fissuré et abîmé devra forcément être rénové.

À savoir : plus vous attendez entre deux ravalements de façade, et plus le prix d’un ravalement va s’avérer élevé.

Quel est le prix d’un enduit extérieur ?

Pour conclure sur le sujet, il est intéressant de se pencher sur le prix d’un enduit de façade. Il est bon de comprendre que les tarifs d’un façadier pour refaire un enduit peuvent varier en fonction du type d’enduit, mais aussi de l’état du mur.

On considère que le prix d’un enduit extérieur se situe entre 40 et 300 euros par mètre carré en moyenne, pose comprise. Cela signifie que la réfection d’une façade de 100 mètres carrés pourrait coûter entre 4000 et 30 000 euros TTC.

Ce budget dépend tout simplement de la nature de l’enduit et de la complexité des travaux :

  • Le prix d’un enduit monocouche au m2 oscille entre 40 et 80 euros.
  • Le coût d’un enduit de façade sur maison moderne se situe entre 40 et 150 euros par m2 en moyenne (en fonction de l’état de la façade).
  • Le prix d’un enduit à la chaux peut aller de 120 à 220 euros par mètre carré en moyenne.
  • Le prix d’un ravalement plâtre chaux peut grimper jusqu’à 260 euros par mètre carré
  • Le prix d’un enduit imitation pierre de taille ou d’un enduit sculpté peut atteindre, voire dépasser les 300 euros du mètre carré.

Tous ces tarifs sont compris TTC, et incluent tous les frais relatifs à la réalisation d’un enduit de façade. Ils vous donnent donc une vision concrète du budget à prévoir pour rénover une façade moderne ou ancienne.

Naturellement, seul un devis pour enduit de façade vous permet de connaître à coup sûr le budget à prévoir pour réaliser un enduit de façade extérieur.

Si vous avez un projet d’enduit extérieur en Île-de-France, n’hésitez pas à faire appel à nos services. L’équipe de DSD Rénov vous propose une estimation gratuite et sans engagement, pour tous vos projets de façade en région parisienne.

    Votre devis de rénovation gratuit en Île-de-France

    N'hésitez pas à demander gratuitement un devis à DSD Rénov pour tous vos travaux de rénovation en Île-de-France (toiture, ravalement, surélévation...). Nous vous répondons sous 24 heures ouvrées. Vous pouvez également nous contacter au 01 87 66 65 49.